Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 18 septembre 2012

Stratégie numérique: la Commission et les entreprises européennes de la robotique résolues à promouvoir l’expansion et la performance du secteur

La Commission européenne, le secteur des entreprises et celui de la recherche universitaire ont décidé de lancer un partenariat public-privé (PPP) dans le domaine de la robotique afin d’aider les sociétés implantées en Europe à augmenter leur part du marché mondial de la robotique, estimé à 15,5 milliards d’euros par an. Des représentants de constructeurs européens et d’instituts de recherche ont signé, au même titre que Mme Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne, un protocole d’accord qui représente une première étape sur la voie du lancement d’un PPP en 2013. La Commission est convaincue que le futur PPP renforcera le secteur européen de la robotique de l’UE.

Mme Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission responsable de la stratégie numérique, a déclaré: «L’existence d’un solide secteur de la robotique est essentielle pour la compétitivité future de l’Europe. En le développant, nous allons créer des emplois et renforcer l’industrie manufacturière européenne.»

La robotique est l’un des moteurs de la croissance et de la compétitivité européennes. Pour un million de robots industriels construits et installés, ce sont trois millions d’emplois qui ont été créés ou préservés dans le monde. Le secteur européen de la robotique obtient d’excellents résultats, puisqu’il représente environ un quart de la production mondiale dans le domaine de la robotique industrielle et 50 % des parts de marché de la robotique de services professionnelle. Les marchés de la robotique de services domestique et professionnelle devraient connaître une croissance de 40 % dans les années à venir, les progressions les plus spectaculaires étant attendues sur les segments de la robotique de sauvetage et des applications de sécurité et de nettoyage. D’ici à 2020, le marché de la robotique de services pourrait représenter un volume supérieur à 100 milliards d’euros par an. Le PPP dans le domaine de la robotique vise à:

1. établir des objectifs stratégiques pour la robotique européenne et encourager leur mise en œuvre;

2. améliorer la compétitivité industrielle de l’Europe au moyen de technologies robotiques innovantes;

3. fournir des produits et services robotiques qui contribueront à répondre aux défis sociétaux auxquels l’Europe est confrontée;

4. renforcer les activités de mise en réseau de la communauté européenne de la robotique;

5. promouvoir la robotique européenne;

6. établir des liens avec les marchés et les utilisateurs actuels comme avec les nouveaux;

7. contribuer au développement de la politique et traiter des questions éthiques, juridiques et sociétales.

Les partenaires privés du PPP (appartenant aux milieux universitaires et industriels) vont désormais élaborer une proposition de PPP que la Commission va étudier et approuver officiellement.

Contexte

La Commission européenne a financé plus de 120 projets de recherche dans le domaine de la robotique pour un montant d’environ 600 millions d’euros au cours des cinq dernières années. Ces projets portaient notamment sur l’interprétation de scènes et de situations, sur la perception de l’environnement par des organes sensoriels artificiels (vision, toucher) et sur le comportement physique, tel que la préhension d’objets ou le déplacement dans des espaces familiers. La demande mondiale de robots et produits associés était estimée à environ 15,5 milliards d’euros en 2010, dont environ 3 milliards d’euros en Europe.

Selon une récente étude Eurobaromètre sur la robotique (voir MEMO/12/667), plus de deux tiers des Européens (70 %) ont une opinion positive des robots; la majorité convient que les robots «sont nécessaires car ils peuvent exécuter des tâches qui sont trop difficiles ou trop dangereuses pour les humains» (88 %) et qu’ils sont «bénéfiques pour la société parce qu’ils aident les humains» (76 %).

La Commission européenne soutient également la recherche dans le domaine de la robotique au moyen de ses programmes-cadres de financement de la recherche et de l’innovation. Le Parlement européen et le Conseil examinent actuellement la proposition de la Commission relative au programme Horizon 2020. Doté d’un budget indicatif de 80 milliards d’euros, ce programme, qui sera exécuté de 2014 à 2020, contribue aux efforts qui visent à créer de la croissance et de nouveaux emplois en Europe. Le renforcement des efforts européens en matière de recherche, de développement et d’innovation est un élément clé de la stratégie numérique pour l'Europe (voir IP/10/581, MEMO/10/199 et MEMO/10/200).

Liens utiles

Que fait l’UE dans le domaine de la robotique ? (en anglais)

Projets financés par l’UE dans le domaine de la robotique

Fédération internationale de la robotique : «Positive Impact of Industrial Robots in Employment», Metra Martech, 21 février 2011

Hashtags: #robot #robots, #robotics, #roboticsEU

Site web de Mme Neelie Kroes (en anglais)

Suivez Mme Kroes sur Twitter

Suivez la robotique dans l’UE sur Twitter

Contacts :

Ryan Heath (+32 2 296 17 16), Twitter: @RyanHeathEU

Linda Cain (+32 2 299 90 19)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site