Navigation path

Left navigation

Additional tools

Emploi: La Commission aide les jeunes à trouver un emploi – Lancement du projet pilote «Ton premier emploi EURES»

European Commission - IP/12/492   21/05/2012

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

Commission européenne – communiqué de presse

Emploi: La Commission aide les jeunes à trouver un emploi – Lancement du projet pilote «Ton premier emploi EURES»

Bruxelles, le 21 mai 2012 – La Commission européenne lance un projet pilote pour aider les jeunes à trouver un emploi dans un autre État membre de l’Union européenne que le leur. Ce projet, intitulé «Ton premier emploi Eures», visera dans un premier temps à améliorer la mobilité transfrontalière de 5 000 personnes. Il servira aussi d’expérimentation en vue de la transformation du réseau des services de l’emploi dans les États membres, EURES, en un service de l’emploi paneuropéen.

Dans son «Paquet Emploi» d’avril 2012 (voir sur le web à l’adresse: IP/12/380), la Commission a déclaré vouloir améliorer EURES et assurer une transparence accrue sur le marché du travail européen en indiquant plus clairement aux demandeurs d’emploi et aux personnes désireuses de changer de travail où se trouvent les emplois. Elle entend aussi faciliter l’accès en temps réel aux offres d’emploi dans l’Union et mettre à la disposition des employeurs un réservoir de candidats possédant les qualifications recherchées.

Le commissaire européen à l’emploi, aux affaires sociales et à l’inclusion, M. László Andor, a déclaré: «Le projet pilote “Ton premier emploi Eures” marque nos premiers pas vers un service de l’emploi plus personnalisé qui aidera les travailleurs à trouver un emploi dans d’autres pays européens. L’une des solutions possibles à la crise du chômage en Europe peut consister à aider les personnes possédant des qualifications utiles à trouver un emploi dans d’autres pays où ces qualifications sont recherchées.»

Dans le contexte de ce projet, quatre services de l’emploi choisis en Allemagne, en Espagne, au Danemark et en Italie vont aider de jeunes Européens à chercher un emploi ailleurs que dans leur État membre de résidence. Ces jeunes, âgés de 18 à 30 ans, bénéficieront d’informations et de conseils en matière de recrutement ainsi que, éventuellement, d’une aide financière pour introduire leur candidature ou recevoir une formation. Les petites et moyennes entreprises, qui emploient jusqu’à 250 travailleurs, peuvent demander un soutien financier pour couvrir une partie du coût des formations dispensées aux travailleurs nouvellement recrutés et des frais d’installation de ceux-ci.

LObservatoire européen des postes vacants et le Bulletin européen sur la mobilité de l’emploi – publiés tous deux aujourd’hui – contribuent aussi à l’adéquation transfrontalière entre les emplois et les demandeurs d’emploi. Le premier donne un aperçu exhaustif et actualisé de l’évolution du marché européen de l’emploi et des tendances de la demande dans le secteur de l’emploi. Le second fait apparaître que les qualifications supérieures restent, à l’heure actuelle, un atout majeur dans la recherche d’emplois, même si l’offre se contracte dans un nombre croissant de pays.

Il analyse en outre les offres d’emploi postées sur le portail EURES et indique où trouver les plus favorables d’entre elles. Actuellement, les emplois les plus demandés relèvent des domaines de la vente, de la finance, de l’entretien ménager et des services de restauration.

Contexte

Plus de 5,5 millions de jeunes Européens sont aujourd’hui à la recherche d’un emploi.

La page web du projet «Ton premier emploi EURES» est accessible sur le portail Europa à l’adresse: http://ec.europa.eu/social/yourfirsteuresjob. On y trouve les coordonnées des services de l’emploi engagés dans le projet ainsi que les modalités de participation. Le site propose aussi un guide de l’utilisateur, une brochure et un clip vidéo qui fournissent des informations précises sur cette nouvelle initiative à l’échelle de l’Union.

LObservatoire européen des postes vacants puise ses informations auprès d’un vaste éventail de sources: services publics de l’emploi, agences de travail temporaire, services en ligne, statistiques d’Eurostat sur les offres d’emplois (enquête sur les forces de travail), offices statistiques nationaux et autres recherches pertinentes.

À l’instar de l’Observatoire, le Bulletin européen sur la mobilité de l’emploi, publié quatre fois par an, est une composante du Paquet Emploi de la Commission européenne, qui s’adresse spécifiquement aux personnes qui cherchent un emploi en dehors de leur région ou de leur pays, d’une part, et aux conseillers EURES désireux de les aider, d’autre part.

Pour plus d’informations, voir aussi:

MEMO/12/363

Ton premier emploi EURES: http://ec.europa.eu/social/yourfirsteuresjob

Site EURES: http://ec.europa.eu/eures

Jeunesse en mouvement:

http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=950&langId=en

Initiative sur les perspectives d’emploi des jeunes: http://ec.europa.eu/social/yoi

Observatoire des postes vacants au sein de l’UE:

http://ec.europa.eu/social/main.jsp?langId=en&catId=89&newsId=1283&furtherNews=yes

Site web de M. Andor: http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/andor/

Pour recevoir gratuitement le bulletin d’information électronique de la Commission européenne sur l’emploi, les affaires sociales et l’inclusion, inscrivez-vous sur:

http://ec.europa.eu/social/e-newsletter

Rejoignez László Andor sur Twitter: http://twitter.com/#!/LaszloAndorEU

Jonathan Todd (+32 2 299 41 07)

Nadège Defrère (+32 2 296 45 44)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website