Navigation path

Left navigation

Additional tools

Voyage de Mme Ashton en Somalie

European Commission - IP/12/917   27/08/2012

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 27 août 2012

Voyage de Mme Ashton en Somalie

Mme Catherine Ashton, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, s'est rendue à Mogadiscio le 27 août, où elle s'est entretenue avec les dirigeants somaliens, y compris avec des membres du nouveau Parlement fédéral, et avec le commandant de la mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM), le lieutenant‑général Gutti, ainsi qu'avec le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la Somalie, l'ambassadeur M. Augustine Mahiga.

Alors que la Somalie achève sa période de transition de huit ans, cette visite souligne la volonté de l'UE de contribuer à améliorer la gouvernance, le développement et la sécurité dans le pays.

S'exprimant immédiatement après son voyage à Mogadiscio, Mme Ashton a fait la déclaration suivante: «La fin de la transition en Somalie ouvre des perspectives de paix, de prospérité et de stabilité durables pour le pays et pour les millions d'habitants qui ont enduré 20 ans de conflit. L'UE accueille très positivement cette évolution.

Il est essentiel que la transition soit menée à bien rapidement. Le nouveau Parlement fédéral doit parachever le processus dès que possible afin de répondre aux aspirations de l'ensemble des Somaliens. Les nouvelles institutions doivent ensuite entreprendre immédiatement des efforts de stabilisation dans toutes les régions accessibles du pays. Cette étape est cruciale pour assurer la viabilité d'une Somalie fédérale. Le peuple somalien doit pouvoir être certain que la bonne gouvernance, la transparence, l'obligation de rendre des comptes, la justice et le respect des droits et des libertés fondamentales, y compris la liberté de culte, sont garantis. Les nouvelles institutions fédérales doivent, avant toute chose, nouer le dialogue avec tous Somaliens, quels qu'ils soient, afin d'assurer la réconciliation et le développement après plus de vingt ans de conflit.

J'appelle les dirigeants somaliens à agir rapidement, avec détermination et intégrité, pour le bien de leur peuple. Nous attendons avec intérêt le nouveau programme de travail du gouvernement et soulignons le besoin urgent d'un mécanisme visant à garantir l'utilisation rationnelle des ressources financières.

Je profite de l'occasion qui m'est donnée pour assurer le peuple somalien du soutien continu de l'UE - notamment du soutien apporté à l'Union africaine dans sa mission visant à créer les conditions nécessaires au développement des forces de sécurité somaliennes - et de la mise en œuvre de la politique de sécurité et de défense commune (PSDC), dans le cadre de laquelle ont été déployées la mission de formation de l'UE (EUTM), la force navale (EUNAVFOR) et la nouvelle mission de renforcement des capacités (EUCAP Nestor). Nous ne vous laisserons pas tous seuls.»

Contexte

L'UE est le principal bailleur de fonds en Somalie, avec plus de 1 milliard € engagés pour la période allant de 2008 à 2013, au titre d'une approche complète portant sur le soutien à la sécurité, l'aide au développement et l'aide humanitaire. Sur cette somme, 500 millions € ont été investis en faveur de l'aide au développement au moyen du Fonds européen de développement (FED), en vue de soutenir une gouvernance efficace, l'État de droit et l'éducation et de stimuler le développement économique.

Par ailleurs, l'UE soutient activement l'opération de maintien de la paix de l'Union africaine en Somalie (AMISOM), et a engagé au total 329 millions € depuis le début de la mission en 2007, dans le cadre de la facilité de soutien à la paix pour l'Afrique.

Trois missions de la PSDC, à savoir EUTM, l'opération Atalanta de l'EUNAVFOR et EUCAP Nestor, relèvent de l'engagement de l'UE en Somalie. La mission EUCAP Nestor a été lancée en juillet. Elle vise essentiellement à renforcer les capacités régionales de lutte contre la piraterie. En Somalie, elle fournira des conseils stratégiques et juridiques, une formation d'agents de police ainsi que des équipements (communications, véhicules, équipements de sécurité) afin de renforcer les forces de police côtières basées à terre.

Pour de plus amples informations:

Relations de l’UE avec la Somalie

http://eeas.europa.eu/somalia/index_fr.htm

Pour la couverture audio-vidéo, voir le site:

http://ec.europa.eu/avservices/ebs/schedule.cfm

Contacts :

Sebastien Brabant (+32 2 298 64 33)

Alexandre Polack (+32 2 299 06 77)

Eamonn Prendergast (+32 2 299 88 51)

Michael Mann (+32 2 299 97 80)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website