Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communique de presse

Bruxelles, le 18 septembre 2012

Journée de la coopération européenne: Partager les frontières pour mieux se rapprocher

Célébrer la réussite des régions et des pays européens travaillant ensemble de part et d’autre des frontières: voilà l’objectif de la Journée de la coopération européenne qui sera fêtée pour la première fois le même jour dans toute l’Europe, à la fois dans les États membres de l’UE et dans les pays voisins.

S’exprimant depuis le Parlement européen à Bruxelles lors du lancement de 200 évènements dans 40 pays, Johannes Hahn, commissaire européen chargé de la politique régionale s’est exprimé ainsi: «Les projets de coopération territoriale aident à établir des relations de confiance. Ils encouragent la compréhension mutuelle. Ce sont des éléments essentiels de l’intégration européenne. Ces projets rapprochent les communautés – c’est l’Union européenne en marche».

La coopération territoriale européenne est un thème de plus en plus important dans la politique régionale européenne. L’UE encourage les régions et les villes des différents États membres à travailler ensemble et à apprendre les unes des autres grâce à des programmes, des projets et des réseaux communs. Les citoyens vivant hors des frontières extérieures de l’UE bénéficient également d’une politique dont le but est d’aider à résoudre les problèmes propres aux régions frontalières en favorisant le développement de réseaux et les actions communes.

HEALTH, l’un des projets phares à être présenté lors de la Journée de la coopération européenne, officiellement célébrée le 21 septembre, est une initiative de l’Autriche, de la Hongrie et de la Slovénie visant à améliorer l’efficacité énergétique et l’utilisation efficace des ressources dans le secteur de la santé.

Partenaires dans le projet EDTWIN, des régions tchèque, slovaque, hongroise et autrichienne mettent en place dans les régions avoisinantes des partenariats et des stages centrés sur l’éducation, de même que des cours de langues pour les enfants dans la région d’Europe centrale.

Contexte

La coopération territoriale européenne recouvre trois types de programmes:

  • les programmes de coopération transfrontalière le long des frontières internes de l’UE. Contribution du FEDER: 5,6 milliards d’euros;

  • les programmes de coopération transnationale qui couvrent des zones de coopération plus vastes comme la mer Baltique ou les régions alpine et méditerranéenne. Contribution du FEDER: 1,8 milliard d’euros;

  • le programme de coopération interrégionale (INTERREG IVC) et 3 programmes de mise en réseau (Urbact II, INTERACT II et ESPON) qui couvrent l’ensemble des 27 États membres de l’UE. Ils mettent en place un cadre pour les échanges entre les organes régionaux et locaux de différents pays. Contribution du FEDER: 445 millions d’euros.

Depuis le début des années 1990, près de 30 000 projets transfrontaliers ont bénéficié d’un investissement de l’UE. Ces projets ont très largement profité aux populations européennes, contribuant à la création d’emplois, à la protection de l’environnement et à l’amélioration des services de santé, de transport et d’énergie.

Les résultats d’une étude de l’initiative INTERREG III (2000-2006) ont montré que les projets réalisés ont permis, directement ou indirectement, la création ou la sauvegarde de 115 000 emplois/possibilités d’emploi et de presque 5 800 entreprises nouvelles et entreprises existantes.

L’initiative est coordonnée par le programme INTERACT, en association avec la Commission européenne (DG REGIO, EuropeAid, et Service européen d’action extérieure), et bénéficie du soutien du Comité des régions et du Parlement européen.

Pour plus d’informations:

Contacts :

Shirin Wheeler (+32 4607 66565)

Annemarie Huber (+32 2 299 33 10)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website