Navigation path

Left navigation

Additional tools

Nouveau soutien à la société civile et aux médias en Jordanie

European Commission - IP/12/979   18/09/2012

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 18 septembre 2012

Nouveau soutien à la société civile et aux médias en Jordanie

Bruxelles, le 18 septembre 2012 – La Commission européenne a approuvé une nouvelle enveloppe de 9 millions € en faveur des médias en Jordanie. Ces fonds contribueront au développement d'un journalisme libre, indépendant et de grande qualité en finançant des programmes et des centres de formation à l’intention des médias professionnels et en aidant ainsi à la création et à la mise en place d'un organe de régulation indépendant et d'un conseil des médias indépendant. En outre, un code de conduite sera élaboré par les organisations de médias et de journalistes.

Lors de l’annonce de cette aide, M. Štefan Füle, commissaire européen chargé de l'élargissement et de la politique européenne de voisinage, a déclaré: «Les médias ont joué un rôle capital dans les événements survenus dans le contexte du printemps arabe l'an dernier. La présente aide témoigne de l’engagement constant de l’UE à faire en sorte que la presse jordanienne jouisse de la plus grande indépendance possible et réponde aux normes de qualité les plus élevés. En ces temps de transition, les groupes de la société civile et les médias indépendants jouent un rôle toujours plus important dans le renforcement de la démocratie.»

Mme Catherine Ashton, haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, a pour sa part ajouté: «La garantie de la liberté d’expression et des médias compte parmi les priorités essentielles du plan d’action conjoint UE-Jordanie pour la PEV et constitue une pierre angulaire de la démocratie.» Le présent programme est un nouvel exemple concret de la détermination de l’UE à soutenir les efforts déployés par un partenaire proche comme la Jordanie pour renforcer les libertés fondamentales.

Les fonds contribueront aussi à mettre en place une stratégie, un plan d’action (qui devrait prévoir une coopération avec des institutions européennes du secteur des médias) et un dialogue visant à améliorer la communication entre les ministres, les législateurs et la cour royale, d’une part, et les médias du pays, d’autre part.

Les fonds nouvellement libérés serviront aussi à la mise en place d'un Fonds en faveur de la société civile. Cette initiative, lancée conjointement par le gouvernement jordanien et l’UE, améliorera la coordination de l’aide apportée par l’UE aux organisations de la société civile et contribuera ainsi à rendre plus efficace leur action au service de la population jordanienne. L’annonce de cette aide supplémentaire fait suite aux enseignements tirés de projets antérieurs de l’UE qui ont mis en lumière certaines faiblesses des organisations de la société civile jordanienne.

Au lendemain du printemps arabe, le gouvernement jordanien a lancé, en mars 2011, un processus de dialogue national invitant les représentants de la société civile à s'exprimer sur la réforme politique du pays. La cour royale et le gouvernement encouragent la société civile à participer au développement et au processus de réforme de la Jordanie.

L’Union européenne a inscrit le renforcement du partenariat avec la société civile parmi les priorités essentielles de ses relations à venir avec la région et a prévu des ressources considérables pour fournir des formations et de l’expertise et permettre à la société civile de jouer un rôle plus important en répondant aux besoins des citoyens jordaniens dans le cadre du processus de réforme en cours.

Contexte

Le plan d’action de la politique européenne de voisinage (PEV) en faveur de la Jordanie exprime la réaction de l’Union européenne au programme national jordanien et établit un ensemble exhaustif de priorités, dont «la promotion de la liberté d’association et le développement de la société civile».

L’aide se décline comme suit: deux volets concernant la société civile et les médias, d'un montant de 4 millions € chacun, auxquels viennent s'ajouter des activités de gestion en rapport avec l'audit, l'évaluation et la visibilité, pour un montant total d’1 million €.

Soutien à la société civile

Un nouveau Fonds en faveur de la société civile a été proposé pour tenir compte de l'analyse des faiblesses des organisations de la société civile en Jordanie et s’assurer que l’intervention s’inscrit dans une vision globale assortie d’une perspective à long terme.

Initiative lancée conjointement par le gouvernement jordanien et l’UE, ce Fonds contribuera à faire avancer le programme et favorisera une démarche institutionnelle dans le cadre de l'aide fournie aux organisations de la société civile en Jordanie. De plus, il améliorera la coordination des fonds mobilisés par l'UE en faveur de la société civile.

Appui aux médias

Un dialogue, une stratégie et un plan d’action entre, d'une part, les ministres compétents, les législateurs et la cour royale et, d’autre part, les intervenants publics et privés du secteur des médias sont le moyen le plus efficace d'améliorer la qualité et l'indépendance des médias jordaniens. Le programme marquera une étape importante dans la mise en place d’un paysage médiatique de qualité, libre et indépendant.

Pour de plus amples informations

Site internet de la direction générale du développement et de la coopération – EuropeAid:

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

Délégation de l’UE en Jordanie:

http://eeas.europa.eu/delegations/jordan/index_en.htm

Contacts:

Peter Stano (+32 22957484)

Anca Paduraru (+32 22966430)

Michael Mann (+32 22999780)

Maja Kocijancic (+32 22986570)

Eamonn Prendergast (+32 22998851)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website