Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

La formation à l’entrepreneuriat se développe

Commission Européenne - IP/12/365   13/04/2012

Autres langues disponibles: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO NO TR

Commission européenne – Communiqué de presse

La formation à l’entrepreneuriat se développe

Bruxelles, le 13 avril 2012 – La plupart des pays européens encouragent de plus en plus la formation à l’entrepreneuriat, d’après un nouveau rapport publié par la Commission européenne. Huit pays (la partie flamande de la Belgique, le Danemark, l’Estonie, le pays de Galles, la Lituanie, la Norvège, les Pays-Bas et la Suède) ont lancé des stratégies spécifiques visant à promouvoir cette formation, tandis que treize autres (l’Autriche, la Bulgarie, l’Espagne, la Finlande, la Grèce, la Hongrie, l’Islande, le Liechtenstein, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie, la Slovénie et la Turquie) l’ont incluse dans leurs stratégies nationales relatives à l’apprentissage tout au long de la vie, à la jeunesse ou à la croissance. La moitié des pays européens ont engagé un processus de réforme de l’éducation qui prévoit de renforcer la formation à l’entrepreneuriat. Au total, trente et un pays européens et cinq régions ont fait l’objet d’une étude pour l’élaboration du rapport, intitulé Entrepreneurship Education at School in Europe (Formation à l’entrepreneuriat à l’école en Europe).

Mme Androulla Vassiliou, Commissaire européenne à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, a déclaré: «La formation à l’entrepreneuriat est un moteur pour la croissance future et une source d’inspiration pour les entrepreneurs de demain. Pour rester compétitive, l’Europe doit investir dans ses citoyens, dans leurs compétences et dans leur capacité de s’adapter et d’innover. Pour cela, il est nécessaire d’encourager un changement réel des mentalités à l’égard des attitudes entrepreneuriales en Europe, ce qui passe tout d’abord par la sensibilisation à l’esprit d’entreprise très tôt dans l’éducation.»

Le rapport montre que la formation à l’entrepreneuriat fait l’objet d’une reconnaissance explicite dans les programmes de l’enseignement primaire de deux tiers des pays étudiés. Bien que l’entrepreneuriat ne soit pas enseigné comme une matière à part entière dans les écoles primaires, la moitié des pays ont défini des objectifs d’apprentissage ayant trait à des attitudes et à des compétences entrepreneuriales, comme le sens de l’initiative, la prise de risques et la créativité.

Dans l’enseignement secondaire, la moitié des pays intègrent l’entrepreneuriat dans des matières obligatoires telles que l’économie et les sciences sociales. Dans deux pays (la Lituanie et la Roumanie), l’entrepreneuriat est une matière obligatoire distincte. Des compétences entrepreneuriales pratiques sont définies dans quatre pays (le Liechtenstein, la Lituanie, la Norvège et la Roumanie).

Le rapport montre qu’une douzaine de pays soutiennent des initiatives en matière de formation à l’entrepreneuriat, telles que le renforcement de la coopération entre l’enseignement et le monde de l’entreprise et la création de petites entreprises dirigées par des étudiants. Cependant, une formation spécifique des enseignants dans ce domaine n’existe que dans la communauté flamande de Belgique, en Bulgarie et aux Pays-Bas. À peine un tiers des pays européens fournissent au niveau central des lignes directrices et du matériel didactique pour la formation à l’entrepreneuriat.

Contexte

L’Union européenne promeut l’entrepreneuriat comme un facteur clé de la compétitivité; elle a souligné l’importance de développer une culture entrepreneuriale à l’échelle européenne en favorisant le bon état d’esprit et les compétences en matière d’entrepreneuriat.

La recommandation de 2006 du Parlement européen et du Conseil sur les compétences clés pour l’éducation et la formation tout au long de la vie inclut l’entrepreneuriat parmi les huit compétences clés (1).

La nécessité d’améliorer les capacités d’entrepreneuriat et d’innovation des citoyens ressort également de trois initiatives phares de la stratégie Europe 2020 pour l’emploi et une croissance durable: «Une Union de l’innovation», «Jeunesse en mouvement» et «Une stratégie pour des compétences nouvelles et des emplois».

L’amélioration de la créativité et de l’innovation, y compris de l’entrepreneuriat, à tous les niveaux de l’enseignement et de la formation est également un objectif à long terme d’«Éducation et formation 2020», le cadre stratégique pour la coopération européenne (2).

Dans ce contexte, la Commission a créé en novembre 2011 un groupe de travail sur la formation à l’entrepreneuriat. Ce groupe est composé d’experts de vingt-quatre pays ainsi que de représentants d’entreprises et de syndicats. Son but est d’appuyer l’action menée par les États membres pour mettre en place une formation à l’entrepreneuriat, et d’orienter les travaux de la Commission visant à promouvoir cette formation. Le groupe élaborera un guide pratique sur la formation à l’entrepreneuriat d’ici fin 2013.

Institut européen d’innovation et de technologie

L’Institut européen d’innovation et de technologie (EIT) met fortement l’accent sur l’entrepreneuriat et vise à éduquer la prochaine génération de jeunes entrepreneurs. Il encourage et aide également les particuliers et les sociétés à développer des idées novatrices et à les amener sur le marché. Les premières entreprises nouvelles créées au sein des communautés de la connaissance et de l’innovation de l’EIT ont été présentées récemment lors de la première édition du prix de l’esprit d’entreprise de l’EIT (IP/12/160).

Eurydice

Le réseau Eurydice fournit des informations et des analyses sur les politiques et systèmes d’éducation européens. Il est constitué de trente-sept unités nationales établies dans les trente-trois pays participant au programme de l’Union européenne dans le domaine de l’apprentissage tout au long de la vie (les États membres de l’UE, la Croatie, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse et la Turquie). Il est coordonné et géré par l’Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» de l’Union, qui en élabore les études et fournit un large éventail de ressources en ligne.

Pour plus d’informations:

Le rapport complet, en anglais, est disponible ici: Entrepreneurship Education at School in Europe.

Commission européenne: Éducation et formation

Annexe

  • Figure 1.2: Stratégies et initiatives nationales/régionales pour la mise en place de la formation à l’entrepreneuriat dans l’enseignement général (CITE 1-3), 2011/12

  • Figure 2.3:

  • Matières intégrant la formation à l’entrepreneuriat dans le premier cycle de l’enseignement secondaire général (CITE 2), 2011/12

Entrepreneuriat

Économie, études de commerce et orientation professionnelle

Sciences sociales

Mathématiques, sciences, technologie, TIC

Arts et musique

Filières non obligatoires/optionnelles

Obligatoire pour tous

Source: Eurydice.

Note spécifique à un pays

Royaume-Uni (Angleterre): La formation à l’entrepreneuriat est dispensée dans le cadre de la formation individuelle, de la formation dans le domaine social et de la santé, ainsi que de la formation en économie. Les écoles n’ont pas l’obligation d’enseigner cette matière, mais la plupart le font et les élèves sont alors tenus de la suivre.

  • Figure 3.3: Fourniture au niveau central de lignes directrices et de matériel pour la formation à l’entrepreneuriat, 2011/12

Contacts:

Dennis Abbott (+32 22959258);

Dina Avraam (+32 22959667)

Wim Vansteenkiste, communication et publications, Eurydice (+32 22995058)

Ania Bourgeois, auteur, Eurydice (+32 22964531)

1 :

() http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2006:394:0010:0018:fr:PDF

2 :

() http://ec.europa.eu/education/lifelong-learning-policy/doc1120_fr.htm


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site