Navigation path

Left navigation

Additional tools

Grands prix du patrimoine culturel de l’Union européenne/Concours Europa Nostra: palmarès pour 2012

European Commission - IP/12/551   01/06/2012

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO NO

Commission européenne – Communiqué de presse

Grands prix du patrimoine culturel de l’Union européenne/Concours Europa Nostra: palmarès pour 2012

Bruxelles/Lisbonne, le 1er juin 2012 – Les noms des lauréats du prix du public et des six «grands prix» 2012 décernés dans le cadre du Prix du patrimoine culturel de l’Union européenne/Concours Europa Nostra seront révélés ce soir au monastère des Hiéronymites, à Lisbonne, en présence de la commissaire européenne à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, Mme Androulla Vassiliou, et du ténor de renommée mondiale Plácido Domingo, président d’Europa Nostra. La cérémonie de remise des prix sera suivie par 1 200 personnes, dont le président de la République portugaise, M. Aníbal Cavaco Silva, et LL. AA. RR. le Prince Felipe et la Princesse Letizia des Asturies.

Le choix du public, issu d’un sondage en ligne portant sur l’ensemble des vingt-huit lauréats du prix pour 2012 (voir IP/12/254), s’est porté sur les fortifications de Pampelune, en Espagne. Commentant ce choix, le jury a déclaré: «Depuis leur restauration, ces fortifications, autrefois rempart défensif, sont devenues un lieu de rencontre et un symbole d’unité pour les citoyens et pour la ville.»

Les six grands prix ont été décernés aux projets suivants (voir les commentaires du jury ci-dessous):

À la veille de la cérémonie, Mme Vassiliou a déclaré: «En dix ans, le Prix du patrimoine culturel de l’Union européenne/Concours Europa Nostra est devenu le plus prestigieux dans son genre en Europe. Je tiens à remercier tous les lauréats pour leur engagement énergique envers la protection de notre patrimoine culturel, et Europa Nostra ainsi que les jurys pour leur travail remarquable. Le prix s’est avéré très efficace pour sensibiliser les décideurs et le public à la valeur du patrimoine culturel pour la société et l’économie européennes et à notre responsabilité dans sa protection pour les générations futures. C’est la raison pour laquelle nous avons l’intention de continuer à soutenir le patrimoine culturel par le programme “Culture” et le futur programme “Europe créative”».

Le président d’Europa Nostra, Plácido Domingo, a ajouté: «Les lauréats sont des exemples d’excellence, de passion et de dévouement. Ils sont les témoins parfaits de la puissance d’une “Europe créative”. Europa Nostra et la Commission européenne sont déterminées à libérer tout le potentiel du patrimoine culturel et naturel de l’Europe, clé de la cohésion sociale et d’une croissance économique durable en Europe.»

Les vingt-huit projets lauréats seront mis à l’honneur lors de la cérémonie de Lisbonne.

Contexte

La cérémonie de remise des prix est placée sous le patronage du président de la République portugaise, M. Aníbal Cavaco Silva, qui y prendra la parole, et du président de la Commission européenne, M. José Manuel Barroso, qui s’exprimera dans un message vidéo. L’hôte de la soirée sera le président du Centro Nacional de Cultura, M. Guilherme d’Oliveira Martins. Le Prix du patrimoine culturel de l’Union européenne/Concours Europa Nostra est organisé par Europa Nostra et la Commission européenne depuis 2002.

Les 28 lauréats ont été sélectionnés parmi 226 projets de 38 pays. La décision finale a été prise par des jurys composés d’experts indépendants provenant de toute l’Europe (voir IP/12/254). Les lauréats reçoivent une plaque ou un trophée, les six «grands prix» se voyant en outre remettre la somme de 10 000 euros.

