Navigation path

Left navigation

Additional tools

UE-Libye: soutien à la transition et aux réformes dans les secteurs clefs

European Commission - IP/12/1431   20/12/2012

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 20 décembre 2012

UE-Libye: soutien à la transition et aux réformes dans les secteurs clefs

La Commission européenne vient d'approuver une aide de 25 millions € visant à soutenir la transition en Libye. Cette aide sera fournie dans le cadre de trois programmes, axés sur les secteurs qui sont importants pour la stabilité du pays et la satisfaction des attentes de la population (éducation, soins de santé, sécurité et primauté du droit).

M. Štefan Füle, commissaire chargé de l’élargissement et de la politique européenne de voisinage, a expliqué que ce financement s'inscrivait dans le cadre des engagements que l'UE avait pris vis-à-vis de la Libye et de sa transformation: «La stabilisation de la Libye est cruciale pour permettre la réalisation de la transition démocratique conformément aux attentes du peuple libyen. Avec ces trois programmes, l'UE met la diversité de ses expériences et de son expertise au service de la nouvelle Libye pour l'aider à mettre en place ses propres solutions aux problèmes les plus pressants qui se posent à elle.»

Les programmes approuvés, financés par l'instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP) et qui débuteront au début de l'année prochaine, se présentent comme suit:

  1. le programme d’enseignement et de formation techniques et professionnels, doté d'un budget de 6,5 millions €, sera axé sur les jeunes chômeurs et contribuera à l'intégration des anciens combattants tout en stimulant la reprise économique;

  2. le programme de renforcement du système de santé, doté d'un budget de 8,5 millions €, permettra au gouvernement d’améliorer la fourniture des services publics, notamment en ce qui concerne les soins de santé primaires et les soins de santé mentale communautaires, où les besoins sont énormes dans ce contexte d'après-conflit;

  3. le programme en faveur du renforcement de la démocratie, de la bonne gouvernance et de la culture civile dans les secteurs de la sécurité et de la justice, doté d'un budget de 10 millions €, aidera le gouvernement libyen à faire face aux problèmes de sécurité, de primauté du droit et de réconciliation.

En Libye, l'objectif de l'UE consiste à aider la transition vers une société démocratique, stable et prospère, ce qui passe aussi par la promotion d'«une démocratie profonde et durable», fondée sur des institutions solides, transparentes et responsables et sur une société civile dynamique.

Contexte

Les trois programmes s'inscrivent dans le droit fil des deux communications conjointes présentées en 2011 par la Commission européenne et la haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité «Une stratégie nouvelle à l’égard d’un voisinage en mutation» et «Un partenariat pour la démocratie et une prospérité partagée avec le sud de la Méditerranée», l’accent étant mis sur:

  1. la transition démocratique et le renforcement des institutions: les trois programmes soutiennent la stabilisation par la responsabilisation de l'administration publique libyenne ainsi que des organisations de la société civile;

  2. un partenariat renforcé avec la population: la participation de la société civile, notamment au dialogue politique, constitue un élément important dans les trois programmes;

  3. la croissance économique durable et solidaire ainsi que le développement économique grâce au volet «Enseignement et formation techniques et professionnels».

Faits et chiffres concernant les relations UE-Libye

Depuis le début de la crise, l'UE a alloué plus de 156 millions € au titre de l'aide humanitaire et a mobilisé ses équipes et ses ressources de protection civile pour venir en aide aux civils, tant en Libye qu'aux frontières du pays.

Dix-sept projets de coopération bilatérale, représentant une aide de 38,7 millions €, sont en cours et couvrent un large éventail de domaines: administration publique, éducation à la santé, migration, développement de la société civile, réconciliation, médias, droits de l'homme, etc.

Dans le cadre du mécanisme en faveur de l'administration publique, l'UE soutient aussi le Congrès général national (CGN). Le programme en faveur de celui-ci comprend une introduction générale à l'intention de tous les membres du Congrès [mandats, rôle du CGN, organisation et procédures, travail sur le budget national (affaires urgentes), processus législatif, représentation et communication avec les citoyens] ainsi que des ateliers sur des questions particulières.

Pour de plus amples informations

Site web de la DG Développement et coopération – EuropeAid:

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

Site web de M. Štefan Füle, commissaire européen chargé de l'élargissement et de la politique européenne de voisinage:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/fule/index_en.htm

Instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP):

http://ec.europa.eu/europeaid/where/neighbourhood/index_fr.htm

Contacts:

Peter Stano (+32 2 295 74 84)

Anca Paduraru (+32 2 296 64 30)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website