Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

L'UE augmente de 30 millions € son aide humanitaire en faveur du Soudan et du Soudan du Sud

Commission Européenne - IP/12/1360   12/12/2012

Autres langues disponibles: EN DE BG

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 12 décembre 2012

L'UE augmente de 30 millions € son aide humanitaire en faveur du Soudan et du Soudan du Sud

Compte tenu de la détérioration rapide de la situation humanitaire au Soudan et au Soudan du Sud, la Commission européenne a décidé d'augmenter de 30 millions € son aide humanitaire en faveur de ces deux pays. La principale préoccupation concerne le nombre sans cesse croissant de réfugiés et de personnes déplacées fuyant la zone de conflit du Kordofan méridional et de l'État du Nil bleu au Soudan pour rejoindre principalement le Soudan du Sud et l'Éthiopie.

«Le conflit qui sévit dans la région frontalière a engendré plus de 210 000 réfugiés ainsi que 650 000 personnes déplacées à l'intérieur du pays, et ces chiffres ne cessent d'augmenter. De surcroît, la situation alimentaire qui se profile pour plus de la moitié de la population est désastreuse, les inondations et la guerre ayant endommagé les récoltes. Nous devons réagir rapidement avant qu'il ne soit trop tard. De plus, les témoignages concernant la situation au Kordofan méridional et dans l'État du Nil bleu sont très préoccupants. Rien ne saurait justifier le fait que l'aide humanitaire ne parvienne pas aux populations qui en ont besoin», a déclaré Kristalina Georgieva, commissaire européenne chargée de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises.

De plus en plus de réfugiés arrivent au Soudan du Sud dans des camps déjà pleins. Ils dépendent totalement de l'aide humanitaire et aggravent le risque de contracter le choléra et d'autres maladies. Près de la moitié de la population du Soudan du Sud, soit 4,7 millions de personnes, souffre d'insécurité alimentaire.

Au Soudan, l'acheminement de l'aide est extrêmement difficile à cause de l'accès limité aux populations concernées. Au Kordofan méridional et dans l'État du Nil bleu, les travailleurs humanitaires ne sont pas autorisés à se rendre dans des zones où vivent des centaines de milliers de victimes du conflit. Après neuf ans de conflit au Darfour, 3,5 millions de personnes sont encore dépendantes de l'aide humanitaire, parmi lesquelles 1,7 million de personnes déplacées à l'intérieur du pays.

Kristalina Georgieva a réitéré l'appel lancé à toutes les parties pour autoriser l'accès aux populations soudanaises dans le besoin: «Il est vital que des travailleurs humanitaires neutres, impartiaux et expérimentés puissent aller à la rencontre des personnes vulnérables afin d'évaluer leurs besoins et de fournir l'aide nécessaire à leur survie.»

Le nouveau financement porte l'aide humanitaire octroyée cette année par la Commission au Soudan et au Soudan du Sud à 157 millions €. Il permettra de soutenir des actions assurant dans l'immédiat la survie de populations, telles que la distribution de produits alimentaires et non alimentaires de base et la fourniture d'abris, de soins de santé, d'une protection, d'eau, ainsi que de services d'hygiène et d'assainissement. L'aide ira aux populations les plus vulnérables, notamment aux réfugiés, aux personnes rapatriées et aux personnes déplacées à l'intérieur du pays.

Contexte

La Commission européenne soutient des actions visant à assurer la survie des populations au Soudan et au Soudan du Sud depuis le milieu des années 1990. Une équipe d'experts humanitaires de la Commission est sur le terrain pour assurer le suivi de la situation, évaluer les besoins et superviser l'utilisation des fonds de l'UE. La Commission européenne œuvre avec les organisations humanitaires les mieux placées pour fournir une aide dans les pays concernés (le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés, le Programme alimentaire mondial, le Comité international de la Croix-Rouge et plusieurs ONG).

L'UE a également fourni 285 millions € d'aide au développement aux deux pays depuis le début de l'année. Cette aide couvre les besoins essentiels des populations les plus vulnérables vivant dans les zones de conflit.

Pour de plus amples informations

Service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Site web de Mme Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_fr.htm

Comptes Twitter et Facebook de Mme Georgieva:

https://twitter.com/kgeorgievaeu

http://www.facebook.com/KristalinaGeorgieva

Contacts:

Irina Novakova (+32 22957517)

David Sharrock (+32 22968909)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site