Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 30 novembre 2012

Rapport: La prévention de la criminalité en Europe

Débarrasser les rues des couteaux, combattre le harcèlement en ligne, promouvoir la détection précoce de la dépendance; autant d’initiatives novatrices de prévention de la criminalité à l’œuvre dans l’Union européenne dans le cadre du Réseau européen de prévention de la criminalité (REPC). Dans un rapport présenté aujourd’hui, la Commission européenne évalue les efforts fournis par le réseau pour améliorer la sûreté et la sécurité des citoyens européens. Sa conclusion est que de nombreux projets sont mis en place pour inspirer les acteurs au niveau local, mais que le réseau peut augmenter son influence en ciblant mieux ses initiatives et en collaborant plus étroitement avec les acteurs clés de la prévention de la criminalité.

Le REPC est une plateforme européenne d’échange de meilleures pratiques, de résultats de recherche et d’informations sur la prévention de la criminalité. Il contribue à ce type d’activités depuis 2001, en apportant son aide aux responsables de l’application des lois, aux travailleurs du secteur social et de celui de la jeunesse, aux professionnels de la santé, aux enseignants et universitaires, ainsi qu’aux décideurs aux niveaux européen et national.

«Avec le soutien financier de l’Union européenne, le réseau européen de prévention de la criminalité aide les États membres à rendre nos sociétés plus sûres grâce à leurs activités de prévention de la criminalité. Le rapport publié aujourd'hui montre que le réseau fonctionne convenablement et offre des pistes pour lui permettre d'avoir, à l'avenir, un effet plus crucial encore sur le terrain», a déclaré Mme Cecilia Malmström, commissaire chargée des affaires intérieures.

Parmi ses diverses préoccupations, le REPC porte une attention particulière à la criminalité urbaine, la délinquance juvénile et la criminalité liée à la drogue. Il se concentre notamment sur la sensibilisation, avec la remise annuelle du prix européen de la prévention de la criminalité (ECPA), qui vise à récompenser le meilleur projet européen de prévention de la criminalité; sur les drogues grâce, notamment, à un projet de prévention mené auprès des enfants des écoles primaires et secondaires aux Pays-Bas; et sur la violence domestique dans le cadre d’un projet collaboratif à grande échelle dirigé par les autorités locales, la police et le secteur de la santé à Malmö, en Suède.

Une liste complète des activités et des bonnes pratiques encouragées par le REPC est disponible dans la note d’information MEMO/12/925.

Le rapport de la Commission publié aujourd’hui révèle les bons résultats obtenus par le REPC au cours des 30 derniers mois. Il subsiste toutefois une marge d’amélioration et d’approfondissement du réseau. Notamment, le REPC doit mieux adapter ses produits (documents thématiques, rapports, études) aux besoins des personnes travaillant à la prévention du crime, par exemple en produisant une documentation relative aux bonnes pratiques à l’attention des professionnels aux niveaux régional et local.

Le rapport de la Commission encourage également le RECP à tisser des liens plus étroits avec Eurostat (pour rendre disponibles de meilleures données statistiques à l’échelle européenne), avec le Collège européen de police, le CEPOL (afin de communiquer avec les professionnels au niveau local), et avec l’Office européen de police, Europol (afin d’identifier les défis à venir et de définir les priorités dans la lutte contre la criminalité organisée).

Dans la plupart des pays de l’Union européenne, le taux de criminalité est en baisse depuis près de 10 ans. Il existe toutefois des différences considérables entre les diverses formes de criminalité. Entre 2006 et 2009, la police a enregistré une augmentation de la criminalité dans un certain nombre d’États membres, notamment en ce qui concerne les cambriolages domestiques et le trafic de stupéfiants. Dans le même temps, le nombre de vols de véhicules à moteur et de crimes et vols avec violence enregistrés a chuté de façon notable.

Liens utiles

Site de Mme Cecilia Malmström

Suivez Mme Cecilia Malmström sur Twitter

Site de la DG Affaires intérieures (en anglais)

Suivez la DG Affaires intérieures sur Twitter

Site du Réseau européen de prévention de la criminalité.

Contacts:

Michele Cercone (+32 2 298 09 63)

Tove Ernst (+32 2 298 67 64)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website