Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Stratégie numérique: les voyagistes impliqués dans la campagne d'information sur le 112

Commission Européenne - IP/13/102   11/02/2013

Autres langues disponibles: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 11 février 2013

Stratégie numérique: les voyagistes impliqués dans la campagne d'information sur le 112

La Commission européenne et les associations des organisateurs et agents de voyage en Europe (ECTAA) demandent aux professionnels du voyage de promouvoir le numéro d'appel d'urgence «112» sur leurs sites Web, sur les billets électroniques et aux principales destinations touristiques.

Mme Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne responsable de la stratégie numérique, a déclaré: «Les transporteurs nous aident déjà à sensibiliser le public et c'est maintenant au tour des organisateurs et agents de voyage d'en faire autant. Les Européens doivent savoir qu'il suffit d'un appel pour obtenir de l'aide, où qu'ils se trouvent dans l'UE.»

M. Boris Zgomba, président de l'ECTAA, a déclaré: «L'ECTAA soutient la campagne pour mieux faire connaître le numéro d'appel d'urgence "112" menée par la Commission. Nous sommes heureux d'y être associés, car un numéro d'appel d'urgence unique, valable dans toute l'UE, est très utile pour les voyageurs, nos clients. Ceux-ci ne savent pas forcément quel numéro appeler en cas d'urgence lorsqu'ils voyagent en dehors de leur pays d'origine.»

Connaître l'existence du 112 peut aider les gens en difficulté. Par exemple, un groupe de scouts belges s'était perdu dans les bois près du village roumain de Ghioroc. Par chance, l'un des jeunes connaissait le numéro d'urgence et a appelé le 112. L'opérateur des appels d'urgence a pu localiser le groupe avec précision et alerter les équipes d'intervention qui l'ont retrouvé. Un membre du groupe souffrait d'hypothermie, mais la rapidité de l'intervention a permis de le sauver.

Le 112 est le numéro d'appel d'urgence européen, qui peut être composé gratuitement à partir d'un téléphone fixe ou mobile, partout dans l'Union européenne. Le 112 met en relation l'appelant avec le service d'urgence concerné (police locale, pompiers ou services médicaux) et permet de parler à un opérateur dans plusieurs langues européennes. Il est disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et il est désormais opérationnel dans tous les États membres de l'UE, en plus des actuels numéros nationaux d'appel d'urgence (comme le 999 ou le 110). Le Danemark, la Finlande, Malte, les Pays-Bas, le Portugal, la Roumanie et la Suède ont même décidé de faire du 112 leur seul ou principal numéro national d'appel d'urgence. Le 112 est également utilisé dans des pays hors de l'UE comme la Suisse, la Croatie, le Monténégro et la Turquie.

Une enquête Eurobaromètre récente indique que 5 millions de personnes de plus qu'il y a un an connaissent le numéro d'appel d'urgence «112».

Contexte

Il y a un an, Neelie Kroes et Siim Kallas, vice-présidents de la Commission européenne, ont invité les transporteurs à prendre part à une campagne visant à faire connaître le 112 aux voyageurs et plus de 30 compagnies et associations y ont participé. Des informations relatives au 112 ont donc été diffusées sur les billets électroniques, sur les magazines à bord, sur les sites Web des compagnies participantes et par contact direct de leur personnel avec les passagers. L'image ci-dessous montre, à titre d'exemple, comment ces informations ont été diffusées par Brussels Airlines dans son magazine à bord.

Exemple d'information sur le numéro d'appel «112» par Brussels Airlines:

D'après un rapport sur la façon dont chaque État membre met en œuvre le 112:

  • 51 % des Européens, contre 47 % en 2012, déclarent qu'ils appelleraient le 112 en cas d'urgence dans leur propre pays.

  • Dans cinq pays, au moins 50 % des répondants désignent spontanément le 112 comme le numéro permettant d'appeler un service d'urgence n'importe où dans l'UE: Pologne (57 %), Slovaquie (55 %), Finlande (54 %), Luxembourg (53 %) et République tchèque (50 %).

  • La proportion de répondants qui appelleraient le 112 dans leur propre pays varie de 96 % en Suède à 2 % en Grèce.

  • L'anglais peut être utilisé dans 25 pays européens outre le Royaume-Uni, l'Irlande et Malte.

  • Dans 14 pays (outre la Belgique, la France et le Luxembourg), les appels peuvent être traités en français: Allemagne, Bulgarie, Espagne, Finlande, Grèce, Irlande, Italie, Lituanie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Slovaquie et République tchèque.

  • L'allemand peut être utilisé dans 12 pays (outre l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique et le Luxembourg): Bulgarie, Espagne, Finlande, Hongrie, Italie, Lituanie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Slovaquie et République tchèque.

  • Au Royaume-Uni, les centres d'appel d'urgence peuvent recourir à des services d'interprétation couvrant 170 langues et, en France, un service analogue peut traiter 40 langues.

Liens utiles

https://ec.europa.eu/digital-agenda/en/about-112 Site web du 112 (en anglais)

Mots-dièse: #112, #emergency

Site Web de la stratégie numérique (en anglais)

Site Web de Neelie Kroes (en anglais et néerlandais)

Suivez Neelie Kroes sur Twitter

Contacts:

Ryan Heath (+32 2 296 17 16), Twitter: @RyanHeathEU

Linda Cain (+32 2 299 90 19)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site