Navigation path

Left navigation

Additional tools

La Commission européenne aide Haïti à se remettre de la tempête tropicale Isaac et à se préparer au reste de la saison des ouragans

European Commission - IP/12/931   03/09/2012

Other available languages: EN DE BG

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 3 septembre 2012

La Commission européenne aide Haïti à se remettre de la tempête tropicale Isaac et à se préparer au reste de la saison des ouragans

Alors que la saison des ouragans commence dans l’une des régions du monde les plus exposées aux catastrophes naturelles, la Commission européenne accroît son aide en faveur d’Haïti afin de porter secours aux populations les plus touchées par la tempête tropicale Isaac et de renforcer leur capacité de résistance aux futures tempêtes.

L’adoption d’une nouvelle décision de financement à hauteur de 3 millions € permettra à la Commission de fournir des kits de purification de l’eau, des bâches en plastique, des abris temporaires et d’autres équipements de secours. Une attention particulière sera accordée à la mise à disposition d’eau salubre et d’équipements d’assainissement adéquats pour éviter une épidémie de choléra.

«Notre aide profitera à plus de 20 000 familles touchées par Isaac en Haïti. Selon nos experts, la situation après-tempête est très préoccupante, en particulier dans les zones rurales où la sécheresse a sévi auparavant», a déclaré la commissaire européenne chargée de la coopération internationale, de l’aide humanitaire et de la réaction aux crises, Mme Kristalina Georgieva.

Les premiers chiffres indiquent que 100 000 habitants ont été touchés par les pluies diluviennes et les vents violents causés par le cyclone tropical Isaac qui a frappé Haïti pendant la nuit du 24 août. Cette tempête comportait des risques particulièrement élevés pour ce pays pauvre où, deux ans et demi après un tremblement de terre de magnitude 7, environ 400 000 personnes vivent encore dans des camps et sont à la merci des fortes pluies, des inondations et des coulées de boue.

Les partenaires humanitaires de la Commission européenne présents sur le terrain s’efforcent d’améliorer la préparation des Haïtiens aux catastrophes (par l’organisation de campagnes de sensibilisation, la fourniture d’un appui à la protection civile et à la Croix-Rouge, l’activation des systèmes d’alerte rapide, etc.). Ces efforts visant à atténuer les effets des catastrophes portent leurs fruits. Par exemple, avant l’arrivée d’Isaac, des stocks de denrées alimentaires, des matériaux permettant de construire des abris, des couvertures, des récipients destinés à contenir de l’eau, etc., ont été placés à des endroits critiques en Haïti. Plus de 15 000 personnes vulnérables ont été évacuées vers des abris solides (tels que des écoles et des églises). Les travailleurs humanitaires ont également sillonné les camps de tentes pour avertir leurs occupants de l’arrivée de la tempête, et des SMS ont été envoyés à des dizaines de milliers de personnes pour leur demander de ne pas rester à proximité des cours d’eau et d’évacuer les camps de tentes au cas où la tempête frapperait.

Contexte

Après être passée au-dessus de la mer des Caraïbes et avoir déversé de fortes pluies sur certaines régions de Porto Rico, la tempête tropicale Isaac s’est déplacée le long de la côte sud d’Haïti. Elle devrait maintenant se diriger vers le nord, traverser l’Arkansas et arriver au Missouri aux premières heures du 1er septembre, en faiblissant progressivement.

Haïti est le premier bénéficiaire de l’aide humanitaire de la Commission européenne en Amérique latine et dans les Caraïbes, et l’Union européenne est le plus grand donateur d’aide humanitaire à ce pays.

Pour 2012, la Commission a prévu 15,25 millions € pour l’aide humanitaire en faveur d’Haïti. Les domaines prioritaires sont la gestion du déplacement, la lutte contre l’épidémie de choléra et la réduction du risque de catastrophes.

La Commission a répondu promptement aux énormes besoins qui ont fait suite au séisme de magnitude 7 du 12 janvier 2010, en dégageant dans un premier temps une enveloppe de 100 millions €. Ces fonds ont permis de fournir des abris, de l’eau potable, de la nourriture et des produits de première nécessité comme des couvertures, des ustensiles de cuisine et des articles d’hygiène aux centaines de milliers de personnes touchées. Quelque 5 millions de personnes ont bénéficié de ces projets. La Commission a également contribué à la lutte contre l’épidémie de choléra, en investissant dans des installations de traitement, l’alimentation en eau et l’assainissement, ainsi que dans la promotion de bonnes pratiques d’hygiène. Environ 3 millions de personnes ont bénéficié de cette aide.

La préparation aux catastrophes est une autre grande priorité de l’UE, qui a affecté plus de 27 millions € à des travaux d’atténuation des effets des catastrophes, au rétablissement des services haïtiens de protection civile et à des campagnes d’information ciblant les communautés les plus vulnérables.

Pour de plus amples informations

Intervention humanitaire de la Commission européenne en Haïti:

http://ec.europa.eu/echo/aid/caribbean_pacific/haiti_fr.htm

Site internet de Mme Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_fr.htm

Service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Contacts:

Irina Novakova (+32 2 295 75 17)

David Sharrock (+32 2 296 89 09)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website