Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

communiqué de presse

Bruxelles, le 5 novembre 2013

Accord entre la Commission européenne et les institutions financières pour renforcer la coopération en faveur des financements innovants aux infrastructures dans les Balkans occidentaux

Les institutions financières européennes et internationales ont convenu de collaborer plus intensément sur le terrain des principaux investissements destinés aux infrastructures dans les pays des Balkans occidentaux et de mettre au point ensemble des instruments financiers novateurs qui réuniront des fonds publics et privés. La Commission européenne a annoncé dans ce contexte qu’elle prévoyait de puiser jusqu’à 1 milliard d’euros dans le nouvel instrument d’aide de préadhésion et de le consacrer au financement dans ce domaine pour la période de programmation 2014-2020. Associés à des fonds provenant des institutions financières, les fonds de l’UE visent à attirer au moins 10 milliards d’euros en investissements privés et de les cibler sur les priorités des pays bénéficiaires, notamment les infrastructures et le développement économique dans les Balkans occidentaux.

Les pays des Balkans occidentaux auront accès à ce mécanisme de financement ainsi qu’à un appui budgétaire sectoriel et renforceront leurs capacités grâce au transfert de connaissances, à l’amélioration de leurs systèmes de gouvernance économique ainsi qu’à la meilleure gestion possible de leurs budgets nationaux. La Commission coopérera avec le FMI pour appuyer cet effort.

La Banque européenne d’investissement (BEI), la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), la Banque mondiale, le KfW Bankengruppe et la Banque de développement du Conseil de l’Europe (CEB) ont convenu avec la Commission européenne d’utiliser le Cadre d’investissement en faveur des Balkans occidentaux (CIBO) afin de canaliser les ressources de l’UE et des État membres via un guichet unique pour financer les investissements prioritaires dans les pays bénéficiaires.

M. Štefan Füle, commissaire européen chargé de l’élargissement et de la politique européenne de voisinage, s’est exprimé en ces termes: «Pour les pays des Balkans occidentaux, un renforcement de la croissance économique est essentiel s’ils veulent créer des emplois et rattraper l’Union européenne. Leurs infrastructures demandent à être considérablement améliorées, la seule manière réaliste de financer ce changement étant de coupler les ressources destinées aux subventions, qui sont limitées, à des prêts accordés dans le cadre d’instruments de financement innovants, et de faire en sorte que les budgets de ces États soient soumis aux meilleures exigences possibles en matière de gouvernance économique».

Historique du Cadre d’investissement en faveur des Balkans occidentaux

Officiellement lancé en décembre 2009, le CIBO est une initiative conjointe de la Commission, de la CEB, de la BERD et de la BEI approuvée par le Conseil européen. La Banque mondiale et certaines institutions bilatérales de financement du développement telles que la KfW et la Banque autrichienne de développement y participent également. Des États membres de l’UE, le Canada et la Norvège font partie des donateurs bilatéraux.

En quatre ans et demi de fonctionnement, le CIBO a octroyé 169 subventions pour un montant total de 297 millions d’euros. Le montant total estimé des investissements est de 13,3 milliards d’euros et celui des prêts de 7 milliards d’euros. Le montant des prêts signés s’élève à 2,7 milliards d’euros.

Le CIBO est une initiative de financement novatrice qui met en commun les ressources destinées aux subventions en vue de faciliter l’obtention de prêts destinés au financement des infrastructures prioritaires dans les Balkans occidentaux. Les projets d’investissement soutiennent tous les secteurs qui contribuent au développement économique, social et environnemental des Balkans occidentaux. Les secteurs pouvant en bénéficier à des fins de développement d’infrastructures sont notamment ceux de l’environnement, de l’énergie et des transports, ainsi que le secteur social. Les projets prioritaires sont mis au point et proposés par les pays bénéficiaires.

En 2011, les parties au CIBO ont décidé de soutenir le développement du secteur privé et en particulier l’accès des PME aux financements. Dans ce contexte, en décembre 2011, le 5e comité directeur du CIBO a décidé d’instituer le mécanisme en faveur de l’innovation et du développement des entreprises dans les Balkans occidentaux (WB EDIF). L’idée du WB EDIF a été conçue par le Fonds européen d’investissement (FEI), il est co-dirigé par deux institutions financières internationales, la BEI et la BERD, et fonctionne en coopération avec les pays des Balkans occidentaux bénéficiaires. Il s’agit d’une initiative conjointe qui constituera une plateforme de financement visant à mettre en place un cadre économique favorable au capital-risque et à faciliter les réformes des cadres réglementaires relatifs aux PME innovantes et à forte croissance dans la région. Il a été conçu pour évoluer selon les besoins, en attirant notamment des allocations financières et activités supplémentaires.

L’évolution future du CIBO

La Commission étudie actuellement le potentiel de développement de ce cadre d’investissement en prenant en compte les changements dans la programmation et la fourniture de l’aide de la Commission européenne au titre de l’IAP II et le besoin actuel en investissements socio-économiques importants dans les Balkans occidentaux.

À la suite de la présentation du document de réflexion sur l’évolution du CIBO et sur les possibilités d’utiliser des instruments de financement innovants qui a eu lieu à Athènes lors de la réunion du comité directeur du CIBO de juin 2013, les parties prenantes (la Commission, les institutions financières internationales, les donateurs bilatéraux et les pays bénéficiaires) ont institué un groupe de travail chargé d’examiner les différentes recommandations. Ce dernier s’est mis à l’œuvre en septembre 2013 et présentera un rapport intermédiaire au comité directeur du CIBO le 4 décembre et un rapport final en juin 2014.

Pour de plus amples informations:

Site web du commissaire Štefan Füle:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/fule/index_en.htm (en anglais et en tchèque uniquement)

Contacts:

Peter Stano (+32 22957484)

Anca Paduraru (+32 22966430)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website