Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, 6 décembre 2012

A l'occasion du Conseil d'Association avec l'Algérie, l'UE décide de poursuivre l'appui à la réforme administrative, à la bonne gouvernance et à la diversification de l'économie

La septième session du Conseil d'Association UE Algérie a eu lieu aujourd'hui à Bruxelles. La Commission européenne était représentée par M. Štefan Füle, membre de la Commission Européenne chargé de l'élargissement et de la Politique Européenne de Voisinage.

A cette occasion, Štefan Füle, a déclaré: "Je me réjouis de l'opportunité de dialoguer sur de nombreux sujets d'intérêt mutuel. Nos relations bilatérales ont gagné en intensité ces dernières années. Je suis particulièrement attaché à soutenir l'approfondissement du processus de réformes en Algérie, notamment l'élargissement des libertés fondamentales. Les deux programmes de coopération que la Commission a adoptés aujourd'hui démontrent que l'UE souhaite demeurer un partenaire fiable, qui continuera à partager avec l'Algérie ses instruments et son expérience de la transition vers une démocratie solide, une économie inclusive et durable, et un état qui répond aux aspirations de la population."

Le Conseil d'Association a permis d'aborder des sujets d'intérêt communs et de faire le point sur les négociations d'un premier Plan d'Action dans le cadre de la Politique européenne de Voisinage.

A l'occasion de cette réunion, la Commission européenne a adopté deux programmes d'assistance financière en faveur de l'Algérie. Le premier programme, doté d'un budget de 15 millions d'euro, interviendra en faveur de la diversification de l'économie algérienne et appuiera le développement durable du secteur de la pêche et de l'aquaculture. Le deuxième programme, doté d'un budget de 30 millions d'euro soutiendra la pleine mise en œuvre de l'Accord d'association et visera à renforcer la bonne gouvernance au sein de l'administration publique.

Contexte

L'Accord d'association entre l'UE et l'Algérie est entré en vigueur en septembre 2005. Il constitue le cadre juridique pour les relations entre les parties en matière politique, économique, commerciale, sociale et culturelle.

En décembre 2011, l'Algérie a confirmé sa volonté d'adhérer à la Politique Européenne de Voisinage et de parvenir à la conclusion d'un plan d'action avec l'UE. Ce plan d'action est actuellement en cours d'élaboration.

Le programme indicatif national pour l'Algérie pour la période 2011-2013, qui définit l'ensemble des interventions financées par l'UE en Algérie, bénéficie au total d'une enveloppe de 172 million d'EUR au titre de l'Instrument Européen de Voisinage et Partenariat. Les deux nouveaux programmes décidés par la Commission font partie intégrante du programme indicatif national.

Le programme d'appui au développement durable du secteur de la pêche et de l'aquaculture vient compléter le programme en cours d'appui à la diversification de l'économie (DIVECO I de 20 millions d'EUR en cours depuis 2009) dans les secteurs de l'agriculture, de l'agro-alimentaire et du tourisme.

Le Programme d'appui à la mise en œuvre l'Accord d'association – phase 3 est destiné à financer principalement des jumelages institutionnels entre l'administration algérienne et les administrations des pays membres de l'UE ainsi que de l'assistance technique. Une première phase du programme doté d'un budget de 10 millions d'EUR et ciblant prioritairement les volets économiques et commerciaux de l'Accord d'association a été mise en œuvre sur la période 2008 – 2012. Une deuxième phase dotée d'un budget de 29 millions d'EUR a démarré en mars 2011 pour une durée de 4 ans. Ce programme élargit la coopération à de nouveaux secteurs tels que l'agriculture, la justice, l'aviation civile ainsi que la gestion des finances publiques.

Face aux succès enregistrés par ce programme et l'intérêt croissant qu'il a suscité auprès des administrations algériennes, l'Union européenne a décidé d'octroyer 30 millions d'EUR additionnels pour continuer à mettre en œuvre des jumelages institutionnels sur une période de 4 ans. Les secteurs d'intervention seront définis d'un commun accord et viseront à soutenir les objectifs de l'Accord d'Association et ceux qui seront conjointement définis dans le cadre du plan d'action en cours de négociation.

Pour plus d'information

Site web de la Direction Générale du Développement et de la Coopération – EuropeAid :

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

UE-Algérie :

http://ec.europa.eu/europeaid/where/neighbourhood/country-cooperation/algeria/algeria_fr.htm

Politique Européenne de Voisinage :

http://ec.europa.eu/world/enp/index_fr.htm

Contacts :

Anca Paduraru (+32 2 296 64 30)

Peter Stano (+32 2 295 74 84)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site