Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 11 novembre 2013

Emploi: l’Observatoire européen des postes vacants met en évidence les possibilités d’emploi dans le secteur des TIC pour les jeunes travailleurs

Le nombre d’emplois continue d’augmenter dans le secteur des technologies de l’information et des communications (TIC), ayant enregistré une hausse de 2 % entre 2011 et 2012 dans 26 États membres de l’Union européenne (l’Irlande et la Croatie sont exclues pour des raisons méthodologiques). La dernière édition de l’Observatoire européen des postes vacants met en lumière l’importance de ce secteur comme source d’emplois, y compris pour les jeunes travailleurs. Dans le même temps, le rapport met en garde contre le fait que la baisse du nombre d’étudiants de l’enseignement supérieur dans le domaine des TIC pourrait déboucher sur de futures pénuries de personnel dans ce secteur.

L’Observatoire européen des postes vacants confirme également une stagnation du nombre total de vacances d’emploi au premier trimestre 2013 ainsi qu’une chute de 2 % des recrutements dans l’UE-27 entre le premier trimestre 2012 et le premier trimestre 2013. Les recrutements ont baissé pour la plupart des groupes de professions, y compris les professions intellectuelles et scientifiques.

En revanche, les concepteurs et analystes de logiciels et de multimédia continuent à figurer en haut de liste dans le classement des vingt-cinq professions connaissant le plus de succès sur le marché de l’emploi, après les enseignants d’école primaire et les éducateurs de la petite enfance ainsi que les directeurs de services administratifs.

Le commissaire européen chargé de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion, M. László Andor, a déclaré ce qui suit: «Ce rapport nous conforte dans notre engagement à soutenir l’économie numérique et l’amélioration des compétences numériques. Comme le dernier Conseil européen l’a souligné, il reste nécessaire d’investir dans les infrastructures numériques, mais aussi dans l’éducation et la formation si l’on veut être en mesure de pourvoir les postes qui deviendront vacants».

L’Observatoire européen des postes vacants montre que dans de nombreux pays, les professions du secteur des TIC sont une source importante d’emplois pour les jeunes. En Bulgarie, en Estonie, à Chypre, en Lettonie, à Malte, en Autriche, en Pologne en Roumanie et en Slovaquie, plus d’un salarié sur trois occupé dans le secteur des TIC a entre 15 et 29 ans. Cette proportion est beaucoup plus élevée que le taux de 18 % de jeunes occupant des postes dévolus, tous secteurs confondus, à des diplômés de l’enseignement supérieur dans l’Union européenne.

Toutefois, selon Eurostat, le nombre d’étudiants suivant des études d’informatique est en baisse et leur proportion est passée de 5 à 4 % du nombre total d’étudiants de l’enseignement supérieur entre 2004 et 2011. Par conséquent, des mesures doivent être prises pour encourager les jeunes à suivre en plus grand nombre des études dans ce domaine, notamment les femmes, dans la mesure où, en 2012, dans l’UE-27, moins d’une personne sur cinq travaillant dans le secteur des TIC était une femme.

Pour répondre à cette préoccupation, la Commission lance une grande coalition en faveur de l'emploi dans le secteur du numérique (Grand Coalition for Digital Jobs), à savoir un partenariat à l’échelon de l’Union regroupant diverses parties prenantes, afin de remédier au nombre insuffisant de citoyens européens ayant des compétences professionnelles dans le domaine des TIC (voir IP/13/182).

Contexte

L’importance du secteur des TIC pour la création d’emplois en Europe a été mise en lumière dans le paquet «Emploi» d’avril 2012 (voir IP/12/380 et MEMO/12/252), qui comportait un document de travail des services de la Commission sur l’exploitation des possibilités de création d’emplois offertes par les technologies de l’information et de la communication (Commission staff working document on exploiting the employment potential of Information and Communication Technologies).

En 2012, on comptait en tout 4,3 millions de salariés dans le secteur des TIC dans l’Union européenne, dont environ la moitié en Allemagne, en France et au Royaume-Uni.

L’Observatoire européen des postes vacants est un bulletin trimestriel publié par la direction générale de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion de la Commission européenne. Il s’inscrit dans le cadre de l’initiative phare de la stratégie Europe 2020 intitulée «Une stratégie pour des compétences nouvelles et des emplois» et, en collaboration avec le Bulletin européen sur la mobilité de l’emploi et le Rapport européen sur les emplois vacants et les recrutements, il sert à brosser un tableau actualisé de l’évolution du marché du travail en Europe.

Pour plus d’informations

Article sur le site web de la DG Emploi:
http://ec.europa.eu/social/main.jsp?langId=fr&catId=89&newsId=1991&furtherNews=yes

Site web du commissaire László Andor

Suivez László Andor sur Twitter

Recevez gratuitement par courrier électronique le bulletin d'information sur l'emploi, les affaires sociales et l'inclusion de la Commission européenne.

Recevez l’Observatoire européen des postes vacants et d’autres publications autour du thème surveiller le marché de l’emploi dans l’Union.

Contacts:

Jonathan Todd (+32 22994107)

Cécile Dubois (+32 22951883)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website