Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Philippines: la Commission européenne fournit une aide d'urgence de 3 millions d'euros aux victimes du typhon Bopha

Commission Européenne - IP/12/1359   11/12/2012

Autres langues disponibles: EN DE BG

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 11 décembre 2012

Philippines: la Commission européenne fournit une aide d'urgence de 3 millions d'euros aux victimes du typhon Bopha

Après le passage du typhon Bopha, qui a frappé les Philippines cinq jours durant, la semaine dernière, et à l'issue d'une estimation des besoins humanitaires considérables de ce pays, la Commission européenne a débloqué ce jour une enveloppe de 3 millions d'euros destinée à fournir une aide d'urgence aux personnes les plus durement touchées, en ciblant les groupes les plus vulnérables, tels que les enfants, les foyers tenus par des femmes isolées et les personnes âgées.

Les Philippines font partie des pays du monde les plus exposés aux catastrophes et le typhon Bopha est celui qui a frappé le plus durement le pays cette année. En dépit d'importants efforts d'atténuation entrepris par le gouvernement des Philippines suffisamment longtemps avant que le typhon ne s'abatte sur le pays, les dégâts occasionnés par ce dernier demeurent énormes. À ce jour, les autorités nationales font état de plus de 500 morts et de plus de 800 disparus, mais aussi de quelque 300 000 personnes déplacées, dont près de la moitié se trouvent toujours dans des centres d'évacuation.

Le 7 décembre dernier, le président philippin, M. Benigno Aquino, a décrété l'état de catastrophe naturelle dans le pays. À cette date, une partie des personnes déplacées ayant commencé à regagner leur foyer, une fois le typhon passé, on a pu mesurer toute l'ampleur des dégâts: inondations, coupures d'électricité, glissements de terrain et destructions partielles ou totales des habitations. Le typhon a fait des victimes dans de nombreuses régions du pays et de multiples façons. Des populations côtières vivant de la pêche ont ainsi perdu leurs bateaux et des infrastructures essentielles à leur subsistance, tandis que, dans les terres, rizières et champs de blé étaient dévastés, avec pour corollaire un retard d'au moins six mois dans les récoltes.

«Je tiens à exprimer mes condoléances à la population philippine pour les pertes en vies humaines et les pertes matérielles qu'elle a subies en raison de ce typhon, qui n'est hélas qu'une manifestation de plus d'une tendance lourde vers des conditions climatiques extrêmes, à laquelle il nous faut nous préparer et réagir», a déclaré Mme Kristalina Georgieva, commissaire européenne chargée de la coopération internationale, de l’aide humanitaire et de la réaction aux crises. «La somme octroyée aujourd'hui permettra de porter secours aux plus démunis, en particulier aux enfants, aux femmes enceintes et aux personnes âgées, en répondant à leurs besoins essentiels les plus urgents que sont la nourriture, l'eau et un abri. La distribution de cette aide tiendra compte d'emblée des risques de catastrophe à venir et des besoins des plus vulnérables.»

L'aide transitera par les organisations humanitaires internationales partenaires de la Commission déjà présentes dans le pays avant le passage du typhon. Et la commissaire d’ajouter: «La coordination de l'aide est déterminante désormais. C'est à cette condition que nous pourrons apporter le soutien nécessaire aux plus démunis dans les meilleurs délais.»

Contexte

Depuis 1997, la Commission européenne a fourni aux Philippines une aide humanitaire de 33 millions d'euros pour faire face aux conséquences des catastrophes naturelles. Cette aide a également permis à ce pays si sujet aux catastrophes de prendre les mesures nécessaires en termes de préparation et de prévention. Le programme de préparation aux catastrophes (DIPECHO) de la Commission a financé l'équivalent de 7,7 millions d'euros de projets aux Philippines depuis 1998 et contribue, pour la période 2012-2013, à hauteur de 11 millions d'euros à des projets en Asie du Sud-Est, notamment en Indonésie, au Viêt Nam, au Cambodge, au Laos et en Birmanie/au Myanmar.

Pour de plus amples informations

Aide humanitaire de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm.

Site web de Mme Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_fr.htm.

Comptes Twitter et Facebook de Mme Georgieva:

https://twitter.com/kgeorgievaeu

http://www.facebook.com/KristalinaGeorgieva

Contacts:

Irina Novakova (+32 22957517)

David Sharrock (+32 22968909)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site