Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

L'UE coordonne l'aide d'urgence européenne aux victimes du cyclone Haiyan

Commission Européenne - IP/13/1063   11/11/2013

Autres langues disponibles: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 11 novembre 2013

L'UE coordonne l'aide d'urgence européenne aux victimes du cyclone Haiyan

Le mécanisme de protection civile de l'UE a été déclenché afin de coordonner les opérations de secours européennes à la suite de l'appel à l'aide internationale lancé par les autorités philippines pour faire face aux besoins colossaux résultant du cyclone Haiyan, qui a tout détruit sur son passage.

«Nous sommes tous profondément choqués par les ravages causés par le cyclone tropical Haiyan», a déclaré Mme Kristalina Georgieva, commissaire chargée de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises. «La priorité est de restaurer l'accès aux régions isolées touchées par le cyclone, d'apporter au plus vite une aide humanitaire aux centaines de milliers de personnes qui se sont retrouvées sans abris et de leur fournir de l'eau potable, une aide alimentaire d'urgence et un toit. C'est à cela que nous œuvrons tous en ce moment au moyen du mécanisme de protection civile de l'UE.»

Pour répondre à ces priorités d'une urgence extrême, plusieurs États membres sont en train d'envoyer une aide matérielle aux Philippines et le mécanisme de protection civile de l'UE soutient ces efforts en mobilisant ses capacités de coordination. La Belgique a dépêché sur place une équipe médicale et une unité de purification de l'eau pour contribuer à répondre au besoin criant d'eau potable. La Hongrie s'est engagée à déployer rapidement une équipe de secouristes ainsi que des médecins. Le Royaume-Uni et la France ont décidé d'envoyer des abris d'urgence. La Suède fournit un camp de base équipé de matériel de communication afin de soutenir l'effort de coordination international. L'Allemagne a envoyé des experts d'évaluation des besoins. D'autres contributions en nature, qui seront fournies par l'intermédiaire du mécanisme de protection civile de l'UE, sont prévues au cours des jours à venir.

Le centre de réaction d'urgence de la Commission européenne, qui suit l'évolution de la situation 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, a déjà déployé une équipe d'évaluation avancée de deux experts aux Philippines. Une équipe de 6 à 8 experts de la protection civile sera envoyée au cours des prochains jours pour coordonner les actions de secours avec les autorités philippines et les organisations humanitaires.

Le déclenchement du mécanisme de protection civile de l'UE coïncide avec l'annonce faite par la Commission européenne dimanche de débloquer 3 millions € d'aide d'urgence pour faire face aux besoins humanitaires immédiats. Cette aide, qui est acheminée par des organisations humanitaires, cible les besoins les plus urgents de la population dans les zones les plus gravement touchées.

Contexte

Le cyclone tropical Haiyan (appelé Yolanda aux Philippines), l'un des plus puissants jamais répertoriés, s'est abattu sur le pays les 7 et 8 novembre. Du fait de sa puissance et de sa taille extraordinaires, quelque 10 millions de personnes (soit plus de 10 % de la population philippine) ont été directement touchées. L'ampleur exacte des dégâts est encore en cours d'évaluation. Le nombre de morts continue d'augmenter et devrait dépasser le chiffre effarant de 10 000 personnes. L'aide nationale et internationale est en cours d'acheminement, mais une nouvelle tempête qui s'approche devrait compliquer les opérations de secours.

Le mécanisme de protection civile de l'UE a été créé en 2001 et a depuis permis de faire face à plus de 180 catastrophes dans le monde entier. Participent à ce mécanisme tous les États membres de l'UE ainsi que l'ancienne République yougoslave de Macédoine, l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège.

Les Philippines font partie des pays les plus sujets aux catastrophes dans le monde. Haiyan est le 25e cyclone à frapper l'archipel cette année. Le mois dernier, les Philippines ont été touchées par un séisme d'une magnitude de 7,2 sur l'échelle de Richter, qui a détruit les habitations et réduit à néant les moyens de subsistance de quelque 350 000 personnes. Rien qu'en 2013, l'Union européenne a fourni une aide humanitaire considérable à l'archipel: 2,5 millions € viennent tout juste d'être débloqués pour faire face aux conséquences du séisme à Bohol; une enveloppe de 10 millions € au total a été octroyée pour aider à la reconstruction des communautés du sud-est de l'île de Mindanao dévastées par le typhon Bopha (alias Pablo) en décembre 2012; ECHO a engagé 200 000 € en août pour venir en aide aux victimes des inondations provoquées par le typhon Trami (Maring) et a affecté, au début du mois d'octobre dernier, 300 000 € d'aide en faveur des personnes déplacées à cause du conflit faisant rage dans la ville de Zamboanga.

Pour plus d’informations

Service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Site web de la commissaire Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_fr.htm

Contacts:

Irina Novakova (+32 2 295 75 17)

David Sharrock (+32 2 296 89 09)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site