Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 10 juillet 2012

La Commission lance un partenariat d'innovation pour les villes et communautés intelligentes»

L'UE se trouve aujourd'hui confrontée à l'un de ses plus grands défis: penser et adapter la ville pour l'intégrer à un environnement intelligent et durable. Près des trois quarts des Européens vivent en ville et consomment 70 % de l'énergie de l'UE. Chaque année, les embouteillages coûtent à l'Europe environ 1 % de son PIB, en particulier dans les zones urbaines. Les technologies intelligentes appliquées au milieu urbain peuvent apporter des réponses efficaces à certains de ces problèmes.

En lançant un partenariat d'innovation européen pour les villes et les communautés intelligentes (VCI), la Commission européenne a pour objectif de stimuler le développement de technologies intelligentes en milieu urbain, notamment par la mise en commun de ressources pour la recherche dans les secteurs de l'énergie, des transports et des technologies de l'information et des communications (TIC), qui seront consacrées à un petit nombre de projets de démonstration mis en œuvre en partenariat avec les villes. Pour la seule année 2013, 365 millions d'euros ont été alloués à des projets de démonstration portant sur des solutions technologiques appliquées au milieu urbain.

À l'heure actuelle, le potentiel de ces technologies intelligentes et innovantes est limité, notamment par les risques technologiques élevés, les retours sur investissement incertains ou les obstacles réglementaires. En outre, en période de difficultés économiques, les entreprises et les villes rechignent à développer et à déployer rapidement des technologies innovantes, malgré leur potentiel en matière d’économies et de réductions d'émissions à long terme.

Aujourd'hui, les transports, l'énergie et les TIC convergent avec les chaînes de valeur. Les efforts de l'UE, qui a de nombreuses années d'expérience dans la promotion et la mise en œuvre de projets urbains de transport, d'énergie et de TIC, doivent également converger afin de générer de nouvelles réflexions intersectorielles.

Günther Oettinger, commissaire européen chargé de l'énergie, a déclaré: «L'innovation renforce la compétitivité de l'Europe et reste le meilleur moyen de répondre aux questions d'efficacité énergétique. Grâce à ce partenariat, des solutions telles que les systèmes de chauffage et de refroidissement à haut rendement, les compteurs intelligents, la gestion de l'énergie à temps réel et les bâtiments à consommation d'énergie nulle vont se généraliser dans un nombre toujours plus grand de villes européennes.»

Siim Kallas, vice-président de la Commission européenne responsable des transports, a ajouté: «Pour les entreprises et les habitants, les transports dans les villes ont une importance vitale. Cependant, les villes européennes sont particulièrement touchées par les accidents de la route, les embouteillages, la mauvaise qualité de l'air et le bruit. Nous devons faire avancer la recherche et l'innovation qui nous permettront d'atteindre notre objectif de villes sans CO2, en éliminant progressivement des centres-villes les voitures utilisant des carburants fossiles et en introduisant des systèmes de recharge intelligents pour les véhicules électriques et des bus silencieux et non polluants.»

Mme Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission, a déclaré: «Ce sont les TIC qui vont rendre les villes «intelligentes». L’enjeu, pour les entreprises traditionnelles, consiste à trouver d'autres manières de réduire les embouteillages et d'améliorer l’efficacité énergétique dans l'environnement urbain, par exemple par la création de nouveaux modèles économiques et la responsabilisation des citoyens».

Contexte

L'initiative «Villes et communautés intelligentes» a été lancée en 2011. Pour la première année (2012), elle a été dotée de 81 millions d'euros, et ne couvre que deux secteurs: les transports et l'énergie. Les projets de démonstration financés au titre de cette initiative peuvent relever de l'un ou de l'autre de ces deux secteurs, plutôt que d'une combinaison des deux.

À partir de 2013, le budget passera de 81 à 365 millions d'euros et couvrira les trois domaines: énergie, transports et TIC. En outre, chacun des projets de démonstration financé dans le cadre de ce partenariat devra allier les trois secteurs, car mettre les ressources en commun, c'est aussi exploiter les synergies.

Grâce à ce partenariat VCI, l'UE contribuera à établir des partenariats stratégiques entre ces secteurs industriels et les villes européennes, afin de d'élaborer et de déployer les infrastructures et systèmes urbains de demain.

Un groupe à haut niveau composé de PDG d'entreprises à haute intensité de R&D, de maires, d'autorités réglementaires et d'établissements de financement public sera mis en place pour soutenir la mise en œuvre réussie de ce partenariat d'innovation.

Pour en savoir plus

La communication sur les villes intelligentes peut être consultée sur les pages suivantes (en anglais):

La page Web de la DG Énergie sur les villes intelligentes:

http://ec.europa.eu/energy/technology/initiatives/initiatives_en.htm

La page Web de la DG Mobilité et transports sur la mobilité urbaine:

http://ec.europa.eu/transport/urban/urban_mobility/urban_mobility_en.htm

La page Web de la DG CONNECT sur les villes intelligentes:

http://ec.europa.eu/information_society/activities/sustainable_growth/cities/index_en.htm

Informations complémentaires: MEMO/12/538

Personnes de contact:

Marlene Holzner (+32 2 296 01 96)

Helen Kearns (+32 2 298 76 38)

Ryan Heath (+32 2 296 17 16)

Nicole Bockstaller (+32 2 295 25 89)

Dale Kidd (+32 2 295 74 61)

Linda Cain (+32 2 299 90 19)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site