Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE BG

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 12 juillet 2012

35 Mio € en faveur de programmes de préparation aux catastrophes

Des millions de personnes appartenant aux communautés les plus pauvres et les plus vulnérables d'Amérique centrale, d'Asie centrale et de la région du Caucause, d'Asie du Sud-Est et d'Afrique australe bénéficieront du programme de prévention, d'atténuation et de préparation aux catastrophes (DIPECHO) de la Commission européenne. Cette année, 35 Mio € ont été alloués afin d'aider ceux qui sont exposés à un risque de catastrophes naturelles.

«Renforcer la résilience des populations exposées aux forces de la nature est un des principaux axes de notre politique d'aide humanitaire» a déclaré Kristalina Georgieva, commissaire européenne chargée de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises.

«Nous savons par expérience que de simples mesures de préparation aux catastrophes, telles que les alertes précoces, la surélévation des logements ou la fourniture d'embarcations, peuvent faire toute la différence et permettre de sauver des vies, de préserver des logements et d'éviter de perdre des moyens de subsistance. Nous estimons que la réduction du risque de catastrophes est un investissement, pas un coût: de fait, un euro dépensé pour des mesures de préparation aux catastrophes permet d'en économiser 7, qu'il faudrait sinon dépenser pour pallier les conséquences de celles-ci.»

Les nouveaux fonds mis à disposition bénéficieront aux régions suivantes, particulièrement vulnérables aux catastrophes naturelles: 10 Mio € à l'Amérique centrale (Costa Rica, El Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Panama), 11 Mio € à l'Asie du Sud-Est (Cambodge, Indonésie, Philippines, République populaire démocratique lao, Timor oriental et Viêt Nam, Birmanie/Myanmar et Thaïlande), 8 Mio € à l'Asie centrale (Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan, Turkménistan) et la région du Caucase (Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie) et enfin 6 Mio € à l'Afrique australe (Madagascar, Mozambique, Malawi et Namibie).

Le programme DIPECHO vise à réduire l'impact des catastrophes naturelles, et notamment des inondations, des ouragans, des sécheresses, des tremblements de terre, des tsunamis, des éruptions volcaniques, des incendies de forêts et des tempêtes, en augmentant les capacités de réaction des communautés locales et des autorités nationales. Les projets portent notamment sur le renforcement des infrastructures, des actions de formation et des mesures de sensibilisation ainsi que sur la mise en place ou l'amélioration des systèmes locaux d'alerte précoce et de la planification d'urgence.

Contexte

Le programme DIPECHO, créé en 1996, est désormais mis en œuvre dans les Caraïbes, en Amérique centrale, en Amérique du Sud, en Asie centrale, dans la région du Caucase, en Asie du Sud, en Asie du Sud-Est et dans les régions de l'océan Indien et de l'océan Pacifique. Son objectif principal est d'améliorer la capacité de réaction et la résilience des communautés et des institutions publiques dans les zones à risque.

Le financement du programme est assuré par une ligne budgétaire dédiée qui s'est étoffée au cours des années, passant de 8 Mio € en 1998 à 35 Mio € en 2012.

L'approche axée sur les populations et fondée sur les communautés dans les régions du monde exposées aux catastrophes constitue un pilier important de DIPECHO. Elle s'est avérée très efficace, car outre qu'elle contribue à réduire les risques, elle permet de s'appuyer sur des partenaires dans des régions souvent isolées.

Le programme DIPECHO permet de sauver des vies, comme dans le cas de la dépression tropicale 12 E qui s'est abattue l'année dernière sur l'Amérique centrale, et notamment sur la ville de San Antonio (El Salvador). Des pluies torrentielles sont tombées sur la région. Alors que la situation devenait critique au point de menacer la vie des populations, la communauté de San Antonio a pu organiser une évacuation, sauvant 600 vies grâce à une formation fournie par un projet DIPECHO.

Pour de plus amples informations, voir

Site internet de Mme Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_fr.htm

Service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Video on actions in Central America:

http://ec.europa.eu/echo/media/videos/2012/ECHO_Central_America_en.htm

Country factsheets for Guatemala:

http://ec.europa.eu/echo/files/aid/countries/factsheets/guatemala_es.pdf

Country factsheets for Nicaragua:

http://ec.europa.eu/echo/files/aid/countries/factsheets/nicaragua_es.pdf

Country factsheets for El Salvador:

http://ec.europa.eu/echo/files/aid/countries/factsheets/el_salvador_es.pdf

Country factsheets for Honduras:

http://ec.europa.eu/echo/files/aid/countries/factsheets/honduras_es.pdf

Personnes de contact:

David Sharrock (+32 2 296 89 09)

Irina Novakova (+32 2 295 75 17)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website