Navigation path

Left navigation

Additional tools

Kenya: nouvelle aide de l’UE pour renforcer la sécurité alimentaire chez les mères et les enfants vulnérables

European Commission - IP/12/443   02/05/2012

Other available languages: EN DE LV

Commission européenne – Communiqué de presse

Kenya: nouvelle aide de l’UE pour renforcer la sécurité alimentaire chez les mères et les enfants vulnérables

Bruxelles, le 2 mai 2012 – Lors de sa visite au Kenya, le commissaire européen chargé du développement, Andris Piebalgs, a annoncé l’octroi d'une nouvelle aide consacrée à la sécurité alimentaire au Kenya, pays souvent la proie de sécheresses à répétition. Une enveloppe maximale de 40 millions € sera débloquée pour financer la nutrition, l’approvisionnement en eau et les moyens de subsistance. Cette initiative mettra particulièrement l’accent sur les mères et les enfants, les premières victimes des sécheresses et des famines. Le financement s’inscrit dans la nouvelle initiative de l’UE de 250 millions €, SHARE (Supporting Horn of Africa Resilience – Appui à la capacité de résistance de la Corne de l’Afrique), qui a pour but d’aider les populations de la Corne de l’Afrique à se redresser après la récente sécheresse et de leur permettre, ainsi qu’à l’économie régionale, de mieux faire face aux crises à venir.

Le commissaire Piebalgs a fait la déclaration suivante: «Lors de la crise récente, la famine a menacé plus de 13 millions de personnes dans la Corne de l’Afrique. L’UE a fait tout ce qui était en son pouvoir pour aider les populations en détresse, mais l’heure est venue de trouver des remèdes et plus uniquement de combattre les symptômes. Cette nouvelle initiative permettra aux Kenyans et aux habitants de la Corne de l’Afrique de se redresser après la crise alimentaire en associant rapidement une réponse humanitaire à court terme à une aide à la résistance aux sécheresses futures à long terme. Ces dernières peuvent encore survenir, mais la famine est une catastrophe provoquée par l’homme et elle peut être évitée. L’UE intensifiera ses efforts dans les domaines de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, en veillant à ce que tous les maillons de la chaîne, depuis la production jusqu’à la vente, soient pris en charge au niveau régional.»

Contexte

L’initiative SHARE

La Corne de l’Afrique connaît de façon récurrente des périodes de sécheresse et des situations d’urgence ainsi qu’un niveau de malnutrition élevé et une insécurité alimentaire permanents. La sécheresse, conjuguée à la pression démographique, à l’insuffisance des infrastructures, à la cherté des denrées alimentaires, mais aussi aux conflits et à l'insécurité, sont quelques-unes des nombreuses raisons qui rendent cette région particulièrement vulnérable. Les objectifs de l’initiative SHARE sont les suivants:

  • apporter une aide supplémentaire aux régions de la Corne de l’Afrique les plus touchées;

  • améliorer l’état de préparation aux catastrophes;

  • établir un lien plus étroit entre l'aide humanitaire et la coopération au développement.

La première phase (2012-2013), dotée d’un budget de plus de 250 millions €, prévoit des mesures en faveur des zones touchées par la sécheresse en Somalie, en Éthiopie, au Kenya et à Djibouti. Elle améliorera la capacité de résistance des populations ainsi que l’accès à l'eau potable et aux ressources alimentaires.

La deuxième phase (2014-2020) portera sur l'ensemble de la région de la Corne de l'Afrique et sur les moyens pour l'aider à mieux se préparer aux catastrophes naturelles sur le long terme. Le financement sera axé, entre autres, sur le soutien au pastoralisme, qui est le moyen le plus rationnel d'utiliser la terre et les ressources hydriques, mais aussi le plus exposé à la sécheresse, l’objectif étant d’assurer ainsi une gestion des ressources naturelles. Les programmes permettront de faciliter davantage les échanges commerciaux aux niveaux national et régional et de réduire les risques de catastrophes.

Activités de l’UE en cours dans la Corne de l'Afrique

Aide humanitaire et réaction aux crises

L’Union européenne est le principal pourvoyeur d’aide humanitaire dans la Corne de l’Afrique. En 2011, elle a réagi en toute urgence à la crise humanitaire dans cette région et fourni une aide humanitaire considérable de quelque 730 millions €, soit un tiers du montant total de l'aide internationale.

À elle seule, la Commission européenne a octroyé 181 millions € d'aide humanitaire à la population de la Corne de l’Afrique touchée par l'insécurité alimentaire et la famine en 2011. L’aide alimentaire, la nutrition, l'eau et l'assainissement ont constitué les domaines d’intervention prioritaires. En 2012, la Commission a alloué 102 millions € pour subvenir aux besoins humanitaires de la Corne de l'Afrique.

Depuis 2006, le budget de l'aide humanitaire de la Commission européenne a non seulement permis de financer l’aide d’urgence à la Corne de l’Afrique, mais également de renforcer les moyens permettant de résister, à l’échelon local, aux crises par l’intermédiaire de projets pilotes visant à réduire les risques de sécheresse et par la mise en place de structures permettant d’apporter rapidement une aide d’urgence (dispensaires itinérants, distribution de coupons d’alimentation et d’eau).

Pour de plus amples informations

IP/12/440 – Le commissaire Piebalgs se rend au Kenya pour intensifier le combat de l’UE contre l'insécurité alimentaire dans la région

MEMO/12/294 – Coopération au développement de l'UE avec le Kenya

Site internet de la direction générale du développement et de la coopération EuropeAid:

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

Site web de M. Andris Piebalgs, commissaire européen chargé du développement:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Contacts :

Catherine Ray (+32 2 296 99 21)

Wojtek Talko (+32 2 297 85 51)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website