Navigation path

Left navigation

Additional tools

Première réunion de la task-force UE-Jordanie en vue de soutenir les réformes en cours en Jordanie

European Commission - IP/12/153   21/02/2012

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Première réunion de la task-force UE-Jordanie en vue de soutenir les réformes en cours en Jordanie

Bruxelles, le 21 février 2012 – La première réunion de la task-force UE-Jordanie se tiendra, le 22 février, au centre King Hussein sur la mer Morte en Jordanie. Cette task-force prouvera la détermination de l'Union à accompagner la Jordanie dans son processus de réformes démocratiques en faveur d'une société équitable et solidaire, s'appuyant principalement sur les droits démocratiques, la justice sociale et des perspectives économiques. Elle sera co-présidée par Mme Catherine Ashton, haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, et par M. Awn Khasawneh, le Premier ministre jordanien. M. Bernardino León, représentant spécial de l'UE pour la région du sud de la Méditerranée, assistera également à la réunion.

«La Jordanie s'est engagée à poursuivre, à un rythme soutenu, des réformes qui sont essentielles pour la consolidation des institutions, le renforcement de la démocratie et la primauté du droit. 2012 est une année déterminante pour la consolidation de ces réformes ambitieuses. L'Union s'engage à accompagner la Jordanie sur ce chemin historique. Même dans un contexte économique difficile, elle fera en sorte d'assurer un soutien effectif et étendu au programme ambitieux de réforme politique de la Jordanie. La réunion de la task-force permettra d'approfondir nos relations et agira comme un catalyseur afin de garantir une coordination efficace de l'UE et de ses États membres, mais aussi d'autres organismes européens et internationaux», a déclaré Catherine Ashton à la veille de la réunion.

La task-force UE-Jordanie est la seconde à être instituée dans le sud de la Méditerranée depuis le début du printemps arabe; la première s’était tenue à Tunis, en septembre 2011. Elle a été créée pour aider la Jordanie à relever les défis auxquels elle est confrontée dans son processus de réformes politiques et économiques. Elle vise également à coordonner plus efficacement le soutien apporté par l'UE, ses États membres et un certain nombre d'organismes européens et internationaux, avec un accent particulier sur les politiques à court et à moyen termes et les initiatives adoptées par le gouvernement jordanien.

La réunion du 22 février s'ouvrira par un discours des deux co-présidents et se poursuivra, dans la matinée, par un débat centré sur les réformes politiques et une meilleure gouvernance. L'après-midi sera consacrée à des discussions concernant les réformes économiques et les problèmes de développement et d'emploi. Des responsables du gouvernement jordanien et plusieurs hauts fonctionnaires de l'UE ainsi que des représentants des États membres, des dirigeants d'entreprises et des représentants des institutions financières internationales se joindront au débat. Des initiatives supplémentaires en matière d'aide devraient être annoncées.

La réunion de la task-force sera précédée, le 21 février, de rencontres spéciales avec des représentants de la société civile, des partis politiques et du monde des affaires. Des représentants importants de la Jordanie seront rejoints par des partenaires européens, notamment des fondations politiques européennes, pour favoriser le dialogue et les programmes sur la culture politique et l'exercice du pouvoir dans le but de soutenir le développement de partis politiques et d'une culture citoyenne en Jordanie. La task-force sera informée des résultats de ces rencontres.

Contexte

La Jordanie est un acteur et un interlocuteur de premier plan pour l'UE au Moyen-Orient. Au fil des années, la Jordanie et l'UE ont développé un partenariat étroit, dans le cadre, notamment, de la politique de voisinage et de l'Union pour la Méditerranée. En octobre 2010, ces liens sont entrés dans une nouvelle ère grâce au statut de «partenaire avancé» accordé à la Jordanie et à la finalisation du nouveau plan d'action UE-Jordanie pour la PEV qui a ouvert de nouvelles possibilités pour le développement de nos relations. La Jordanie et l'UE vont également célébrer cette année le dixième anniversaire de l'entrée en vigueur de leur accord d'association.

Par ailleurs, le processus de préparation des futures négociations concernant l’établissement d’une zone de libre-échange approfondi et complet avec la Jordanie sera lancé début 2012. La Jordanie adhère depuis 2012 à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) dans le cadre du processus lui permettant de bénéficier des investissements de la BERD.

Pour de plus amples informations:

The EU and Jordan: long-standing relationship

MEMO/12/124

Contacts :

Michael Mann (+32 22999780)

Maja Kocijancic (+32 22986570)

Sebastien Brabant (+32 22986433)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website