Navigation path

Left navigation

Additional tools

L’Union européenne annonce de nouvelles mesures d’aide à la transition démocratique au Yémen

European Commission - IP/12/889   07/08/2012

Other available languages: EN DE LV

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 7 août 2012

L’Union européenne annonce de nouvelles mesures d’aide à la transition démocratique au Yémen

Aujourd’hui, la Commission européenne a confirmé qu'elle accorderait une enveloppe financière supplémentaire pour aider la population et le gouvernement transitoire yéménites à relever les nombreux défis auxquels est confronté le pays en matière de gouvernance et à réparer certaines des injustices responsables des protestations qui ont balayé le monde arabe en 2011.

Le nouveau financement portera sur quatre domaines principaux: la démocratie, le registre d’état civil, les réformes juridiques et la décentralisation. Ce soutien consistera essentiellement en une assistance technique (par exemple, formation et expertise) et en la fourniture d’équipements permettant de procéder aux réformes nécessaires (par exemple, aide à l'achat de nouveaux logiciels pour rendre le système de registre d'état civil plus efficace), ainsi qu’en des aides à la sensibilisation et à la formation.

Il renforcera également la commission suprême pour les élections et les référendums, l’autorité suprême pour les statistiques essentielles et le registre d'état civil, le ministère des affaires juridiques et certains conseils locaux - autant d'institutions fondamentales pour ramener le Yémen sur la voie de la démocratie en vue des élections à venir en 2014.

Ce soutien aidera aussi les autorités yéménites à mettre en place un registre d’état civil et à financer des campagnes de sensibilisation visant à faire comprendre à la population la nécessité et les avantages de l’inscription au registre d’état civil. Le taux d’inscription, très faible, est un problème de longue date au Yémen qui porte préjudice à la fourniture de services de base, aux droits de l’homme et à l’État de droit.

«L’UE soutient le processus de transition du Yémen depuis le début et cette nouvelle aide est notre réponse actuelle aux aspirations de la population yéménite à un État juste, démocratique et bien géré», a affirmé le commissaire chargé du développement, M. Andris Piebalgs.

Le respect des droits de l’homme, l’amélioration de la gouvernance démocratique, la participation politique, l’obligation de rendre des comptes et la transparence sont autant de revendications fondamentales entendues lors des protestations qui ont déclenché le processus de transition au Yémen en 2011. Le programme de l’UE aidera les autorités yéménites à répondre précisément à ces revendications, en renforçant les autorités centrales essentielles, en soutenant la fourniture de services de base au niveau local et en renforçant le contrat social entre l’État et sa population.

Contexte

L’UE joue un rôle important d’appui à l’initiative du Conseil de coopération du Golfe (CCG) – lancée après les manifestations dans les rues – et au processus de transition pacifique au Yémen. Ce nouveau programme est le reflet de l’attachement actuel de l'UE à la démocratie, aux droits de l'homme et à la justice dans ce pays.

L’initiative du CCG a consisté en une passation de pouvoirs négociée au Yémen et a été signée par le président Saleh le 23 novembre 2011 à Riyad. Le mécanisme de mise en œuvre associé à l’initiative décrit plusieurs mesures à prendre avant les véritables élections de début 2014.

Il prévoit notamment le démantèlement des milices armées à Sanaa et dans tout le pays, la formation d’un gouvernement d’unité nationale, l’organisation d'un dialogue national, des réformes électorales et la révision de la Constitution. De véritables élections présidentielles devraient avoir lieu début 2014.

Ce nouveau programme, doté de 18 millions €, aidera le gouvernement transitoire d’unité nationale du Yémen à adopter plusieurs de ces mesures et à les mener à bien. L’UE soutient également le Yémen dans le secteur de la santé et l’aide à améliorer les conditions de vie de sa population et à créer des emplois. Les programmes de l’UE soutiennent aussi les organisations de la société civile afin de leur permettre de fournir des services de base supplémentaires et de plaider pour un État plus ouvert et transparent.

Pour de plus amples informations

Délégation du Service européen pour l’action extérieure au Yémen:

http://eeas.europa.eu/delegations/yemen/index_en.htm

Contacts:

Catherine Ray (+32 22969921)

Wojtek Talko (+32 22978551)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website