Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 8 juin 2012

Euro 2012: la Commission soutient la sécurité dans les stades de football

Alors que les équipes se préparent à fouler la pelouse, la Commission collabore avec les autorités polonaises afin de garantir la sécurité du championnat d’Europe de football 2012.

Dans le cadre de ses efforts visant à améliorer la protection du public et à fournir une aide concrète aux États membres, la Commission apporte, depuis quelques mois, un appui technique et des conseils aux membres de la police et du corps des gardes-frontières polonais, non seulement pour améliorer la formation mais également en vue d’élaborer une méthode d’utilisation du matériel mobile de détection de substances chimiques et biologiques afin de repérer la présence d’explosifs et d’armes terroristes dans les stades et les aéroports polonais.

C’est la première fois que du matériel mobile de détection des explosifs et des menaces chimiques et biologiques est déployé dans l’UE au cours d’une manifestation publique de cette importance.

«Ce tout premier essai de détection fournira des informations précieuses pour une utilisation future de cette technologie au cours de grandes manifestations publiques. Avec tous les regards rivés sur le ballon, la sécurité dans les stades devient d’autant plus essentielle. L’Euro 2012 doit être une fête où tout le monde peut se sentir en sécurité», a déclaré Mme Cecilia Malmström, commissaire chargée des affaires intérieures.

L’utilisation d’unités mobiles de détection des substances chimiques et biologiques à la pointe de la technologie renforcera les dispositifs de sécurité sans contraintes supplémentaires pour les supporters qui se rendront en Pologne et se rassembleront dans les stades pour soutenir leur équipe.

Les supporters peuvent être scannés à l’entrée du stade, où sont effectués les contrôles habituels des billets et de sécurité. Le matériel de détection, sous forme d’appareils électriques portables légers, donne des résultats en temps réel, en indiquant si des substances menaçantes ont été détectées ou non sur les vêtements ou les effets personnels du public.

Le résultat du déploiement de ces unités mobiles de détection des substances chimiques et biologiques pendant le tournoi en Pologne fournira aux autorités des États membres des informations de grande valeur quant à la meilleure manière de réaliser des exercices de détection des menaces au cours de futures grandes manifestations publiques.

La Commission devrait lancer d’autres essais pratiques de matériel de détection dans d’autres domaines de la sécurité publique à l’automne 2012 et au printemps 2013.

Contexte

Ce projet s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par la Commission pour renforcer la protection du public et fournir une aide concrète aux États membres dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

Il se concentre non seulement sur les zones traditionnelles de détection, comme les aéroports et les autres grandes infrastructures de transport, mais aussi sur la sécurité de manifestations publiques.

Pour de plus amples informations

Page d’accueil du site de Mme Cecilia Malmström, commissaire chargée des affaires intérieures:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/malmstrom/welcome/default_fr.htm

Page d’accueil du site de la direction générale des affaires intérieures:

http://ec.europa.eu/dgs/home-affairs/index.html (en anglais uniquement)

Contacts:

Michele Cercone (+32 2 298 09 63)

Tove Ernst (+32 2 298 67 64)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website