Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 14 novembre 2013

L'innovation et la recherche responsables bénéficient du soutien du public, d'après un sondage réalisé au niveau de l'UE

Une nouvelle enquête Eurobaromètre révèle que plus de trois quarts (77 %) des Européens prêtent à la science et à la technologie une influence positive sur la société. Les personnes interrogées se déclarent toutefois préoccupées par les risques que posent les nouvelles technologies, par exemple pour la santé humaine et l'environnement. Elles souhaitent que les activités de recherche et d'innovation soient menées dans le respect des principes éthiques (76 %), de l'équilibre hommes-femmes (84 %) et du débat public (55 %). À l'instar de ce que révélaient de précédentes études Eurobaromètre, plus de la moitié des Européens s'intéressent aux progrès scientifiques et technologiques (53 %) mais la majorité d'entre eux ne s’estiment pas assez informés (58 %).

Mme Máire Geoghegan-Quinn, membre de la Commission européenne chargée de la recherche, de l'innovation et de la science, a déclaré à ce propos: «Les résultats de cette étude montrent que les Européens soutiennent le rôle joué par la science et la technologie dans la société, mais demandent parallèlement aux scientifiques et aux responsables politiques de tenir compte de leurs valeurs et de leurs préoccupations. C’est précisément cet équilibre que cherche à atteindre Horizon 2020, le prochain programme de l'UE pour la recherche et l'innovation. Nous devons intensifier nos efforts pour établir avec la société un dialogue sur la science, et amener davantage de jeunes à s'intéresser aux carrières dans les sciences et l'innovation.»

Deux tiers des répondants (66 %) pensent que les scientifiques actifs dans les universités ou les laboratoires du secteur public sont les plus qualifiés pour expliquer les effets des progrès scientifiques et technologiques sur la société. Ce groupe est aussi celui qui est perçu par le plus grand nombre (82 %) comme cherchant à avoir un comportement responsable vis-à-vis de la société.

Les principales sources d'information des Européens sur les évolutions dans ces domaines sont la télévision (65 %), suivie par les journaux (33 %), les sites internet (32 %) et les magazines (26 %). Un peu moins de la moitié des répondants (47 %) ont acquis des connaissances scientifiques ou technologiques, que ce soit au cours de leurs études ou dans un autre cadre. Parallèlement, les Européens ont une opinion favorable sur les effets qu'exerce l'enseignement scientifique sur les jeunes, et la majorité des répondants (65 %) estiment que leurs gouvernements ne font pas suffisamment d'efforts pour stimuler l'intérêt des jeunes pour la science.

Contexte

Cette enquête Eurobaromètre, qui vise à évaluer les attitudes des citoyens européens à l'égard de la science et de l'innovation, a été menée au moyen d'entretiens individuels dans les États membres de l'Union européenne. Au total, 27 563 répondants issus de différents groupes sociaux et démographiques ont été interrogés entre le 26 avril et le 14 mai 2013. Dans cette étude, les moyennes fournies pour l'UE concernent l'UE-27; elles n'incluent pas la Croatie, qui n'avait pas encore adhéré à l'Union lorsque le travail sur le terrain a été réalisé.

Horizon 2020, prochain programme de l'UE pour la recherche et l'innovation, sera mis en œuvre de 2014 à 2020. Il est fortement orienté vers la résolution de problèmes sociétaux touchant à la vie des citoyens, qu'il s'agisse d'améliorer les soins de santé, de rendre les transports plus respectueux de l'environnement ou de renforcer la sécurité de l'approvisionnement alimentaire et énergétique. Horizon 2020 sera doté d'un budget spécifique pour le volet «la science avec et pour la société», qui sera axé sur l'intégration des travaux scientifiques et technologiques dans le tissu social européen. Ce budget servira aussi à renforcer l'attrait des carrières scientifiques et technologiques, notamment auprès des jeunes, ainsi qu'à corriger l'actuel déséquilibre entre hommes et femmes dans ces domaines.

Le portail VOICES (Views, Opinions and Ideas of Citizens in Europe on Science, http://www.voicesforinnovation.eu/) constitue un exemple du travail déjà entamé pour susciter l'intérêt du public. Il s'agit d'une consultation d'un an auprès des citoyens de toute l'Europe sur le concept des déchets en tant que ressources. Ses résultats serviront à orienter les priorités de recherche d'Horizon 2020 en matière de gestion des déchets urbains.

Liens

MEMO/13/987

Le rapport (assorti d'un résumé) et les fiches par pays sont disponibles sur le site Eurobaromètre: http://ec.europa.eu/public_opinion/archives/eb_special_419_400_en.htm#401

Site d’Horizon 2020: http://ec.europa.eu/research/horizon2020/index_fr.cfm

Contacts :

Michael Jennings (+32 2 296 33 88) Twitter: @ECSpokesScience

Inmaculada Martínez García (+32 2 298 73 03)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site