Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 15 juin 2012

L’Union européenne au sommet du G20 à Los Cabos (Mexique): «Rééquilibrer la croissance mondiale ensemble»

Bruxelles, le 15 juin 2012 — Les discussions sur l'économie mondiale et sur un cadre pour la croissance figureront en bonne place dans l'ordre du jour du sommet du G20, qui se tiendra les 18 et 19 juin à Los Cabos, au Mexique.

Les présidents Barroso et Van Rompuy ont précisé, en prévision du sommet, que: «Dans le contexte actuel, la situation dans la zone euro sera un sujet de discussion important lors du sommet du G20 de cette année. Nous réaffirmerons la détermination de l’UE à apporter une réponse globale à la crise de la dette souveraine: relever les défis des pays vulnérables; soutenir la croissance par le biais de réformes structurelles et d'assainissement budgétaire différencié propice à la croissance, dans le cadre du semestre européen; renforcer les pare-feux financiers de la zone euro; financer et recapitaliser les banques; et enfin, renforcer la gouvernance économique dans la zone euro. Nous allons réaffirmer à nos partenaires du G20 notre engagement de préserver la stabilité financière dans la zone euro, ainsi que son intégrité. Nous allons également indiquer clairement que nous voulons que la Grèce reste dans la zone euro, tout en respectant ses engagements. Enfin, nous informerons nos partenaires des actions que nous entreprenons afin de renforcer et d’approfondir encore notre union économique, afin de garantir son adéquation avec l'union monétaire.»

Les deux présidents demanderont également à leurs partenaires du G20 d'assumer leurs propres responsabilités en donnant une forte impulsion pour rééquilibrer l'économie mondiale. L'Union européenne est convaincue que le plan d’action de Los Cabos pour la croissance, qui sera adopté par les dirigeants du G20, doit être une combinaison équilibrée d'assainissement budgétaire et de réformes structurelles, et comporter des engagements équilibrés de la part de tous les membres du G20, y compris les États-Unis, le Japon et la Chine, et qu'il offrira un cadre concret à tous les pays du G20 pour renouveler leurs engagements de renforcement de la croissance mondiale.

D'autres points importants à l'ordre du jour du sommet du G20 seront le renforcement de l'architecture financière internationale et du système financier, la réforme de la réglementation financière et la promotion de l’inclusion financière. Les deux présidents rappelleront que l'UE avance bien dans son objectif de mettre en place l'ensemble des réformes financières d'ici à 2013, et qu'elle attend de ses partenaires qu'ils mettent également en œuvre ces engagements du G20. La réforme des marchés financiers devra rester une des premières préoccupations du G20, de sorte que les engagements pris par les dirigeants du G20, depuis le sommet de Washington, en 2008, puissent être honorés.

L'accord déjà obtenu par les ministres des finances du G20 à Washington, en avril, dans le but d'augmenter les ressources du FMI de 430 milliards d'USD, a été salué. Les présidents Barroso et Van Rompuy souligneront que la mise en œuvre complète des réformes sur les quotes-parts et la gouvernance du FMI, convenues en 2010, est un élément essentiel pour le renforcement de la légitimité, de la crédibilité et de l’efficacité du Fonds. L'UE respecte son calendrier de mise en œuvre de ces réformes, et tous les États membres de l’UE prévoient d'achever leur ratification dans le délai convenu. L’UE encouragera tous les autres membres du FMI à faire de même. Désormais, les membres du FMI devraient également se tenir prêts à mener des discussions constructives sur la révision de la formule actuelle des quotes-parts du FMI et sur la prochaine révision des quotes-parts, en tenant compte de la nécessité d'améliorer la responsabilisation, la transparence et l'efficacité du FMI.

Une troisième session se concentrera sur le développement, la sécurité alimentaire et la croissance inclusive verte. Pour l’Union européenne, il est très important de maintenir le développement et la sécurité alimentaire au programme du G20, ainsi que de souligner que nous devrions tous, pays développés ou moins développés, nous orienter vers une économie plus respectueuse de l'environnement et plus inclusive. Les présidents Barroso et Van Rompuy appelleront le G20 à donner un élan politique pour garantir la réussite de la conférence de Rio+20, qui aura lieu quelques jours seulement après le sommet du G20.

Les dirigeants des pays membres du G20 se pencheront également sur la question des échanges commerciaux, de la création d'emplois et de la croissance. L'Union européenne estime que les échanges commerciaux devraient jouer un rôle important dans la conjoncture actuelle, en tant que sources de croissance et d'emploi. Les présidents Barroso et Van Rompuy appelleront leurs partenaires du G20 à donner une forte impulsion en faveur de la facilitation des échanges commerciaux, afin d'assurer une issue favorable à l'une des parties du programme de Doha pour le développement, qui est particulièrement utile pour les pays les moins avancés. Compte tenu de la hausse inquiétante des comportements protectionnistes, ils exhorteront les pays du G20 à renforcer la lutte contre le protectionnisme et à soutenir davantage encore le système commercial multilatéral.

En dernier point, mais non le moindre, les deux présidents considèrent l'emploi, en particulier pour la jeunesse, comme une priorité pour l'Union européenne et pour les pays du G20, et saluent de ce fait l'attention constante que le G20 porte aux questions liées à ce domaine.

Contexte

Le premier sommet du G20 des chefs d'État et de gouvernement s'est tenu à Washington, en novembre 2008. Jusqu'en 2010, les dirigeants du G20 se réunissaient deux fois par an, mais depuis l'année dernière les réunions ont lieu une fois par an. C'est la Russie qui accueillera le sommet de 2013, à Saint-Pétersbourg. L'Union européenne est un membre à part entière du G20, de même que l'Afrique du Sud, l'Allemagne, l'Arabie saoudite, l’Argentine, l’Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, la Corée du Sud, les États-Unis, la France, l'Italie, l'Inde, l'Indonésie, le Japon, le Mexique, la Russie, la Turquie et le Royaume-Uni. Traditionnellement, d'autres pays sont invités à assister aux sommets. La présidence mexicaine a officiellement invité les cinq pays suivants au G20: l’Espagne (en tant que pays invité de façon permanente), le Bénin (pays représentant la présidence de l'Union africaine), le Cambodge (pays représentant la présidence de l'Association des nations de l'Asie du sud-est), le Chili (pays représentant la présidence de la Communauté des États latino-américains et caraïbes), et la Colombie. En outre, l’Éthiopie est également invitée en sa qualité de représentant de la présidence du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD). Comme par le passé, plusieurs événements parallèles auront lieu, à l'instar des sommets consacrés aux entreprises (B20) et aux travailleurs (L20).

Pour de plus amples informations

MEMO/12/444 L’Union européenne au sommet du G20 à Los Cabos (Mexique): questions et répondes

La lettre du G20 conjointe des présidents Barroso et Van Rompuy (en anglais):

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/president/news/documents/2012/05/letter_hvr-jdb_g-20_18-19june.doc

Le site internet du président Barroso relatif au G20:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/president/g20/index_fr.htm

Le site internet du président Van Rompuy relatif au G20:

http://www.european-council.europa.eu/the-president/summits-with-third-countries?lang=fr

Le site internet officiel du gouvernement mexicain relatif au G20 (en anglais):

http://www.g20.org/index.php/en

Twitter: http://www.twitter.com/euHvr et http://www.twitter.com/EC_live

Vidéos: http://tvnewsroom.consilium.europa.eu/

et http://ec.europa.eu/avservices/ebs/schedule.cfm

Contacts:

Pia Ahrenkilde Hansen (+32 2 295 30 70)

Jens Mester (+32 2 296 39 73)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site