Navigation path

Left navigation

Additional tools

Emploi: la Commission propose une aide du Fonds d’ajustement à la mondialisation de 5,3 millions d’euros pour les anciens travailleurs de Manroland A.G. en Allemagne

European Commission - IP/12/957   13/09/2012

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 13 septembre 2012

Emploi: la Commission propose une aide du Fonds d’ajustement à la mondialisation de 5,3 millions d’euros pour les anciens travailleurs de Manroland A.G. en Allemagne

La Commission européenne a proposé aujourd’hui d’accorder à l’Allemagne une enveloppe de 5,3 millions d’euros au titre du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) pour aider 2 103 anciens travailleurs du fabricant de machines d’impression Manroland AG et de trois de ses filiales et de ses fournisseurs. Ce montant servirait au financement d’un train de mesures visant à aider ces travailleurs à retrouver un emploi. La proposition va maintenant être soumise à l’approbation du Parlement européen et du Conseil des ministres de l’Union européenne.

Le commissaire européen à l’emploi, aux affaires sociales et à l’inclusion, M. László Andor, a déclaré: «La proposition d’octroyer 5,3 millions d’euros provenant du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation aiderait plus de deux mille travailleurs licenciés par Manroland ou ses filiales et ses fournisseurs à se préparer pour trouver un nouvel emploi dans des secteurs plus prometteurs.»

L’Allemagne a sollicité l’intervention du FEM pour 2 284 travailleurs licenciés par Manroland AG et trois de ses filiales et de ses fournisseurs. Parmi ces travailleurs, 2 103 pourraient bénéficier des mesures prévues. Le dispositif vise à aider les travailleurs en leur proposant des formations qualifiantes, des conseils précis pour la création d’entreprises, des services de recherche d’emploi ainsi que des services d’accompagnement et de conseil lorsqu’ils sont au chômage ou ont un nouveau travail. Il inclura également une allocation de recherche d’emploi («Transferkurzarbeitergeld») et une prime d’incitation pour encourager les travailleurs licenciés à accepter un emploi moins bien rémunéré.

Les villes concernées par les licenciements sont situées dans trois régions assez hétérogènes d’Allemagne: Augsburg (Bavière), Offenbach (Hesse) et Plauen (Saxe). Plauen, dans l’est de l’Allemagne, a la population la moins importante mais la plus dépendante de l’aide sociale.

Le coût total du dispositif est estimé à environ 10,7 millions d’euros, dont près d’une moitié (5,3 millions d’euros) serait prise en charge par le FEM et le restant par l’État membre.

Contexte

Manroland AG est un fabricant de machines d’impression qui produit des presses offset à feuilles et des presses offset à bobines. Le marché des machines d’impression est fortement internationalisé. Manroland AG, tout comme ses concurrents d’Allemagne et du reste de l’Europe, opérait déjà à l’échelle mondiale. Au cours des dernières années, la demande en machines d’impression émanant des marchés émergents tels que la Chine, l’Inde et les pays d’Amérique du Sud, comme le Brésil, a augmenté. Ces pays sont ainsi devenus d’importants clients pour les fabricants allemands et les autres fabricants européens. Cependant, ils ont eux-mêmes pris une place importante en tant que fabricants sur un marché de plus en plus mondialisé. Les producteurs chinois, indiens et sud-américains, ainsi qu’un nombre grandissant de concurrents aux États-Unis et au Japon, ont tous augmenté leur part de marché au cours de la dernière décennie. Les fabricants de produits de grande qualité allemands sont donc désormais exposés à une concurrence internationale plus rude.

Entre 2005 et 2011, Manroland AG a perdu 10 % de sa part de marché pour les équipements d’impression offset à bobines. Cette réduction a entraîné une chute des bénéfices, des résultats négatifs et, au final, des licenciements.

Depuis sa création, en 2007, le FEM a fait l’objet de 101 demandes d’intervention pour un montant total de quelque 442,2 millions d’euros en faveur d’environ 91 000 travailleurs. Ces demandes proviennent d’un nombre croissant de secteurs et d’États membres.

L’ouverture des échanges commerciaux avec le reste du monde a, globalement, des effets positifs sur la croissance et l’emploi, mais elle peut aussi provoquer une perte d’emplois, en particulier dans des secteurs vulnérables et au détriment de travailleurs peu qualifiés. C’est la raison pour laquelle le président de la Commission, M. Barroso, a proposé la création d’un fonds destiné à aider ceux qui doivent s’adapter aux conséquences de la mondialisation. Le FEM, créé à la fin de l’année 2006, a été conçu pour montrer la solidarité de tous ceux qui bénéficient de l’ouverture des marchés à l’égard de la minorité de travailleurs qui perdent soudain leur emploi. Le règlement régissant le FEM a été révisé en juin 2009 dans le but de renforcer le rôle du Fonds en tant qu’instrument d’intervention rapide dans l’arsenal déployé par l’Europe pour répondre à la crise financière et économique. La nouvelle version de ce règlement, entrée en vigueur le 2 juillet 2009, s’est appliquée à toutes les demandes reçues entre le 1er mai 2009 et le 30 décembre 2011.

Compte tenu des résultats obtenus grâce au FEM depuis 2007 et de la valeur ajoutée de celui-ci pour les travailleurs bénéficiaires et les régions touchées, la Commission a proposé de maintenir le Fonds dans le prochain cadre financier pluriannuel 2014-2020, tout en améliorant son fonctionnement.

Informations complémentaires

Site web de M. László Andor:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/andor/

Site web du FEM

Reportages vidéo:

L’Europe agit contre la crise: le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation réformé

Relever le défi de la mondialisation – Le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation

Pour recevoir gratuitement le bulletin d’information électronique de la Commission européenne sur l’emploi, les affaires sociales et l’inclusion, inscrivez-vous sur: http://ec.europa.eu/social/e-newsletter

Rejoignez M. László Andor sur Twitter: http://twitter.com/#!/LaszloAndorEU

Contacts:

Jonathan Todd (+32 22994107)

Nadège Defrère (+32 22964544)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website