Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

L'Union européenne poursuit son engagement en faveur du Mali

Commission Européenne - IP/13/1014   05/11/2013

Autres langues disponibles: EN DE ES LV

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, 5 novembre 2013

L'Union européenne poursuit son engagement en faveur du Mali

Le Commissaire européen au Développement, Andris Piebalgs a annoncé aujourd'hui un nouveau soutien au Mali de 615 millions d'euros (après approbation du Parlement européen et du Conseil), dans le cadre du 11ème Fonds européen de développement (FED) entre 2014 et 2020. Ce nouvel appui souligne la détermination de l'Union européenne à poursuivre son appui à la construction de la paix et au développement économique et social du Mali.

Le nouveau soutien se focalisera sur la réforme de l'Etat, la sécurité alimentaire, l'éducation et la construction de la route reliant Gao, Kidal à la frontière algérienne, conformément aux priorités définies par les Malien dans leur Plan pour la Relance Durable du Mali 2013-2014. Ce nouvel appui a été annoncé lors du déplacement conjoint officiel dans la région du Commissaire Piebalgs, du Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, ainsi que de la Présidente de l'Union africaine, Dlamini Zuma, du Président de la Banque Mondiale, Jim Yong Kim, du Président de la Banque Africaine de Développement, Donald Kaberuka, et du Représentant Spécial de l'Union européenne pour le Sahel, Michel Reveyrand de Menthon.

Le Commissaire a commenté: «Depuis la crise politique et militaire de 2012, nous avons vu la détermination de l'état malien à sortir de l'instabilité pour se concentrer sur le développement du pays. Le retour à la sécurité est une condition essentielle du développement durable dans la région. Nous sommes aux côtés des autorités maliennes pour les appuyer dans la mise en œuvre des programmes de réduction de la pauvreté."

Ce soutien bilatéral au Mali fait partie de l'attribution d'une aide de l'Union Européenne de 5 milliards d'euros en faveur du Sahel (Mali, Niger, Burkina Faso, Chad, Mauritanie et Sénégal) pour la même période 2014-2020.

Les 615 millions d'euros sont additionnels à ceux énoncés lors de la Conférence de haut niveau des donateurs pour le développement du Mali organisée à Bruxelles le 15 mai 2013, où les Maliens ont présenté leur Plan pour la Relance Durable du Mali 2013-2014.

Dans le cadre du 10ème FED, qui couvre la période 2008-2013, le Mali a bénéficié d'une enveloppe passée de 533 millions d'euros initialement à près de 728 millions d'euros. A ce montant, doivent être ajoutés 34 millions d'euros au titre des instruments thématiques, 55 millions d'euros au titre de la coopération régionale. 54 millions d'euros ont été alloués en 2013 au titre de l'aide humanitaire.

Résultats de l'aide humanitaire et au développement au Mali et exemples des projets

L'ensemble de ces efforts a déjà permis à plus de 304 000 habitants d'avoir accès à l'eau potable dans les régions de Ségou, Mopti et Kayes. Ce bénéfice devrait prochainement être étendu à environ 450 000 habitants supplémentaires, soit 24% des populations des régions de Koulikoro, Sikasso, Tombouctou. D'ici la fin de l'année devrait également être lancée la reprise des travaux de la route entre Niono et Tombouctou.

Projet: "Programme d'Appui aux Collectivités Territoriales pour l'Eau et l'Assainissement" (PACTEA 1)

Ce projet d'un montant de 30 millions d'euros a permis à plus de 304 000 habitants d'avoir accès à l'eau potable dans les régions de Ségou, Mopti et Kayes. Sa seconde phase (30 millions d'euros) devrait étendre ce bénéfice à environ 450 000 habitants supplémentaires, soit 24% des populations des régions de Koulikoro, Sikasso, Tombouctou.

Réponse à la crise humanitaire de 2012:

ECHO (le bureau de l'aide humanitaire de la Commission Européenne) est en train d'augmenter en 2013 de cinq à 10 millions d'euros sa contribution aux opérations d'aide alimentaire du Programme Alimentaire Mondiale (PAM). Cette opération vise à atteindre 674,000 personnes  affectées par la crise humanitaire actuelle avec une assistance alimentaire ciblée, principalement par des distributions alimentaires.

Contexte:

Suite aux évènements qui ont suivi la rébellion touareg en janvier 2012, et l'occupation de deux tiers de territoire par des groupes islamistes, les interventions de l'UE au Mali ont été revues afin d'adapter la coopération de l'UE au contexte actuel et aux nouveaux besoins. Il s'est notamment agi de contribuer à:

  • la promotion de l'état de droit et à l'organisation d'un processus électoral légitime et transparent

  • renforcer l'autorité et la présence de l'Etat sur l'ensemble du territoire afin d'appuyer le redéploiement des services sociaux de base

  • soutenir les autorités maliennes civiles dans leurs efforts pour rétablir l'ordre public et assurer la protection des civils

  • atténuer l'impact des crises humanitaires touchant les populations déplacées et les régions touchées par la crise alimentaire.

Pour plus d’informations

Site web de la DG Développement et coopération - EuropeAid:

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

Site web de M. Andris Piebalgs, commissaire européen chargé du développement:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Site web du Service européen pour l’action extérieure:

http://eeas.europa.eu/

To learn more about the EU Strategy for Security and Development in the Sahel, click here

IP/12/1052: L’UE place la résilience au centre de son action de lutte contre la faim et la pauvreté

IP/13/1013: L'UE entend renforcer son soutien en faveur du Sahel dans les années à venir

Contacts :

Alexandre Polack (+32 2 299 06 77)

Maria Sanchez Aponte (+32 2 298 10 35)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site