Navigation path

Left navigation

Additional tools

Sommet UE-Russie (Saint-Pétersbourg, les 3 et 4 juin 2012)

European Commission - IP/12/554   01/06/2012

Other available languages: EN DE

Commission européenne – Communiqué de presse

Sommet UE-Russie (Saint-Pétersbourg, les 3 et 4 juin 2012)

Bruxelles, le 1er juin 2012 – Le prochain sommet Union européenne-Russie se tiendra les 3 et 4 juin à Saint‑Pétersbourg. L'Union européenne sera représentée par MM. Herman Van Rompuy, le président du Conseil européen, et José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne. Mme Catherine Ashton, la haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, et M. Günther Oettinger, le membre de la Commission responsable de l'énergie, y participeront également. La Russie sera représentée par son président, M. Vladimir Poutine, accompagné de son ministre des affaires étrangères, M. Sergueï Lavrov, et de plusieurs autres ministres russes.

Le président Barroso a déclaré: «La Russie n’est pas seulement le plus grand voisin de l’UE, il s’agit également d’un partenaire stratégique avec lequel nous construisons une relation solide et bénéfique pour les deux parties. Des avancées importantes ont pu se faire au cours des dernières années dans des domaines clés de coopération. L’élection d’un nouveau président et l’entrée en fonction d’un nouveau gouvernement nous offrent l’opportunité de consolider ces avancées, mais également d’envisager l’avenir sur le plan stratégique. Pour l’UE, la meilleure façon de renforcer le partenariat passe par la conclusion d’un nouvel accord bilatéral ambitieux et global, qui doit devenir la nouvelle pierre angulaire de nos relations et servir de base à la coopération pour les années à venir. Cet accord doit contenir des dispositions importantes en matière de commerce et d’investissements, y compris dans le domaine énergétique. Dans le même temps, le sommet doit aussi confirmer la grande importance du partenariat pour la modernisation, qui est actuellement en pleine phase de mise en œuvre.»

En préparation de la rencontre, le président Van Rompuy a annoncé que «le sommet permettra d'aborder toute une série de dossiers qui sont au cœur de la relation entre l’UE et la Russie, comme la modernisation, les visas, la mobilité et le commerce. Le principal objectif sera de confirmer les résultats enregistrés ces dernières années par le partenariat UE‑Russie et de définir les orientations pour les prochaines années. L’UE estime que notre partenariat stratégique peut encore être approfondi et que le sommet devrait permettre d’explorer ces nombreuses possibilités encore inexploitées. Il sera également nécessaire de traiter de questions internationales et mondiales urgentes, qu’il s’agisse de mesures destinées à régler la crise économique et financière ou de questions internationales, comme la Syrie et l’Iran.»

Le sommet de Saint‑Pétersbourg commencera par un dîner informel le 3 juin et se prolongera par une séance plénière le matin du 4 juin, suivie d’un déjeuner de travail et d’une conférence de presse. Les dirigeants devraient se livrer à un échange de vues sur les évolutions économiques mondiales et sur la situation dans la zone euro, ainsi que sur des questions régionales et internationales, et notamment sur la Syrie, le Moyen‑Orient et l’Iran.

Ils devraient également se concentrer sur les relations bilatérales et sur la nécessité de donner un nouvel élan aux négociations sur le nouvel accord. Le sommet permettra également d’aborder la future adhésion de la Russie à l’OMC et de reconfirmer que tous les engagements pris dans ce cadre seront bien mis en œuvre. Il sera également question de coopération en matière énergétique et les dirigeants profiteront de l’occasion pour prendre acte des travaux importants qui sont réalisés en vue de la mise en œuvre des mesures communes devant mener à un régime d’exemption de visa et pour aborder des questions de mobilité plus générales. Les questions des droits de l’homme et de l’État de droit en Russie seront également à l’ordre du jour des discussions.

Pour de plus amples informations, consultez le document suivant: MEMO/12/401.

Contacts :

Pia Ahrenkilde Hansen (+32 2 295 30 70)

Dirk De Backer (+32 2 281 9768)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website