Le patrimoine culturel apporte une contribution sensible – et fréquemment sous-estimée – à la croissance et à la création d’emplois. Il tient une place importante dans les secteurs de la culture et de la création, qui emploient 8,5 millions de personnes dans l’Union et représentent 4,5 % du PIB de l’Europe. Les dépenses engagées par des organismes publics et privés pour la conservation du patrimoine culturel sont estimées à 5 milliards d’euros par an. Les chiffres publiés par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) montrent que 40 % du tourisme international dans le monde présentent une dimension culturelle. Le patrimoine culturel constitue également un instrument majeur de développement durable et de cohésion sociale.

Les prix bénéficient du soutien du programme «Culture» de l’Union, par lequel trente millions d’euros ont été investis depuis 2007 dans le cofinancement de projets consacrés au patrimoine. D’autres programmes financés par l’Union apportent une contribution dans ce domaine: depuis 2007, le Fonds européen de développement régional a affecté 3 milliards d’euros à la protection et à la préservation du patrimoine culturel, 2,2 milliards au développement des infrastructures culturelles et 775 millions au cofinancement de services culturels; depuis 1998, 150 millions d’euros supplémentaires ont été investis dans le contexte des programmes-cadres pour la recherche et le développement technologique de l’Union.

Note à l’attention des rédacteurs

Voix du patrimoine culturel en Europe, Europa Nostra rassemble et représente 250 organisations non gouvernementales et à but non lucratif qui réunissent, au total, cinq millions de membres au moins partout en Europe. Elle bénéficie aussi du soutien direct de plus de 1 500 particuliers et de plus de 150 autorités publiques et entreprises associées. Son vaste réseau de professionnels et de bénévoles est voué à la préservation de l’héritage culturel européen pour les générations présentes et futures.

La cérémonie de remise des prix de Lisbonne fait partie du programme du Congrès annuel du patrimoine européen d’Europa Nostra, dont l’un des thèmes de cette année sera «Sauvons le patrimoine en danger en Europe».

La date limite de soumission des candidatures pour la prochaine édition est le 1er octobre 2012. En 2013, la cérémonie de remise des prix devrait avoir lieu au mois de juin, à Athènes.

Entretien vidéo

Entretien vidéo avec Mme Vassiliou, «L’Europe créative et le patrimoine culturel» (avec Wolter Braamhorst d’Europa Nostra)

Pour en savoir plus

http://ec.europa.eu/culture

http://www.europanostra.org

MEMO/12/398

Médias sociaux

Le site web de Mme Androulla Vassiliou

Twitter: @VassiliouEU

http://twitter.com/europanostra

http://flickr.com/photos/europanostra

http://www.youtube.com/europanostrachannel

ANNEXE

Commentaires du jury sur les six lauréats du Grand Prix:

Catégorie 1 — Conservation

Le bâtiment Averof de l'École d'architecture de l'Université technique nationale d'Athènes (Grèce)

«Un remarquable exemple de restauration et de rénovation bien faites et raffinées sur un bâtiment qui constitue l’une des créations les plus importantes du néoclassicisme européen, dont le style est directement influencé par les monuments de l’Acropole d’Athènes. Entièrement restauré dans son architecture originelle et équipé des infrastructures technologiques contemporaines les plus adéquates, le bâtiment Averof est assuré de la continuité de son utilisation en tant qu’établissement d’enseignement, but pour lequel il avait été construit à l’origine.»

Le haut fourneau n° 2 de Sagonte (Espagne)

«Le jury rend hommage aux efforts consentis pour sauver ce monument exceptionnel et pour permettre aux futures générations de comprendre ce qu’il représente. Les derniers hauts fourneaux de l’industrie sidérurgique du vingtième siècle constituent l’un des défis les plus difficiles à relever pour ceux qui croient que la conservation intelligente du patrimoine physique de cette industrie est vitale pour comprendre l’histoire commune de l’Europe; le charbon et l’acier, après tout, sont à l’origine de l’Union européenne. Le nouvel aspect et la beauté retrouvée de ce haut-fourneau des années 1920 restaurent la fierté de la population d’une ville bâtie grâce à la sidérurgie et constituent un atout culturel unique, puissant et de grand intérêt pour l’ensemble des peuples d’Europe.»

