Navigation path

Left navigation

Additional tools

Les victimes du séisme aux Philippines vont bénéficier de l'aide humanitaire de l’UE

European Commission - IP/13/1015   31/10/2013

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 31 octobre 2013

Les victimes du séisme aux Philippines vont bénéficier de l'aide humanitaire de l’UE

La Commission européenne a décidé d'allouer une aide humanitaire d'un montant de 2,5 millions d’euros aux victimes les plus durement touchées par le tremblement de terre qui a secoué les Philippines le 15 octobre dernier.

Cette aide permettra de fournir des abris, de l’eau et des dispositifs d’assainissement ainsi que des soins de santé primaire, qui sont autant de priorités absolues au lendemain de la catastrophe qui a anéanti le logement et les moyens de subsistance d’environ 350 000 personnes. L’aide humanitaire de la Commission est également destinée à soutenir la gestion des sites d’évacuation.

«Une catastrophe naturelle a de nouveau bouleversé la vie de millions de personnes aux Philippines. Au cours des derniers mois, des typhons violents ont dévasté le Nord et le Sud de l’archipel; il y a deux semaines, un séisme majeur a frappé les îles situées dans le centre des Philippines. La Commission européenne est disposée à apporter une aide et un réconfort immédiats aux plus démunis. Cette aide humanitaire visera principalement à répondre à leurs besoins vitaux mais aussi à renforcer leur résilience» a déclaré Mme Kristalina Georgieva, commissaire européenne chargée de la coopération internationale, de l’aide humanitaire et de la réaction aux crises. «Les Philippines figurent parmi les pays du monde les plus exposés aux cataclysmes, mais nous pouvons encore réduire l'impact des catastrophes actuelles et futures en renforçant les capacités des populations vulnérables en matière de préparation et de réaction.»

La décision de fournir cette aide est fondée sur l’appréciation rendue par deux experts humanitaires de la Commission européenne ayant été détachés dans la zone touchée dans les heures qui ont suivi le tremblement de terre.

Il s'agit du dernier exemple en date de l'aide humanitaire considérable mise à disposition des Philippines par la Commission européenne. En réponse au typhon Bopha (Pablo), une enveloppe de 7 millions d’euros a été affectée en février dernier à la reconstruction des communautés locales dévastées, en plus des 3 millions d’euros qui ont été débloqués juste après que ce typhon a frappé le Sud-Est de l’île de Mindanao. Par ailleurs, la Commission a réservé une enveloppe de 200 000 € pour l'aide aux victimes des inondations causées par le typhon Trami (Maring) et affecté, au début du mois d'octobre dernier, un autre montant de 300 000 € à l'aide aux personnes déplacées à cause du conflit au Zamboanga.

Contexte

Le 15 octobre 2013, un séisme de magnitude 7,2 a frappé la région VII des Philippines, occasionnant d'importants dégâts, essentiellement sur les îles de Bohol, Cebu et Siquijor. Plus de 200 personnes ont été tuées et des centaines d'autres ont été blessées; au total, ce sont 3,1 millions de personnes qui ont été affectées par cette catastrophe. Des milliers de bâtiments et d'habitations ont été détruits, de routes et des ponts ont été bloqués ou se sont effondrés, des lignes électriques ont été coupées et l'approvisionnement en eau s'est interrompu. Plus de 350 000 personnes ont été déplacées et 80 % d'entre elles vivent à présent dans des abris de fortune situés à proximité de leurs habitations ou dans des lieux d'accueil publics (centres d’évacuation). Les autorités de Bohol et de Cebu ont décrété l’état de catastrophe naturelle.

Le gouvernement des Philippines dirige l'opération d'aide, qui est axée principalement sur la réhabilitation des routes, des ponts et des réseaux d’électricité et d’eau, la distribution de nourriture et d’eau ainsi que la fourniture d'un soutien psychosocial. Il n'en reste pas moins que des besoins considérables doivent encore être satisfaits sur le terrain. Le 21 octobre 2013, les autorités nationales se sont félicitées de la proposition de l’Organisation des Nations unies de contribuer aux interventions d’urgence.

Pour plus d’informations

Service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Site web de la commissaire Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_fr.htm

Contacts:

Irina Novakova (+32 2 295 75 17)

David Sharrock (+32 2 296 89 09)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website