Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Petites entreprises: accélérer le virage déjà amorcé vers l'économie verte

Bruxelles, le 27 mars 2012 – Selon l'enquête Eurobaromètre sur les PME, l'efficacité des ressources et les marchés verts, publiée aujourd'hui, 37 % des PME de l'UE ont au moins un salarié vert à temps plein ou partiel. Les PME créent beaucoup plus d'emplois verts que les grandes entreprises: En 2012, un salarié sur huit dans les petites et moyennes entreprises occupe un emploi vert, ce qui représente presque 13 % de la totalité des emplois dans les PME (contre seulement un sur trente-trois dans les grandes entreprises, soit 3 % de la totalité des emplois dans les grandes entreprises). Selon des estimations, la création d'emplois verts dans les PME devrait également s'accélérer pour atteindre un taux de 35 % dans les deux années à venir.

L'enquête Eurobaromètre montre par ailleurs que les PME n'ont pas encore exploité toutes les sources de potentiel. À titre d'exemple, moins d'un quart des PME tirent parti des avantages du marché unique en ce qui concerne les produits ou les services verts. Les contraintes administratives sont considérées comme l'un des obstacles: 20 % des PME affirment qu'elles pourraient plus facilement réaliser des investissements verts si les procédures administratives et juridiques transfrontalières n'étaient pas si complexes.

Pour autant, les PME dans les industries vertes sont en phase de maturité. 61 % des PME vendant des produits ou des services verts, soit trois sur cinq, exercent leur activité sur des marchés verts depuis plus de trois ans, contre 52 % aux États-Unis. Parmi les produits et les services verts les plus couramment vendus par les PME de l’UE figurent les produits alimentaires et les boissons (25 %) ainsi que les machines et équipements électroniques et mécaniques (23 %).

En présentant aujourd'hui les résultats de l'enquête Eurobaromètre, Antonio Tajani, vice‑président de la Commission européenne, chargé de l'industrie et de l'entrepreneuriat, a déclaré: «Je me félicite de voir que les PME exploitent cet énorme potentiel, avec à la clef, une innovation renforcée, une compétitivité accrue et des créations d’emplois. Mais il reste beaucoup à faire. Seules quelques rares entreprises étendent leurs activités vertes aux marchés étrangers. Sachant que l’UE représente environ un tiers du marché mondial des industries environnementales, les PME ont devant elles un immense potentiel de croissance.»

Pour plus d’informations, voir MEMO/12/218.

Rapport complet de l'enquête Eurobaromètre sur les PME, l'efficacité des ressources et les marchés verts

PME vertes: fortes à domicile, faibles à l'extérieur

Pour les PME de l’UE, les marchés verts1 restent essentiellement nationaux. 87 % des PME participant à l'économie verte exercent leur activité sur leurs marchés nationaux. Un peu moins d'un quart des PME déclarent exploiter les possibilités offertes par le marché unique. Alors que, selon des estimations, les pays «BRIC»2 devraient représenter environ 60 % du PIB mondial d'ici à 2030, seulement 3 % des PME de l'UE s'aventurent à vendre leurs produits ou services verts en Asie et dans le Pacifique Sud et elles ne sont que 2% à tenter leur chance en Amérique latine.

La demande joue un rôle central

Selon l'enquête Eurobaromètre, la principale motivation des PME de l'UE pour vendre des produits ou des services verts est la demande de la clientèle (48 %), suivie des valeurs fondamentales (32 %) et de l'image (30 %) de l'entreprise.

Les PME réduisent la consommation d'énergie et de ressources

93 % des PME de l'UE prennent des mesures visant une utilisation plus efficace des ressources. 64 % des PME font des économies d'énergie, 61% recyclent et 62 % réduisent autant que possible leurs déchets. 33% des PME font de l'utilisation plus efficace des ressources une priorité absolue.

Les politiques publiques peuvent contribuer à débrider le «moteur de la croissance verte»

Les PME considèrent que les incitations financières sont les mesures les mieux à même de les aider à devenir plus respectueuses de l'environnement, tant dans leur mode de fonctionnement que dans leur offre de produits et de services.