La Poundstock Gildhouse de Bude, dans les Cornouailles (Royaume-Uni)

«Parmi les nombreux projets grandioses et sophistiqués qu’il a été invité à examiner, le jury a été enthousiasmé de découvrir cet exemple modeste mais méticuleusement restauré d’architecture domestique. Les maisons paroissiales étaient des bâtiments à vocation véritablement communautaire, combinant des espaces fonctionnels tels que des cuisines et des salles de réunion avec des salles ouvertes à l’étage pour les fêtes et les bals de village. Peu de ces bâtiments ont survécu. Poundstock Gildhouse, après avoir servi d’école et d’hospice, retrouve désormais son affectation originelle. Le jury a exprimé sa profonde admiration pour les techniques traditionnelles utilisées pour rendre vie aux murs en torchis, aux fenêtres et au plafond en arches.»

Catégorie 2 — Recherche

L'étude du code botanique de l'Autel de la paix d'Auguste à Rome (Italie)

«Le jury a été impressionné par la recherche interdisciplinaire de pointe et l’exceptionnelle qualité de la publication des résultats. Le texte présenté en deux langues (italien et anglais) permet à l’ouvrage d’être largement diffusé et apprécié. L’Ara Pacis à Rome a été érigé pour célébrer un retour d’expédition d’Auguste en 13 av. J.-C. Les gravures incluent un ensemble merveilleusement orné de détails de la flore et de la faune qui, selon l’auteur, ont été observés avec précision à la campagne et ne sont pas de simples éléments de décoration mais revêtent une signification symbolique annonciatrice d’une renaissance et d’une nouvelle ère.»

Catégorie 3 — Contributions exceptionnelles

Le dévouement au service du patrimoine dont fait preuve Mme Paraschiva Kovacs à Satu Mare dans l'arrondissement de Harghita (Roumanie)

«Institutrice dans une petite communauté, Paraschiva Kovacs a consacré plus de 40 ans de sa vie à inventorier et conserver les objets du passé, symboles de l’héritage vivant d’une communauté. Grâce à son investissement personnel, ses talents de pédagogue, ses compétences professionnelles, sa force de conviction et son enthousiasme contagieux, elle a sensibilisé plusieurs générations à une attitude et un comportement différents envers l’histoire locale et la conservation du patrimoine. Paraschiva Kovacs représente de façon extraordinaire ces gens modestes et dévoués dans toute l’Europe qui, sans grands moyens financiers, réussissent à sensibiliser le public à l’importance de la conservation du passé au bénéfice de l’avenir.»

Catégorie 4 — Éducation, formation et sensibilisation

Le programme éducatif de valorisation d’un site patrimonial mis au point par la Fondation norvégienne du patrimoine à Vågå (Norvège)

«Le jury apprécie l’approche pédagogique des professeurs qui s’investissent avec leurs jeunes élèves sur des sites patrimoniaux qui auraient sans cela été abandonnés aux affres de la dégradation et de la négligence. En nettoyant et en déblayant de petites parcelles de forêts, de champs et d’autres espaces ruraux, les futures générations s’engagent de manière active et se sensibilisent aux trésors de leur patrimoine culture qui ne les frapperaient pas à première vue, mais qui constituent néanmoins des éléments remarquables du paysage culturel. La collaboration des écoles et des autorités locales constitue un bel exemple de meilleures pratiques à moindre coût, qui peut être recommandé aux établissements d’enseignement partout en Europe.»

Contacts: Dennis Abbott (+32 2 295 92 58) Dina Avraam (+32 2 295 96 67)

Pour Europa Nostra:

Elena Bianchi: +31 703024058 eb@europanostra.org

Giuseppe Simone: +31 703024059 gs@europanostra.org


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website