Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Environnement: «Bouger dans la bonne direction», mot d'ordre de la Semaine européenne de la mobilité 2012

Commission Européenne - IP/12/966   17/09/2012

Autres langues disponibles: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 17 septembre 2012

Environnement: «Bouger dans la bonne direction», mot d'ordre de la Semaine européenne de la mobilité 2012

Des centaines de villes européennes participeront à la 11e édition de la Semaine européenne de la mobilité, qui se déroulera du 16 au 22 septembre 2012. Les citoyens sont invités à prendre part à des activités qui privilégient d'autres modes de transport et encouragent une réduction de l'utilisation de la voiture particulière. Le mot d'ordre de cette année, «Bouger dans la bonne direction», vise à mieux faire connaître les plans en faveur d'une mobilité urbaine durable et à améliorer la participation des citoyens et des acteurs locaux au processus de planification.

Janez Potočnik, membre de la Commission chargé de l’environnement, a déclaré à ce propos: «Une planification en faveur d'une mobilité urbaine durable est une manière de concilier le développement des transports, la qualité de l'environnement et l'équité sociale. Une meilleure planification permettra non seulement d'augmenter la mobilité dans les villes, mais également d'améliorer la qualité de l'air, de réduire les émissions, de diminuer les nuisances sonores et d'assainir l'environnement urbain. La mise en place d'un système de transport durable et efficace renforcera la mobilité tout en réduisant la pollution et en améliorant la qualité de vie des citoyens. Il est donc temps de commencer à bouger!»

«Dans le cadre de nos efforts visant à rendre nos villes plus propres et plus sûres, nous devons trouver un juste équilibre en ce qui concerne nos besoins de transports quotidiens. Nous sommes tous agacés par les embouteillages, le bruit et la pollution, et nous sommes conscients des risques d'accidents routiers, mais très souvent nos bonnes intentions ne se traduisent pas par une mobilité durable. C'est pourquoi la Semaine de la mobilité européenne encourage la multiplication des zones piétonnes, le développement des infrastructures cyclables, ainsi que l'amélioration des transports publics, et rassemble les communautés locales autour de cette question. Nous demandons aux villes de nous rejoindre et de faire les bons choix en matière de transports publics, d'espaces routiers partagés et de mobilité fluide pour tous» a déclaré M. Siim Kallas, vice‑président de la Commission.

M. Potočnik inaugurera officiellement la campagne sur la Semaine européenne de la mobilité le 18 septembre 2012, dans le cadre de la manifestation «Deux‑roues durables» organisée au Parlement européen. L'après-midi, la commission des transports du Parlement européen tiendra une audition et invitera les villes et le public à débattre autour de la question d'une mobilité urbaine durable.

Bouger dans la bonne direction

De plus en plus touchées par les conséquences du trafic motorisé, de nombreuses villes réalisent qu'elles doivent adopter des stratégies ambitieuses pour lutter contre à l'accroissement des embouteillages, des émissions et des accidents de la route. La disponibilité des transports publics a également une incidence sociale; ainsi les personnes qui vivent là où les loyers sont bas par exemple mettront‑elles peut-être plus de temps pour se rendre sur leur lieu de travail. L'élaboration de plans de mobilité urbaine durable en consultation étroite avec les entreprises et la société civile peut accroître les performances économiques des villes et améliorer la qualité de la vie à l'échelle locale. La Semaine européenne de la mobilité offre une occasion d'élaborer et d'améliorer ces plans en organisant des conférences et des débats, mais aussi en présentant et en expérimentant de nouvelles solutions. Elle permet également aux autorités locales d'introduire et de promouvoir des mesures qui visent à favoriser les déplacements à bicyclette, à pied et en transport public.

Prix de la Semaine de la mobilité

Les villes qui participent à la Semaine de la mobilité sont invitées à poser leur candidature au prix de la Semaine européenne de la mobilité 2012. Le jury récompensera les villes qui auront organisé les campagnes les plus innovantes en termes de qualité des activités liées au thème de l’année et de diversité des mesures permanentes mises en œuvre. En 2011, c'est la ville de Bologne (Italie) qui a remporté le prix de la Semaine de la mobilité. Bologne a convaincu le jury en organisant un week-end entier sans voiture au lieu d'une seule journée. Parmi les mesures permanentes que la ville a adoptées figure la mise en place de bornes de recharge pour voitures électriques et un projet d'extension du réseau municipal de pistes cyclables, dont la longueur devrait être portée à 130 km. Les villes de Zagreb (Croatie) et de Larnaka (Chypre) comptaient également parmi les finalistes du concours (voir IP/12/218).

Contexte

Au cours des dix dernières années, la Semaine européenne de la mobilité a encouragé les villes à créer un environnement plus agréable et plus sain pour leurs habitants en les incitant à réduire les encombrements de la circulation et à utiliser des modes de transport durables et à propulsion humaine. Depuis son lancement en 2002, la Semaine de la mobilité attire chaque année davantage de villes participantes: en 2011, elles ont été ainsi 2 268 à y participer à travers le monde. Les villes européennes peuvent souscrire à la charte de la Semaine européenne de la mobilité et publier leur programme sur le site www.mobilityweek.eu.

Pour de plus amples informations:

www.mobilityweek.eu

Contacts :

Joe Hennon (+32 2 295 35 93)

Helen Kearns (+32 2 298 76 38)

Monica Westeren (+32 2 299 18 30)

Dale Kidd (+32 2 295 74 61)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site