Navigation path

Left navigation

Additional tools

Visite du commissaire Piebalgs en Haïti: «L'UE a promis d'aider les Haïtiens à bâtir un avenir meilleur et elle tient ses promesses»

European Commission - IP/12/214   05/03/2012

Other available languages: EN DE ES LV

Commission européenne – Communiqué de presse

Visite du commissaire Piebalgs en Haïti: «L'UE a promis d'aider les Haïtiens à bâtir un avenir meilleur et elle tient ses promesses»

Bruxelles, le 5 mars 2012 – Demain, M. Andris Piebalgs, membre de la Commission européenne chargé du développement, arrivera en Haïti pour une visite de deux jours. Conformément aux engagements de l'UE d'aider à la reconstruction à long terme d'Haïti, il annoncera un dispositif d'aides devant permettre aux Haïtiens d'accéder plus facilement à des services de base opérationnels, comme la santé, l'éducation et la sécurité. Ce dispositif a aussi pour but d'investir dans le développement économique du pays en améliorant les infrastructures haïtiennes, tout en aidant l'État à se doter à nouveau de capacités d'offre de services à sa population.

M. Piebalgs sera le premier commissaire européen à rencontrer le nouveau président haïtien, M. Michel Martelly. Il s'entretiendra également avec les principaux ministres du gouvernement, des membres du Parlement et des représentants de la société civile, avant d'inaugurer et de visiter plusieurs projets financés par l'UE.

Avant son départ, M. Piebalgs s'est exprimé en ces termes: «L'Union européenne a tenu ses promesses en fournissant à Haïti une aide à long terme en plus d'une aide destinée à assurer la survie, le redressement de ce pays demeurant l'une de nos priorités principales». Et d’ajouter: «Nous avons à présent pour ambition d'accélérer le processus de reconstruction et de développement. Des obstacles de taille demeurent toutefois. Il conviendra, pour les surmonter, de mettre en place trois éléments capitaux: une bonne gouvernance, la stabilité politique et une planification efficace. À cette fin, l'Union européenne, conjointement avec les autorités haïtiennes, présente, pour les deux années à venir, un plan visant à apporter une aide accrue aux plus nécessiteux.»

Lors de sa visite, M. Piebalgs inaugurera aussi le tronçon routier reliant Mirebalais à Hinche et posera la première pierre du tronçon entre Hinche et Cap Haïtien, qui fait partie des 200 km de la nouvelle route Port-au-Prince - Cap Haïtien (deuxième ville du pays). Grâce à cette route, le trajet entre les deux villes passera de huit heures à trois heures.

À Hinche, le commissaire inaugurera également le tribunal, exemple concret de la coopération judiciaire, mais aussi une école primaire et un centre pédagogique (EFACAP) – dont la vocation est de former des enseignants.

Contexte

Haïti doit faire face à une multitude de défis en matière de développement structurel, notamment à cause des dégâts et des souffrances humaines engendrés par les tempêtes tropicales, la crise alimentaire de 2008, le tremblement de terre qui l'a frappée en janvier 2010 et, tout récemment, l'épidémie de choléra qui s'y est déclarée.

Après le tremblement de terre de 2010, l'UE a fait une promesse de contribution unique à hauteur de 1,235 milliard d'euros, au nom de la Commission européenne, des 18 États membres de l'UE et de la Banque européenne d'investissement (BEI). La Commission européenne a promis à elle seule 522 millions d'euros, somme dont elle a déjà engagé les trois quarts environ. Le dispositif d'aides que M. Piebalgs s'apprête à dévoiler durant sa visite porte sur 100 millions d'euros.

À l'instar des priorités des autorités haïtiennes, les priorités de la Commission en matière de développement mettent l'accent sur l'amélioration des grandes infrastructures, le soutien à l'État et la fourniture de services sociaux de base.

La Commission a également contribué, et continuera de contribuer, à garantir la sécurité alimentaire, à relancer l'économie et à aider les populations à retrouver une vie normale.

La Commission et d'autres donateurs européens programment leur aide conjointement afin de permettre une répartition des tâches plus efficace. Certains États membres ont choisi d'être actifs dans d'autres domaines, dans un souci de complémentarité par rapport au travail de la Commission.

Pour plus d’informations

Fiche d'information - «Haïti, deux ans après» et autres dossiers de presse:

http://europa.eu/press_room/press_packs/haiti/index_fr.htm

Site web de la DG Développement et coopération – EuropeAid

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

Site web d'Andris Piebalgs, commissaire européen chargé du développement:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Site web de la délégation de l'UE en Haïti:

http://eeas.europa.eu/delegations/haiti/index_fr.htm

Personnes à contacter:

Catherine Ray (+32 22969921)

Wojtek Talko (+32 22978551)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website