Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE EL

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 16 juillet 2012

Transports: M. le vice-président Kallas s’entretient avec les ministres sur la manière de faire des systèmes de transport intelligents une réalité

Les 16 et 17 juillet 2012, les ministres des transports et des télécommunications se réuniront dans le cadre d’un conseil informel à Nicosie pour débattre de la manière d'optimiser l'utilisation des technologies de l'information et des communications pour le transport. Les ministres étudieront les moyens de lever les obstacles existants au déploiement des systèmes de transport intelligents (STI) dans l’Union européenne. L'accent est mis sur l'accès aux «données ouvertes» (Open Data) relatives aux transports, sur les outils de planification et les systèmes intégrés de délivrance de billets pour des voyages dans l'ensemble de l'Europe combinant divers modes de transport, ainsi que sur le déploiement de systèmes et services intelligents dans le réseau transeuropéen de transport (RTE-T) et dans les villes européennes.

Le vice-président Siim Kallas a déclaré: «Nous devons développer des systèmes européens de planification d’itinéraires multimodaux et d'autres applications des STI en Europe. Pour faire le meilleur usage de tous les modes et infrastructures de transport existants, nous devons garantir la disponibilité, l'accessibilité et l'échange de toutes les informations utiles, telles que les horaires, la capacité et les routes. La Commission présentera des idées en vue de soutenir le secteur privé dans le développement de services de planification et d'information relatifs au transport multimodal dans toute l’Europe. Cela facilitera la diffusion de nouveaux services tels que la planification d’itinéraires ou la réservation et le paiement intelligents, en dépassant les frontières nationales et en proposant un éventail de modes de transport, tant pour les passagers que pour le fret.»

Sur quoi porteront les discussions?

À l’heure actuelle, les systèmes de transport intelligents (STI) – notamment les outils de planification d’itinéraires multimodaux - sont au stade des essais et du développement et leur déploiement demeure trop limité et fragmenté. L'un des principaux obstacles est l’insuffisance et la difficulté d’accès aux données détenues par les opérateurs de transport.

La Commission exprimera son intention de présenter un programme de soutien à la mise en œuvre des «services d'information et de planification pour le transport multimodal» et, plus généralement, d’une feuille de route cohérente pour le déploiement des STI sur le RTE-T et dans les villes européennes. À cette fin, elle établira un partenariat avec l'industrie, ce qui devrait accélérer la pénétration sur le marché des services intelligents pour le transport. En garantissant l'accès aux données relatives aux transports, on s’assure que les développeurs et les prestataires de services sont en mesure d’offrir aux passagers ou aux commissionnaires de transport les informations et les services nécessaires pour optimiser en temps réel un voyage ou un itinéraire, compte tenu des conditions réelles de trafic ou même d'événements imprévus, tels que la crise résultant du nuage de cendres volcaniques en 2010.

Quelles sont les prochaines étapes?

En application du cadre juridique relatif aux STI, des spécifications concernant le système «eCall» fondé sur le 112 (système paneuropéen d’appel d'urgence embarqué dans les véhicules), les informations universelles sur la circulation et les services d’information sur des aires de stationnement sûres et sécurisées vont être adoptées d’ici la fin de cette année. La Commission insiste sur le fait que l'adoption du mécanisme pour l’interconnexion en Europe («Connecting Europe Facility») et d'Horizon 2020, deux instruments d’aide aux infrastructures de transport et d'information, a été fondamentale pour la mise en place du futur cadre financier pour le déploiement des STI.

Contexte

Assisteront à la réunion ministérielle informelle de Nicosie M. Siim Kallas, vice-président de la Commission européenne responsable des transports et de la mobilité, et les ministres des transports et des télécommunications des 27 États membres de l’UE [et la Croatie], ainsi que M. Brian Simpson, président de la commission TRAN du Parlement européen.

Les systèmes de transport intelligents peuvent contribuer notablement à la réalisation des objectifs de la politique des transports, comme cela a été souligné dans le Livre blanc sur les transports de 2011 et réaffirmé dans la stratégie numérique pour l'Europe. Dans le cadre de la directive STIi, la Commission participe activement à l’élaboration des spécifications requises pour résoudre certains problèmes d'interopérabilité et permettre ainsi un déploiement plus large des solutions STI. Les spécifications relatives au système «eCall» fondé sur le 112, aux services minimum d’informations universelles sur le trafic liées à la sécurité routière et aux services d’informations sur des aires de stationnement sûres et sécurisées devraient être adoptées d’ici la fin de cette année.

Les systèmes de planification d’itinéraires multimodaux prennent en compte tous les modes de transport et toutes les possibilités offertes par les transports publics. Ils donnent aux utilisateurs toutes les informations dont ils ont besoin pour préparer en quelques clics leur voyage de porte à porte et leur permettent de voyager de la façon la mieux adaptée à leurs besoins: option la plus rapide, la moins onéreuse ou ayant l’incidence la plus faible sur l'environnement. De nombreuses parties du système de transport, dans les villes en particulier, sont confrontées à la congestion. Mieux planifier les voyages est un moyen de promouvoir l'utilisation de solutions de transport différentes, de façon à rendre l'ensemble du système plus durable.

Pour de plus amples informations:

MEMO/12/175

IP/12/233

Contacts:

Helen Kearns (+32 2 298 76 38)

Dale Kidd (+32 2 295 74 61)

i :

Directive 2010/40/UE du Parlement européen et du Conseil du 7 juillet 2010 concernant le cadre pour le déploiement de systèmes de transport intelligents dans le domaine du transport routier et d’interfaces avec d’autres modes de transport.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site