Navigation path

Left navigation

Additional tools

Bien après le départ des caméras, l’UE continue d’apporter une aide humanitaire à l’Asie du Sud‑Est

European Commission - IP/12/231   12/03/2012

Other available languages: EN DE BG

Commission européenne - Communiqué de presse

Bien après le départ des caméras, l’UE continue d’apporter une aide humanitaire à l’Asie du Sud‑Est

Bruxelles, le 9 mars 2012 – La Commission européenne a alloué 11 millions € supplémentaires aux victimes des inondations qui ont frappé l’Asie du Sud-Est en 2011, ce qui porte à 24 millions € son aide humanitaire aux plus vulnérables des 7,5 millions de personnes touchées par les typhons, tempêtes et inondations qui ont dévasté la région vers la fin de l'année dernière. Cette nouvelle aide financière est destinée à soutenir la population de quatre pays: les Philippines, le Laos, le Cambodge et le Viêt-Nam.

Mme Kristalina Georgieva, commissaire chargée de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises, a déclaré à ce propos: «Les eaux ont peut-être reflué, mais les besoins humanitaires n’ont pas diminué pour autant. Bien que les caméras se soient éteintes et que la région ne fasse plus la une de l'actualité, nous ne partirons pas avant d’avoir mené à bien les projets, hautement nécessaires, de prévention des catastrophes. C’est essentiel si nous ne voulons pas voir les populations que nous aidons à se relever anéanties par de nouvelles inondations l’année prochaine.»

Ces pays, très exposés aux tempêtes et aux dépressions tropicales, ont subi des inondations causées par de violents typhons en septembre, octobre et décembre 2011. Ces inondations, d'une ampleur exceptionnelle, ont mis à rude épreuve les autorités nationales et locales, qui ont atteint, voire dépassé, les limites de leurs capacités. Dans les zones rurales, de vastes superficies agricoles ont été dévastées. Quant aux infrastructures urbaines, elles ont beaucoup souffert. Il s’ensuit qu’aux Philippines, 150 000 personnes au moins devraient encore avoir besoin d’aide dans les prochains mois. Pour le Cambodge, le Viêt‑Nam et le Laos, ce chiffre est estimé à respectivement 250 000, 200 000 et 70 000 personnes.

Les 11 millions € alloués ce jour seront affectés au redressement et à la reconstruction, comblant les éventuelles lacunes nationales. L’aide humanitaire de la Commission s’adresse aux populations et aux groupes les plus vulnérables, avec une attention particulière pour les populations autochtones de la région de Mindanao, aux Philippines, où près de 1 300 personnes ont perdu la vie l'an dernier, lors du passage du cyclone Washi.

Contexte

Les 24 millions € mobilisés au titre de l'aide humanitaire aux victimes des inondations qui ont frappé l’Asie du Sud-Est en 2011 englobent un montant de 10 millions € débloqué en octobre 2011 en faveur de cinq pays de la région à la suite d’inondations provoquées par des typhons et des dépressions tropicales, une enveloppe supplémentaire de 3 millions € allouée en décembre aux victimes du cyclone Washi aux Philippines et les 11 millions € affectés ce jour au redressement de quatre pays de la région.

Cette dernière enveloppe sera utilisée pour financer des activités et des mesures de réduction des risques de catastrophes dans le but d’améliorer la capacité de résistance des populations locales aux chocs causés par pareils typhons et inondations à l'avenir. Le renforcement de la capacité de résistance est considéré comme un préalable indispensable pour éviter à ces populations de se retrouver dans une situation aussi pénible en cas d'inondations, de dépressions tropicales et de typhons, très fréquents dans la région.

Le financement de ce type de projets de réduction des risques de catastrophes offre par ailleurs un rendement économique élevé: chaque € dépensé permet d’en économiser jusqu’à 7 en cas de catastrophe. La Commission plaide depuis longtemps en faveur d’une prise en compte effective et systématique de la réduction des risques de catastrophes dans les politiques économiques, de développement et d'aménagement du territoire.

Pour de plus amples informations

Site web de la commissaire Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_en.htm

Service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Contacts :

David Sharrock (+32 2 296 89 09)

Irina Novakova (+32 2 295 75 17)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website