Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES IT

Commission européenne - Communiqué de presse

Semaine européenne des compétences numériques 2012: un emploi vous attend

Bruxelles, le 20 mars 2012. Tous les jeunes ou presque sont familiarisés avec les jeux électroniques et les réseaux sociaux et peuvent être considérés comme des «natifs du numérique». Ils n’en sont pas pour autant «compétents dans le domaine du numérique» dans le sens où ils ne possèdent pas les connaissances suffisantes pour exploiter l’univers numérique dans un contexte professionnel. La Commission européenne a lancé la semaine européenne des compétences numériques 2012, qui vise à mobiliser les parties prenantes pour informer les jeunes sur les modalités d’acquisition des compétences numériques et de recherche d’emplois dans l’économie numérique. D’ici 2015, pas moins de 90 % des emplois exigeront des compétences numériques. L’Europe comptait 4,7 millions de professionnels des TIC en 2007 et devrait, selon les prévisions, en dénombrer 5,26 millions en 2015. En termes plus généraux, le nombre d’emplois occupés par des personnes très qualifiées devrait augmenter de 16 millions d’unités d’ici 2020, tandis que le nombre de postes occupés par des travailleurs peu qualifiés devrait reculer de quelque 12 millions d’unités. Cette hausse considérable du niveau de qualification repose sur l’utilisation des compétences numériques, condition préalable à l’amélioration de l’employabilité, ainsi qu’à l’apprentissage et à la recherche d’emploi en ligne.

Antonio Tajani, vice-président de la Commission européenne et commissaire chargé de l’industrie et de l’entrepreneuriat, a déclaré: «Les jeunes doivent prendre conscience de l’importance des aspects professionnels du nouveau monde numérique. Je suis inquiet de constater que l’insuffisance de main‑d’œuvre qualifiée freine la croissance dans le secteur des hautes technologies et entraîne des déperditions qui menacent d’entraver la capacité d’innovation de l’Europe et sa compétitivité dans le monde. Cet aspect est plus important que jamais dans le contexte économique actuel. Il est essentiel de stimuler la créativité, qui favorisera l’esprit d’entreprise et la création de nouvelles «start-up».

Un grand nombre d’activités et d’événements seront organisés dans le cadre de la semaine européenne des compétences numériques. Pour obtenir plus de détails et les dernières informations à ce sujet, veuillez vous rendre sur le site internet: http://eskills-week.ec.europa.eu

Contre vents et marées: les TIC représentent un secteur de croissance

Pour être à même d’affronter la concurrence et d’innover, l’industrie européenne est de plus en plus tributaire d’une utilisation novatrice et efficace des technologies de l’information et de la communication (TIC). Et ce phénomène va s’accentuer dans les années à venir. Le secteur des TIC génère 5 % du PIB européen et représente une valeur marchande annuelle de 660 milliards d’euros, mais il contribue bien davantage à l’augmentation de la productivité par le biais des investissements dans les TIC dans l’ensemble des secteurs d’activité:

  • malgré la crise économique, la main‑d’œuvre du secteur des TIC a maintenu un taux de croissance de 3 % dans l’ensemble de l’Europe;

  • d’ici cinq ans, 90 % de l’ensemble des emplois nécessiteront des compétences de haute technologie dans l’ensemble des secteurs d’activité (IDC);

  • au fur et à mesure que l’UE évolue vers une société fondée sur la connaissance, la part des emplois nécessitant un niveau de qualification élevé passera de 25 à 31 %;

  • l’Europe souffre d’une pénurie croissante de personnes qualifiées dans le domaine des TIC et pas moins de 700 000 emplois vacants dans ce domaine devraient être recensés en 2015.

Importance des compétences numériques

Ces dix dernières années, les chefs d’entreprise ont attiré l’attention sur le fait que l’UE ne formait pas suffisamment de professionnels des TIC. Les compétences numériques constituent un atout notable pour les travailleurs hautement qualifiés dans les secteurs à croissance rapide tandis que les travailleurs qui possèdent des qualifications et des compétences peu élevées ou inappropriées deviennent encore plus vulnérables. À l’heure où l’industrie va chercher les talents là où ils se trouvent sur la planète, les compétences numériques revêtent une importance cruciale pour la compétitivité et l’attractivité de l’Europe en tant que région.

Par ailleurs, l’Europe est confrontée à un chômage grandissant: elle compte actuellement 23 millions de personnes sans emploi et affiche un taux de chômage des jeunes de 21 %1. L’OCDE a publié une étude qui indique que l’enseignement supérieur a un impact quantitatif sur l’employabilité et le niveau potentiel de salaire2. Des statistiques publiées en 2011 montraient que dans l’ensemble des pays de l’OCDE, 83,6 % des personnes âgées de 25 à 64 ans ayant fait des études supérieures occupaient un emploi, contre 56 % seulement de celles qui n’ont pas achevé leur cursus d’enseignement secondaire supérieur. De même, l’écart salarial entre les personnes diplômées de l’enseignement supérieur et celles qui ne le sont pas a été estimé à 57 %.

Dans ce contexte, la crise a mis en évidence de profondes faiblesses structurelles sur nos marchés de l’emploi. En janvier 2012, le taux de chômage dans l’UE a atteint un nouveau pic de 10,1 % tandis que le chômage des jeunes battait un record historique de 22,4 %. Dans environ deux tiers des pays, le chômage des jeunes est supérieur à 20 % et avoisine même 50 % en Espagne et en Grèce, alors qu’il est inférieur à 10 % en Allemagne, en Autriche et aux Pays‑Bas. Cette augmentation de la demande d’emploi contraste avec le recul du nombre de diplômés dans le domaine des TIC depuis 2005.

Pour remédier à cette situation, la Commission a adopté en 2007 une communication intitulée «Des compétences numériques pour le XXIe siècle» qui définit une stratégie à long terme en matière de compétences numériques. Des progrès appréciables ont été réalisés dans cette voie: un cadre européen des compétences numériques a été élaboré, les États membres lancent un nombre croissant d’initiatives centrées sur le développement des compétences numériques et de nombreux partenariats ont été mis en place par l’industrie des TIC. Mais cela ne suffit pas: nous devons accélérer et intensifier nos efforts.

La conférence d’ouverture de la semaine européenne des compétences numériques s’est tenue le 19 mars à Bruxelles. L’événement de clôture aura lieu le 30 mars à Copenhague.

Contacts:

Carlo Corazza +32 22 95 17 52

Sara Tironi +32 22 99 04 03

1 :

Source: Eurostat - http://ec.europa.eu/eurostat

2 :

http://www.oecd.org/dataoecd/35/44/49471658.pdf


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website