Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Les Européens n’ont jamais été aussi nombreux à soutenir l’aide humanitaire de l’Union européenne en dépit de graves difficultés sur le plan national

Commission Européenne - IP/12/581   08/06/2012

Autres langues disponibles: EN DE ES IT BG

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 8 juin 2012

Les Européens n’ont jamais été aussi nombreux à soutenir l’aide humanitaire de l’Union européenne en dépit de graves difficultés sur le plan national

Le soutien public à l'aide humanitaire s’est accru dans l’Union européenne, en dépit de la crise économique. C’est l’une des principales conclusions du dernier sondage Eurobaromètre sur l’aide humanitaire et la protection civile.

Neuf citoyens sur dix (88 %) estiment qu'il est important que l'Union européenne continue à financer l’aide humanitaire, ce qui constitue une hausse de neuf points de pourcentage depuis le dernier sondage réalisé en 2010. Ils sont presque aussi nombreux (84 %) à penser que ce financement doit être maintenu malgré la crise économique actuelle et les pressions exercées sur les finances publiques.

«Même en ces temps difficiles, les citoyens de l'UE restent favorables à l’aide que nous apportons aux populations du monde entier qui connaissent de graves difficultés pour des raisons indépendantes de leur volonté – et ce soutien s’est renforcé au cours des deux dernières années», a déclaré Mme Kristalina Georgieva, membre de la Commission européenne chargée de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises.

«Je suis fière que l’Europe fasse preuve d’un tel engagement et d’un tel soutien envers l’aide humanitaire et la protection civile, malgré les difficultés auxquelles nous sommes confrontés en ce moment. Nous attachons une grande importance à cette démonstration de générosité. Il est de notre devoir de mettre tout en œuvre pour apporter aide et protection de manière humaine, professionnelle et efficace» a ajouté la commissaire.

Le rôle que joue la Commission dans la coordination de l'aide humanitaire de l'UE bénéficie également d’un soutien franc et massif de la part de 71 % de la population, soit une progression de treize points de pourcentage depuis 2010. Une grande majorité des personnes interrogées (88 %) est également favorable à une initiative visant à associer les jeunes aux opérations humanitaires de l’UE, au sein d’un corps volontaire européen.

En ce qui concerne la protection civile, la population reconnaît à 82 % qu’une stratégie coordonnée à l’échelon de l’UE face aux catastrophes naturelles est plus efficace que des mesures prises au niveau national.

Cette année, la Commission européenne célèbre le 20e anniversaire d'ECHO, la direction générale chargée de l'aide humanitaire et de la protection civile.

L’UE dans son ensemble – c’est‑à‑dire la Commission européenne conjointement avec les États membres - est le premier pourvoyeur d’aide humanitaire au monde.

La Commission participe au financement d’opérations d’aide humanitaire dans le monde entier. Dans le domaine de la protection civile, elle a pour mission principale de coordonner la mise en œuvre de l’assistance aux populations des zones touchées par des catastrophes, tant dans les États membres de l’UE que dans les pays tiers.

Le sondage sur la protection civile fait apparaître des inquiétudes quant à l’éventualité de catastrophes naturelles dans l'Union européenne. Les catastrophes d'origine humaine, comme les marées noires et les accidents nucléaires, constituent une source de préoccupation pour 75 % des personnes interrogées, suivies des inondations et des tremblements de terre (67 %), des attentats terroristes (64 %) et des conflits armés (59 %).

68 % des Européens savent que l’UE finance des actions d’aide humanitaire. Quatre personnes sur dix (38 %) connaissent la mission de coordination de la protection civile de l'UE.

Environ un tiers des personnes interrogées estiment être bien informées sur les activités de l'UE dans le domaine de l’aide humanitaire, soit une hausse de douze points de pourcentage par rapport à l’enquête précédente. Selon le sondage relatif à la protection civile, 19 % des sondés s’estiment bien informés des activités de l'UE. Dans les deux enquêtes, la télévision et Internet étaient les sources d'information préférées des répondants, suivies de la presse et de la radio.

Contexte

Les deux sondages Eurobaromètre spécialement consacrés à l'aide humanitaire (384) et à la protection civile (383) ont été réalisés dans les 27 États membres de l’UE, entre le 25 février et le 11 mars 2012. Pour chaque sondage, 26 751 personnes ont été interrogées en face-à-face sur leur perception de l’aide humanitaire et de la politique de la Commission européenne dans le domaine de la protection civile.

Pour en savoir plus:

MEMO/12/423 – Soutien public en faveur des activités de l'UE dans le domaine de l'aide humanitaire

MEMO/12/424 – Soutien public en faveur des activités de l'UE dans le domaine de la protection civile

Rapports Eurobaromètre:

http://ec.europa.eu/public_opinion/index_fr.htm

Commission européenne – Aide humanitaire et protection civile:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Site web de Mme Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_en.htm

Contacts:

David Sharrock (+32 2 296 89 09)

Irina Novakova (+32 2 295 75 17)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site