Navigation path

Left navigation

Additional tools

En quête du prochain président du Conseil européen de la recherche

European Commission - IP/12/1393   19/12/2012

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 19 décembre 2012

En quête du prochain président du Conseil européen de la recherche

La Commission européenne a chargé aujourd’hui sept experts de rechercher le prochain président du Conseil européen de la recherche (CER), l’agence de l’Union européenne qui soutient la science exploratoire. Le comité sera dirigé par Lord Sainsbury de Turville, président honoraire de l’université de Cambridge et ancien ministre britannique des sciences. Le comité soumettra des recommandations à la Commission européenne suffisamment tôt pour que le prochain président du CER, qui succèdera à Helga Nowotny, actuelle présidente, puisse prendre ses fonctions le 1er janvier 2014.

Au cours des cinq années qui ont suivi sa création, le CER s’est imposé comme la principale agence européenne de financement de la science exploratoire, qui soutient la recherche en ayant l’excellence pour seul critère. Étant donné que le CER continue de renforcer sa position, le rôle du prochain président sera crucial. Il sera la voix et le visage du CER vis-à-vis de l’extérieur, et défendra les principes d’excellence, d’efficacité et d’indépendance qui régissent le CER.

Mme Máire Geoghegan-Quinn, commissaire européenne chargée de la recherche, de l’innovation et de la science, a déclaré à ce propos: «Le CER est déjà au premier plan du financement de la recherche mondiale, et je suis ravie que Lord Sainsbury ait accepté mon invitation à participer à son essor en ce moment crucial. Le soutien décisif qu’il a apporté en 2004, en tant que ministre britannique des sciences, au projet de CER a ouvert la voie à ce qui est devenu une véritable réussite européenne. Nous sommes fiers que l’un des pères fondateurs dirige la procédure de sélection du futur président du CER, étape importante, s’il en est, dans la vie de l’agence.»

Lorsqu’il a accepté l’invitation de la Commission, Lord Sainsbury a déclaré: «Le CER est à présent une agence bien rodée, en passe de devenir un organisme de financement pleinement mature, capable de rivaliser avec les meilleurs du monde. Il bénéficie d’une large reconnaissance, reposant sur les principes d’indépendance et d’excellence scientifique qui guident son fonctionnement. Je suis heureux de pouvoir contribuer à cette nouvelle phase passionnante de son existence et d’être accompagné dans cette aventure par six collègues aussi prestigieux.»

Contexte

Le comité de sélection est composé des personnalités suivantes:

  • Lord SAINSBURY de Turville, membre de l’Académie britannique des sciences, président honoraire de l’université de Cambridge;

  • Catherine CESARSKY, Haut Conseiller Scientifique, Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), ancienne Haut-Commissaire à l'Energie Atomique en France;

  • Suzanne FORTIER, présidente du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada;

  • Michał KLEIBER, président de l’Académie polonaise, ancien membre du conseil scientifique du CER;

  • Jadran LENARČIČ, directeur de l’institut Jozef Stefan de Ljubljana;

  • Erwin NEHER, directeur émérite de l’institut de chimie biophysique Max Planck, prix Nobel de médecine;

  • Salvatore SETTIS, ancien directeur de la Scuola Normale Superiore de Pise, ancien membre du conseil scientifique du CER.

Le Conseil européen de la recherche a été institué en vertu du 7e programme-cadre de l’Union européenne pour la recherche et le développement technologique, pour encourager la recherche de haute qualité en Europe. Il octroie, par concours généraux, des bourses à des projets dirigés par des chercheurs débutants ou confirmés, de toute origine, qui travaillent en Europe ou viennent en Europe pour y travailler. Le seul critère de sélection est l’excellence scientifique. L’objectif est de récompenser les meilleures idées, de retenir en Europe les cerveaux les plus brillants en leur conférant un statut et une visibilité, mais aussi d’attirer des talents étrangers. En vertu des propositions de la Commission pour le prochain programme de l’UE pour le financement de la recherche, Horizon 2020 (2014-2020), le budget du CER devrait dépasser 13 milliards d’euros, contre 7,5 milliards pour la période 2007-2013.

Le président du CER et Horizon 2020

Les propositions de la Commission pour le programme spécifique d’exécution d’Horizon 2020 instituent la fonction d’un président du CER, choisi parmi des scientifiques confirmés et internationalement respectés. Le président du CER résidera à Bruxelles pour la durée de son mandat et consacrera l’essentiel de son temps aux activités du CER. Il sera nommé par la Commission pour un mandat limité à quatre ans, renouvelable une fois. Le président sera rémunéré à un niveau correspondant à celui des cadres supérieurs de la Commission. Le processus de recrutement et le candidat sélectionné devront être approuvés par le conseil scientifique du CER.

La création d’un comité de recherche figurait parmi les recommandations contenues dans le rapport de la «task force» du CER, qui a été publié à la suite de l’examen à mi-parcours du CER:

http://erc.europa.eu/sites/default/files/document/file/erc_taskforce_report_2011.pdf

http://erc.europa.eu/sites/default/files/content/pages/pdf/final_report_230709.pdf

Contacts:

Michael Jennings (+32 2 296 33 88)

Monika Wcislo (+32 2 295 56 04)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website