Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 20 novembre 2013

L’initiative «Les enfants de la paix» de l’UE: un héritage durable du prix Nobel de la paix en faveur de milliers d’enfants dans le monde

La Commission européenne apportera son aide à 80 000 enfants victimes de conflits grâce à de nouveaux projets humanitaires annoncés ce jour, soutenus par l’initiative de l’UE «Les enfants de la paix». Elle a lancé cette initiative l’année dernière lorsque l’Union européenne a reçu le prix Nobel de la paix; le montant du prix a servi à aider les enfants vivant dans des contextes de conflit et d’après-conflit. L’an prochain, cette aide continuera de changer la vie d’un nombre toujours plus élevé d’enfants.

«Il y a un an, l’UE s’est vu décerner le prix Nobel de la paix 2012 pour avoir contribué à la paix sur le continent européen et dans le reste du monde. Ce prix nous a été attribué en reconnaissance du travail sans relâche accompli par plusieurs générations pour écrire l’histoire européenne, modèle de réussite, et transmettre la paix et la prospérité à leurs enfants. Aujourd’hui, dans le contexte d’une mondialisation croissante, nos enfants nous demandent de partager cette réussite avec le reste du monde. C’est pourquoi l’UE a créé l’initiative Les enfants de la paix, destinée à perpétuer cet honneur. Cette initiative soutient un domaine clé de l’aide humanitaire et de l’aide au développement: l’éducation des enfants victimes de conflits – afin que les enfants de la guerre deviennent des enfants de la paix», a déclaré M. José Manuel Barroso, président de la Commission européenne.

«L’éducation, c’est beaucoup plus que le simple fait de savoir écrire ou compter – c’est l’unique manière d’instaurer une paix et un développement durables. En fournissant aux enfants des espaces où ils peuvent développer leurs talents en toute sécurité, en leur apportant l’aide psychologique nécessaire pour surmonter les traumatismes passés et en les sensibilisant à leurs droits, nous faisons un pas de plus vers un avenir sans conflits – pour nous tous», a déclaré Mme Kristalina Georgieva, commissaire chargée de la coopération internationale, de l’aide humanitaire et de la réaction aux crises, qui est à la tête de cette initiative.

Au cours de l’année écoulée, l’initiative de l’UE «Les enfants de la paix» a permis d’aider plus de 28 000 enfants au Pakistan, en République démocratique du Congo, en Éthiopie, en Colombie, en Équateur ainsi qu’en Iraq (enfants syriens réfugiés). Grâce à la générosité des Européens et au travail acharné des organisations humanitaires, nous avons pu fournir des écoles, des espaces adaptés aux enfants, un soutien psychologique, du matériel et des uniformes scolaires. Cela a permis à davantage de garçons et de filles de rester scolarisés, leur a évité d’être recrutés comme enfants soldats et leur a appris à connaître leurs droits.

L’initiative de l’UE «Les enfants de la paix» se poursuit en 2014: la Commission européenne augmentera les fonds disponibles, les faisant passer de 2 millions € en 2013 à 4 millions € l’année prochaine. Plus de 80 000 enfants meurtris par la guerre bénéficieront du deuxième cycle de cette initiative. Des projets humanitaires seront mis en œuvre par neuf organisations humanitaires qui viendront en aide à des filles et à des garçons au Soudan du Sud, en République démocratique du Congo, au Tchad, en République centrafricaine, en Somalie, en Afghanistan, en Iraq, au Myanmar, en Colombie et en Équateur.

Contexte

Le 10 décembre dernier, l’UE s’est vu décerner le prix Nobel de la paix 2012 pour avoir œuvré, pendant six décennies, à promouvoir la paix et la réconciliation, la démocratie et les droits de l’homme. La Commission européenne a officiellement accepté la somme d’argent liée au prix au nom de l’Union européenne et l’a complétée pour arriver à un montant de 2 millions €, qui a été consacré aux enfants ayant le plus besoin d’une aide à l’issue des conflits.

Aujourd’hui, 90 % des victimes de conflits sont des civils, dont la moitié sont des enfants. On compte 7 millions d’enfants réfugiés et 12,4 millions d’enfants déplacés dans leur propre pays en raison d’un conflit.

Une des meilleures manières d’aider et de protéger les enfants victimes de conflits violents est de leur redonner la possibilité d’apprendre et d’avoir accès à l’éducation. Plus de la moitié des quelque 75 millions d’enfants qui ne sont pas scolarisés de par le monde vivent dans des zones de conflit.

L’action humanitaire de l’UE répond aux besoins spécifiques des enfants victimes de conflits. La Commission alloue plus de la moitié des fonds européens consacrés à l’aide humanitaire à des régions touchées par les conflits et 12 % de son budget humanitaire - des chiffres bien supérieurs à la moyenne mondiale - à des organisations d’aide aux enfants.

Pour plus d’informations

MEMO/13/876: The EU Children of Peace projects: how the European Union keeps bringing peace closer to those who need it the most.

Site web de la Commission consacré à l’aide de l’UE aux enfants victimes de conflits:

http://ec.europa.eu/echo/EU4children/index_fr.htm

Service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne:

Site web de Mme Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_fr.htm

Contacts:

Irina Novakova (+32 2 295 75 17)

David Sharrock (+32 2 296 89 09)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website