Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne – Communiqué de presse

Nouveau record pour Erasmus: les échanges d’étudiants augmentent de 8,5 %

Bruxelles, le 8 mai 2012 – Vingt-cinq ans après sa création, Erasmus est à la fois le plus connu des programmes européens et le système d’échange d’étudiants qui rencontre le plus de succès au monde. Plus de 231 000 étudiants ont obtenu une bourse Erasmus pour étudier ou se former à l’étranger au cours de l’année universitaire 2010-2011, ce qui constitue un nouveau record et une augmentation de 8,5 % par rapport à l’année précédente. En mettant l’accent sur les langues, l’adaptabilité, la sensibilité interculturelle et le sens de l’initiative, Erasmus permet aux jeunes d’acquérir des compétences essentielles propres à améliorer leur capacité d’insertion professionnelle et à favoriser leur épanouissement personnel. Depuis ses débuts, en 1987, le programme a ainsi permis à plus de 2,5 millions d’étudiants européens de partir à l’étranger pour étudier dans un établissement d’enseignement supérieur ou pour effectuer un stage en entreprise. Si la tendance actuelle se confirme, l’objectif de 3 millions d’étudiants Erasmus que s’est fixé l’Union européenne sera atteint en 2012-2013.

En 2010-2011, les destinations les plus prisées par les étudiants ont été l’Espagne, la France et l'Allemagne. Les Espagnols ont été les plus nombreux à partir à l’étranger, suivis des Français et des Allemands. En pourcentage de la population estudiantine nationale, c’est le Luxembourg qui a envoyé la plus forte proportion d’étudiants par-delà ses frontières (cf. MEMO/12/310 pour le détail des chiffres). Pour la même année universitaire, le budget consacré par Erasmus à la mobilité des étudiants et des enseignants se montait à quelque 460 millions d’euros.

«Le programme Erasmus, qui fête cette année son 25e anniversaire, est l’une des plus grandes réussites de l’Union européenne. Les chiffres sont éloquents, et ils seraient plus impressionnants encore si nos ressources nous permettaient de répondre à la demande. Les séjours d’études et les stages Erasmus permettent d’acquérir des compétences qui sont plus précieuses que jamais en ces temps difficiles», a déclaré la commissaire européenne chargée de l’éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse, Mme Androulla Vassiliou.

Sur l’ensemble des étudiants qui ont bénéficié du programme Erasmus en 2010-2011, environ 190 000 ont choisi de passer jusqu’à 12 mois de leur cursus à l’étranger dans une université ou un établissement d’enseignement supérieur de l’un des 32 pays participants (les 27 États membres, mais aussi la Croatie, l’Islande, le Lichtenstein, la Norvège et la Turquie; quant à la Suisse, elle est devenue, en 2011-2012, le 33e pays à rejoindre Erasmus). Le nombre d’étudiants qui ont choisi l’option «Études» a crû de 7,2 % par rapport à 2009-2010.

Depuis 2007, Erasmus soutient également les stages en entreprise à l’étranger, qui connaissent un succès croissant. En 2010-2011, un étudiant Erasmus sur six (soit près de 41 000 en tout) a choisi cette option; c’est 15 % de plus qu’en 2009-2010.

Dans la plupart des pays participants, la demande est largement supérieure au nombre de bourses disponibles. La somme versée mensuellement par Erasmus, qui couvre une partie des coûts supplémentaires liés à l’installation à l’étranger et aux frais de voyage, était en moyenne de 250 euros – soit une légère baisse par rapport à l’année précédente (254 euros) –, ce qui a permis à davantage d’étudiants de bénéficier du programme.

En outre, 40 000 bourses ont été octroyées au personnel et aux enseignants des universités pour enseigner ou se former à l’étranger, un chiffre en augmentation de 13 % comparé à l’année précédente.

Contexte

La mobilité dans l’apprentissage est un objectif clé de la stratégie Europe 2020 pour la croissance et l’emploi. Elle est au cœur de l’initiative «Jeunesse en mouvement» de la Commission, qui s’appuie sur la réussite d’Erasmus.

En septembre dernier, la Commission a souligné dans sa stratégie de réforme de l’enseignement supérieur (IP/11/1043) combien il était nécessaire d’offrir aux étudiants davantage de possibilités d’acquérir des compétences en poursuivant des études ou en se formant à l’étranger. L’Europe s’est fixé pour objectif de porter la mobilité des étudiants à 20 % au moins à la fin de la décennie. Actuellement, ils sont près de 10 % à faire des études ou à se former à l’étranger avec le soutien d’Erasmus ou grâce à d’autres moyens, publics et privés; environ 4,5 % d’entre eux bénéficient d’une bourse Erasmus.

Le programme ne s’adresse pas seulement aux étudiants et au personnel universitaire. Il soutient aussi la coopération entre établissements d’enseignement supérieur en finançant des projets et des réseaux transnationaux. Erasmus a permis à ces établissements d’innover en matière d’enseignement et a amélioré les systèmes de reconnaissance des périodes d’études à l’étranger. Le programme a, de plus, favorisé le développement des services de soutien aux étudiants, ainsi que la coopération avec les dirigeants d’entreprises et les responsables institutionnels.

En novembre dernier, la Commission a présenté sa proposition «Erasmus pour tous» (IP/11/1398), nouveau programme-cadre qui vise à fusionner Erasmus avec les autres dispositifs européens et internationaux centrés sur l’enseignement, la formation, la jeunesse et les sports. Il remplacerait à lui seul sept programmes. La Commission propose de le doter d’un budget de 19 milliards d’euros pour la période 2014-2020, soit une augmentation de 70 % environ par comparaison avec les sommes allouées sur sept ans aux différents programmes. Deux tiers des fonds d’«Erasmus pour tous» financeraient des bourses destinées à développer les connaissances et les compétences de leurs bénéficiaires. Le complément viendrait appuyer des actions de coopération entre les institutions, les entreprises et d’autres organisations.

Pour de plus amples informations:

MEMO/12/310 Le programme Erasmus en 2010-2011: explication des chiffres

Le programme Erasmus

Statistiques sur le programme Erasmus

Site web de Mme Androulla Vassiliou

Twitter: @VassiliouEU

Annexe 1: Programme Erasmus 2010-2011 – Nombre d’étudiants envoyés à l’étranger par pays

Annexe 2: Programme Erasmus 2010-2011 – Mobilité des étudiants Erasmus: pays d’origine et de destination

Annexe 3: Programme Erasmus 2010-2011 – Les cent établissements de l’enseignement supérieur accueillant le plus d’étudiants Erasmus

Annexe 4: Programme Erasmus 2009-2010 – Les cent établissements de l’enseignement supérieur accueillant le plus d’étudiants Erasmus

Responsables:

Dennis Abbott (+32 2 295 92 58), Twitter: @DennisAbbott

Dina Avraam (+32 2 295 96 67)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website