Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 11 décembre 2012

Les partenariats scolaires améliorent les aptitudes des élèves et les compétences des enseignants

Une nouvelle étude sur l’apport des partenariats entre écoles de différents pays a relevé chez les élèves concernés, surtout ceux du niveau secondaire, une amélioration notable des aptitudes et notamment de leurs aptitudes culturelles et sociales, de leurs compétences en langues étrangères et de leur utilisation des outils informatiques. Les progrès les plus flagrants concernent les élèves qui se sont rendus dans les écoles partenaires. Dans sept établissements sur dix, l’influence des partenariats sur la «sensibilité et expression culturelle» et sur les «compétences sociales et civiques» des élèves a été jugée «forte» ou «très forte». Suivent dans ce palmarès la «compétence numérique» (54 % des écoles) et la «communication en langues étrangères» (52 %). Les partenariats ont été financés par le programme d’échange Comenius, l’équivalent d’Erasmus pour les écoles.

La commissaire européenne à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, Mme Androulla Vassiliou, a déclaré: «Les partenariats scolaires permettent aux jeunes d’acquérir des aptitudes et des compétences pratiques élémentaires nécessaires à leur développement personnel, à leur entrée dans la vie active et à l’éveil de leur civisme. Comenius aide aussi les élèves et leur encadrement à connaître les autres langues et cultures de l’Europe. Ces partenariats recevront des aides dans le cadre du nouveau programme Erasmus pour tous pour la période 2014-2020.»

L’étude a montré que le dispositif a été aussi bénéfique aux enseignants et a rehaussé la place des écoles dans leur environnement. Les enseignants ont confirmé que les échanges avec une école étrangère leur ont permis d’améliorer leur connaissance des autres systèmes éducatifs et leurs compétences sociales, et aussi de développer leurs compétences linguistiques.

Dans deux écoles sur trois, le partenariat aurait amélioré l’image de l’établissement, ainsi que sa dimension européenne pour 80 % des écoles. Le fait de collaborer avec des écoles à l’étranger a aussi permis de resserrer les liens au sein de l’école et avec les collectivités locales.

L’apport des partenariats Comenius est comparativement plus important pour les enseignants et les liens entre les établissements et leur environnement quand il s’agit d’écoles préprimaires et primaires, parce qu’il est plus facile à ce niveau de mobiliser et d’associer l’école tout entière et d’intégrer des idées et des activités nouvelles dans les programmes d’enseignement. En revanche, l’amélioration des aptitudes des élèves est plus sensible au niveau secondaire.

Dans de nombreuses écoles situées loin des frontières, ces partenariats financés par des fonds européens représentent l’unique occasion pour les élèves et les enseignants de participer à un projet à l’étranger; 85 % des écoles couvertes par l’étude auraient l’intention de solliciter de nouveau des financements pour des partenariats.

L’étude a porté sur cinquante écoles de quinze pays européens (Allemagne, Belgique, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie et Turquie) qui ont bénéficié de subventions accordées par le programme Comenius pour la mise en place de partenariats entre l’automne 2009 et 2011. Grâce au suivi des écoles sur ces deux ans et au-delà, l’étude a permis de scruter en profondeur l’apport de ces partenariats pour les élèves, les enseignants et les établissements.

Contexte

L’étude s’appuie sur les résultats d’une étude précédente de grande ampleur menée au sein des écoles partenaires et publiée en 2007 (étude de 2007 et son résumé).

L’Union accorde aux écoles des subventions pour des projets communs depuis 1995. Les partenariats scolaires Comenius sont financés au titre du programme pour l’éducation et la formation tout au long de la vie, qui est ouvert à trente-trois pays (États membres de l’Union, Croatie, Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse et Turquie).

Les partenariats regroupent au moins deux établissements de différents pays européens ayant conçu un projet de deux ans pour améliorer la qualité de leur enseignement et travailler ensemble à des idées innovantes ou à des échanges. Ces projets mettent l’accent sur les domaines d’intérêt des élèves, sur des questions pédagogiques d’actualité dans les pays concernés ou sur des priorités fixées par les écoles elles-mêmes.

Depuis 2007, l’Union a soutenu plus de 7 000 projets Comenius associant chacun cinq écoles en moyenne. Chaque année, ces partenariats reçoivent environ 120 millions d’euros, ce qui a permis à plus de 130 000 élèves et à leurs enseignants de se rendre dans les établissements partenaires et à quelque 650 000 élèves de participer à des activités sur place. En outre, l’Union propose des bourses aux enseignants et aux futurs enseignants pour suivre une formation ou acquérir une expérience professionnelle à l’étranger.

À partir de 2014, l’aide de l’Union aux écoles fera partie du programme Erasmus pour tous, le nouveau programme pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport proposé par la Commission, qui vise à multiplier par deux – pour le porter ainsi à 5 millions – le nombre de personnes (élèves, étudiants, enseignants, apprentis, jeunes travailleurs et autres bénéficiaires) pouvant obtenir des fonds pour améliorer leurs compétences par des séjours d’étude, de formation et de bénévolat à l’étranger. Plus des deux tiers du budget de dix-neuf milliards proposé pour le programme seraient consacrés à des séjours individuels à l’étranger, le reste étant attribué à des projets axés sur la coopération pour l’innovation, la réforme et le partage de bonnes pratiques.

Pour en savoir plus

L'étude: rapport final et résumé

Méthodologie et études de cas

Programme Comenius

Site web de Mme Vassiliou

Suivez Androulla Vassiliou sur Twitter: @VassiliouEU

Responsables:

Dennis Abbott (+32 2 295 92 58); Twitter: @DennisAbbott

Dina Avraam (+32 2 295 96 67)

Annexe

Figure 1: Effets bénéfiques sur les élèves

Figure 2: Effets bénéfiques sur les enseignants

Figure 3: Effets bénéfiques sur les établissements et leur environnement


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site