Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

L’UE annonce de futurs engagements en faveur du développement en Asie centrale

Commission Européenne - IP/13/1119   20/11/2013

Autres langues disponibles: EN DE LV

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 20 novembre 2013

L’UE annonce de futurs engagements en faveur du développement en Asie centrale

Une enveloppe d'environ 1 milliard € sera mise à la disposition des pays d’Asie centrale entre 2014 et 2020 pour soutenir leurs efforts de développement, a annoncé ce jour le commissaire européen chargé du développement, M. Andris Piebalgs. Ce montant comprend des dotations bilatérales pour le Kirghizstan, le Tadjikistan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan, ainsi que des dotations régionales et des fonds multi-pays, destinés à aider les pays de la région dans leurs efforts en matière de gestion durable des ressources naturelles, de développement socio-économique, notamment d’éducation, et de sécurité régionale. Le Kazakhstan peut toujours bénéficier de programmes thématiques et régionaux, mais pas de fonds bilatéraux.1

Cette annonce a été faite à l’occasion d'une réunion ministérielle entre l’UE et les pays d’Asie centrale, qui s'est tenue aujourd’hui à Bruxelles. Le commissaire a également présenté les domaines prioritaires de la coopération au développement avec l’Asie centrale, sur le plan régional et bilatéral.

Le commissaire Piebalgs a fait la déclaration suivante: «La gouvernance et une croissance inclusive et durable au service du développement humain seront, au cours des sept prochaines années, les deux principaux piliers de la coopération au développement avec l’Asie centrale, l’accent étant mis en particulier sur les pays les plus pauvres et les plus fragiles.»

En ce qui concerne l’ensemble des défis auxquels la région est confrontée, le commissaire a souligné ce qui suit: «Si l’UE peut faciliter et soutenir les efforts déployés au niveau national, ce n'est que grâce à leur propre détermination que les pays d’Asie centrale parviendront à se doter d'une base solide pour la prospérité et la sécurité de la région. C’est précisément l’idée qui sous-tend l’approche régionale de l’UE en Asie centrale, offrant à chaque pays des possibilités de dialogue régional et d'actions conjointes dans des domaines essentiels pour l’avenir de la région.»

Après la plénière ministérielle UE-Asie centrale, le commissaire Piebalgs aura des entretiens bilatéraux avec les représentants de chaque pays afin de discuter et de convenir des principaux domaines de coopération future au développement, qui seront adaptés aux politiques de modernisation et de réforme sectorielle de chacun d'eux.

Contexte

La région de l’Asie centrale dans le cadre de l’instrument de financement de la coopération au développement

1Quatre pays d'Asie centrale (Kirghizstan, Tadjikistan, Turkménistan et Ouzbékistan) bénéficieront de dotations bilatérales dans le cadre du prochain instrument de financement de la coopération au développement, qui relève du budget général de l'UE. Ces pays, de même que le Kazakhstan, continueront d'être éligibles aux programmes régionaux et thématiques.

Le programme pour le changement (plan adopté par la Commission pour réorienter son aide et accorder la priorité aux pays et aux secteurs qui en ont le plus besoin) préconise de concentrer les ressources dans les régions et pays où elles sont le plus indispensables.

Les financements bilatéraux vont augmenter conformément aux orientations du programme pour le changement. Toujours en application des principes énoncés dans ce programme, le Kazakhstan figure parmi les pays «dont le statut a progressé» (il ne recevra plus de dotations bilatérales dans le nouveau cadre financier, mais pourra toujours bénéficier de financements au titre des programmes thématiques et régionaux).

Les programmes régionaux en Asie centrale seront consacrés aux principaux domaines de coopération suivants: développement régional durable, sécurité régionale en faveur du développement, conseils stratégiques ciblés, fondés sur le savoir-faire et l'expérience de l'UE pour soutenir les réformes économiques, sociales et institutionnelles en fonction des priorités nationales, et alignement général progressif sur les modèles et normes de l'UE.

Au cours des sept prochaines années, l’UE renforcera son aide à la région par le truchement du mécanisme d’investissement pour l’Asie centrale, instrument lancé récemment qui combine subventions et prêts. La combinaison de modes de financement peut être un instrument essentiel pour accroître les ressources disponibles, catalyser les investissements et soutenir le secteur privé. Les grands projets d’infrastructure (par exemple, dans les secteurs de l’énergie et de l'eau/de l'environnement) ne peuvent être efficaces que s'ils sont menés à l'échelle régionale.

Exemples de projets financés par l’UE dans la région

Parmi les principaux résultats des engagements de l’UE dans le domaine de la coopération au développement en Asie centrale figure un projet social au Tadjikistan, qui a permis la mise en place d'un système de paiement électronique des pensions à quelque 130 000 retraités, ramenant ainsi de 40 à 10 jours le délai de versement des pensions de retraite (et réduisant les risques de corruption associés).

Parallèlement, en République kirghize, un programme consacré à la création d’une unité de protection des enfants dans chaque district visant à recenser les enfants en situation de risque et à fournir un soutien aux familles pauvres, a permis d'aider 9 069 enfants vulnérables. 89 % des enfants privés de soins parentaux ont été placés en famille d'accueil contre 11 % seulement en institution.

Pour plus d’informations

IP/13/1132: Rappel — Réunion ministérielle UE-Asie centrale à Bruxelles aujourd’hui

Site web de M. Andris Piebalgs, commissaire européen chargé du développement:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Site web de la DG Développement et coopération – EuropeAid – Coopération régionale en Asie centrale:

http://ec.europa.eu/europeaid/where/asia/regional-cooperation-central-asia/index_fr.htm

Contacts:

Alexandre Polack (+32 2 299 06 77)

Maria Sanchez Aponte (+32 2 298 10 35)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site