Navigation path

Left navigation

Additional tools

16e sommet UE-Chine (Pékin, le 21 novembre 2013)

European Commission - IP/13/1099   19/11/2013

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 19 novembre 2013

16e sommet UE-Chine (Pékin, le 21 novembre 2013)

Le 21 novembre 2013, M. José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, et M. Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, se réuniront à Pékin avec M. Li Keqiang, Premier ministre chinois, à l'occasion du 16e sommet UE-Chine. Ils s'entretiendront également, la veille au soir, avec le président de la Chine, M Xi Jinping. M. Siim Kallas, vice-président de la Commission chargé des transports, M.  Karel De Gucht, commissaire chargé du commerce, M. Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique régionale et M. Günther Oettinger, commissaire chargé de l'énergie, participeront également à ce sommet.

Il s'agit du premier sommet entre l'Union européenne et la nouvelle administration chinoise. Il marque le 10e anniversaire du partenariat stratégique global entre l'UE et la Chine et il constituera une occasion majeure pour envisager la prochaine décennie de coopération entre l'UE et la Chine.

Les dirigeants discuteront de la meilleure manière de répondre aux nouveaux défis politiques dans un monde en mutation et en particulier de la nécessité de garantir une croissance verte. Les relations bilatérales UE-Chine seront à l'ordre du jour de ce sommet, notamment dans les domaines du commerce et des investissements, de l'accès aux marchés, des droits de l'homme, de l'innovation, de l'urbanisation, de la bonne gouvernance et de l'État de droit, de l'agriculture, de l'énergie, du changement climatique, de l'environnement et des échanges entre les peuples. Un échange de vues est prévu sur la situation intérieure de chacune des parties. L'évolution de la situation mondiale et les questions régionales seront abordées, notamment la coopération au sein du G20 et la sécurité dans les pays voisins de chaque partie, y compris la crise en Syrie.

Ce sommet devrait permettre l'ouverture de négociations sur un accord bilatéral d'investissement entre l'UE et la Chine. Un tel accord constituerait le tout premier accord d’investissement autonome de l'UE et viserait à favoriser les flux d'investissement en réduisant les obstacles aux investissements en Chine, en protégeant mieux les investissements mutuels et en offrant aux investisseurs européens un meilleur accès au marché chinois assorti d'une plus grande sécurité juridique. La signature d'accords sur l'agriculture, l'énergie et les droits de propriété intellectuelle est également prévue.

Le président de la Commission a déclaré: «Cette année, nous célébrons le 10e anniversaire de notre partenariat stratégique avec la Chine. Au cours de ces dix dernières années, le monde a évolué et la Chine et l'Union européenne ont été des moteurs de ces changements. Je me réjouis de rencontrer les nouveaux dirigeants chinois pour faire le bilan de ce que nous avons réalisé ensemble et projeter nos relations pour la prochaine décennie. Une croissance verte dans un monde plus sûr sera le thème principal de ce sommet et ce thème deviendra la devise de notre coopération future. Nous jouons chacun un rôle essentiel pour la prospérité de l'autre et nous continuerons de jouer ce rôle. L'UE est le premier partenaire économique de la Chine: l'année dernière, nos échanges commerciaux ont atteint près de 500 milliards d'euros. L'ouverture de négociations pour un accord d'investissement marquera une nouvelle étape dans nos travaux, qui favorisera l'emploi et la croissance de nos économies. Cependant, nous sommes également des partenaires mondiaux et nous aborderons les moyens de contribuer à la stabilité régionale et mondiale, ainsi qu'à une croissance soutenue, durable et équilibrée».

Le président du Conseil européen a déclaré quant à lui: «Nous sommes ravis de rencontrer la nouvelle administration chinoise. Ce sommet est l'occasion de donner une nouvelle dimension à notre partenariat stratégique. Forts de notre interdépendance et de notre poids et nos expériences combinés, nous devons améliorer notre façon de gérer ensemble les menaces et défis mondiaux les plus pressants. Il nous faut également poursuivre notre coopération suivant un programme de croissance mutuellement bénéfique, qui renforcera également l'économie mondiale.»

Les commissaires Oettinger, Hahn et Kallas interviendront lors du forum UE-Chine sur l'urbanisation, qui rassemble des maires, des décideurs locaux, des urbanistes, des entreprises et des ONG de l'UE et de Chine dans le but d'échanger leurs expériences afin d'aller vers des solutions durables, intégrées et efficientes. L'UE et la Chine mettent actuellement en place des jumelages entre villes et d'autres mécanismes pour encourager les projets conjoints, allant de bâtiments à faible consommation d’énergie à la mobilité propre, et de systèmes intégrés de traitement des eaux et des déchets à l'inclusion sociale et à des services publics efficaces.

Pour plus d'informations:

Press Release: 16th EU-China Summit: EU-China 2020 Strategic Agenda for Cooperation - http://eeas.europa.eu/statements/docs/2013/131123_01_en.pdf

16th EU-China Summit: EU-China 2020 Strategic Agenda for Cooperation - http://eeas.europa.eu/delegations/china/documents/news/20131123.pdf

Contacts:

Leonor Ribeiro Da Silva (+32 2 298 81 55)

Raquel Maria Patricio Gomes (+32 2 297 48 14)

Diederik de Backer (+32 2 281 97 68)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website