  • Environ la moitié (51 %) des PME estiment que les allègements fiscaux, les subventions et les prêts sont les mesures les plus appropriées pour encourager les investissements en matière d'efficacité énergétique.

  • Près de la moitié (49 %) des PME qui proposent déjà des produits verts indiquent que la mise en place d'incitations financières pour le développement de produits serait le meilleur moyen de les encourager à élargir leur gamme de produits ou de services verts.

  • 31 % des PME qui n'offrent pas actuellement de produits et services verts considèrent elles aussi que les incitations financières sont les mesures les plus à même de les aider à lancer une gamme verte.

La simplification administrative donnerait une impulsion aux produits verts

Les PME sont d'avis que la simplification administrative et la fourniture de conseils techniques sont également des moyens très efficaces pour les aider à s'engager davantage dans l'économie verte. Dans les deux années à venir, quatre PME sur cinq (80 %) prévoient l'exécution de projets en faveur de l'utilisation efficace des ressources, mais une sur cinq déclare que la tâche serait plus aisée si les procédures administratives et juridiques n'étaient pas aussi complexes et si les coûts résultant de telles initiatives étaient moindres.

  • Une PME sur quatre (25 %) affirme que la simplification des procédures administratives pour la construction d'installations de cogénération, comme l'installation de panneaux solaires, serait une mesure particulièrement judicieuse pour promouvoir l'efficacité énergétique.

  • Une sur quatre (24 %) pense qu'elle pourrait réduire sa facture énergétique si elle était mieux informée sur les contrats de services énergétiques et les possibilités d'économiser de l'énergie.

  • Environ une PME sur cinq qui n'offre pas actuellement de produits et services verts dit qu'elle pourrait envisager de prendre pied sur les marchés verts si une aide lui permettait d'identifier les marchés ou les clients potentiels pour de tels produits ou services.

Les marchés publics verts restent un défi

Les marchés publics verts, en tant que moteurs d'une économie plus durable, restent un défi à relever pour les PME. Selon les données disponibles, seulement 11 % des PME de l’UE répondent à un appel d’offres public comportant des exigences en matière environnementale, contre 16 % des grandes entreprises.

Contexte

L’enquête Eurobaromètre Flash 342 sur les PME, l'efficacité des ressources et les marchés verts a été réalisée entre le 24 janvier et le 10 février 2012 par TNS Political & Social. Elle a été menée dans les 27 États membres de l'UE ainsi qu'en Albanie, en Croatie, en Islande, au Liechtenstein, dans l'ancienne République yougoslave de Macédoine, au Monténégro, en Norvège, en Serbie, en Turquie, en Israël et aux États-Unis. Cette enquête couvre les entreprises employant une ou plusieurs personnes dans l’industrie manufacturière (NACE, catégorie C), le commerce de détail (NACE, catégorie G), les services (NACE, catégories I/J/K/H/L/M) et l’industrie (NACE, catégories B/D/E/F) au sein de l'Union européenne. Elle ne couvre pas les entrepreneurs individuels.

Contacts :

Carlo Corazza +32 22 95 17 52

Sara Tironi +32 22 99 04 03

1 :

Les produits et services verts ont pour vocation principale de réduire les risques environnementaux et de limiter autant que possible la pollution et l'utilisation des ressources. Aux fins de cette enquête, on a également pris en compte des produits ayant des propriétés écologiques (conception écologique, label écologique, mode de production biologique, teneur importante en matériaux recyclés). La probabilité que les PME du secteur écologique exerçant leur activité dans l'industrie (31 %) et le commerce de détail (29 %) offrent des produits et services verts est supérieure à la moyenne (26 %). 52 % des entreprises de l'UE présentes sur le marché vert proposent des produits et des services ayant des propriétés écologiques, tels que le nettoyage à sec écologique ou les produits alimentaires biologiques. 29 % travaillent dans le domaine des matériaux recyclés et 20 % dans celui des énergies renouvelables ou de la gestion des déchets solides.

2 :

Brésil, Russie, Inde et Chine.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website