Navigation path

Left navigation

Additional tools

République Démocratique du Congo: la Commissaire Georgieva annonce des fonds additionnels pour que l'aide humanitaire puisse atteindre les bénéficiaires

European Commission - IP/12/228   08/03/2012

Other available languages: EN DE BG

Commission européenne - Communiqué de presse

République Démocratique du Congo: la Commissaire Georgieva annonce des fonds additionnels pour que l'aide humanitaire puisse atteindre les bénéficiaires

Bruxelles, 08 mars 2012 - Kristalina Georgieva, la Commissaire européenne pour la Coopération internationale, aide humanitaire et réaction aux crises, a annoncé aujourd'hui des fonds additionnels jusqu'au 4 millions d'euros pour renforcer d'avantage le service spécial de transport aérien humanitaire en République Démocratique du Congo (RDC). Les fonds permettront d'augmenter l'accès des agences d'aide humanitaire aux zones reculées prioritaires grâce à l'utilisation d'un hélicoptère quand l'accès par terre ou par avion est impossible. Avec ce soutien additionnel, l'aide humanitaire de la Commission européenne au RDC cette année va surpasser 60 million d'Euro.

"Nous ne pouvons apporter une assistance si nous n'avons pas accès aux personnes qui en ont besoin. En RDC, l'accès constitue un réel problème – les secours sont souvent nécessaires dans des régions éloignées et pour des personnes déplacées. C'est pourquoi il est essentiel de permettre à nos partenaires humanitaires de se rendre là où on a le plus besoin d'eux" a dit la Commissaire Georgieva, après avoir visité des projets financés par la Commission européenne dans le Sud Kivu, à l'est de la RDC.

Background

Acheminer l'aide là où on en a besoin est rarement chose aisée, mais en République démocratique du Congo (RDC), cela peut s'avérer extrêmement difficile. En RDC, les problèmes logistiques liés au transfert des travailleurs humanitaires et des vivres d'un endroit à l'autre sont nombreux; la jungle, les routes non revêtues en piteux état, l'absence quasi chronique d'infrastructures et les inondations fréquentes ne sont que quelques-uns des obstacles prévisibles à l'acheminement de l'aide. Parmi les obstacles non prévisibles, citons les attaques par des groupes armés comme l'Armée de résistance du Seigneur (LRA): la sécurité pose un énorme problème aux organismes d'aide qui tentent de transporter des personnes et du matériel par route.

Afin de surpasser ces obstacles et d'assurer l'accès humanitaire à ceux qui en ont besoin, la Commission européenne offre depuis 1994 un service de transport aérien vital qui permet aux agences d'aide humanitaire d'accéder aux zones les plus reculées, permettant ainsi un transport rapide des travailleurs et du cargo humanitaire. ECHO Flight est le principal moyen utilisé pour acheminer l'aide humanitaire dans les zones reculées. Le service est opéré depuis Goma et Bunia en RDC et depuis Nairobi au Kenya. En 2011 la Commission européenne a alloué 10 MEUR pour l'ensemble du service ECHO Flight. Ce service a transporté en 2011 18.826 passagers ainsi que 378 tonnes de cargo humanitaire en support à quelques 280 projets au RDC et au Kenya.

Pour plus d'information

Commissioner Georgieva's website:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_en.htm

Aide humanitaire et Protection civile de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

http://ec.europa.eu/echo/aid/stories/picture_stories/rdc01_fr.htm

Contacts :

David Sharrock (+32 2 296 89 09)

Irina Novakova (+32 2 295 75 17)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website