Navigation path

Left navigation

Additional tools

Nouvelle aide de l’UE destinée à lutter contre la faim et la malnutrition chronique au Mozambique

European Commission - IP/12/1285   29/11/2012

Other available languages: EN DE LV

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 29 novembre 2012

Nouvelle aide de l’UE destinée à lutter contre la faim et la malnutrition chronique au Mozambique

La Commission européenne octroie une nouvelle aide de 67,3 millions € au Mozambique pour soutenir les efforts déployés par ce pays en vue de réduire la faim et la malnutrition chronique et d’accélérer la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement. Le nouveau programme contribuera à accroître la production dans les secteurs de l’agriculture et de la pêche et à améliorer l'accès des populations vulnérables, en particulier les femmes et les enfants, aux denrées alimentaires.

M. Andris Piebalgs, membre de la Commission européenne chargé du développement, s’est exprimé en ces termes: «La sécurité alimentaire est au cœur du développement. Les personnes qui souffrent de la faim manquent d'énergie pour s'occuper de leur famille, travailler ou aller à l'école. La malnutrition a des conséquences désastreuses et irréversibles sur le développement physique et mental des enfants, ce qui affecte leur potentiel. Le financement accordé ce jour montre notre engagement aux côtés de la population mozambicaine dans sa lutte contre la faim et la pauvreté. Des projets comme celui‑ci nous rapprochent de la réalisation de l’ensemble des objectifs du millénaire pour le développement d'ici à 2015 et de notre objectif final qui consiste à éradiquer la faim dans le monde.»

Ce nouveau financement de l'UE vise les principaux piliers sur lesquels repose la sécurité alimentaire, à savoir la disponibilité de denrées alimentaires, l’accès à la nourriture et la qualité nutritionnelle. Il s’agit entre autres d’augmenter la production des petites exploitations agricoles et piscicoles, en facilitant par exemple l’accès à certains facteurs de production comme les semences, les engrais ou les outils. D’autres mesures visent à réduire les pertes après récolte, à encourager les femmes à cultiver des jardins familiaux et à vacciner les poulets (pour réduire leur taux de mortalité alarmant). Le projet contribuera aussi à améliorer les liens avec les marchés ou les acheteurs en investissant dans des infrastructures de petite dimension qui font actuellement défaut (pour le stockage, par exemple), la voirie rurale, les systèmes d'information et l'électrification des marchés, et en soutenant les organisations agricoles. L'éducation nutritionnelle sera également présente dans le cadre de toutes les activités: l’évolution du comportement des individus joue un rôle essentiel dans la réduction de la malnutrition au Mozambique. Par ailleurs, un soutien spécifique sera apporté au programme national d’enrichissement de certains aliments tels que l’huile végétale, le sucre et les farines de blé, de maïs et de manioc.

Ce nouveau financement s’inscrit dans le cadre de «l’initiative OMD» de la Commission européenne, qui vise à favoriser les progrès vers la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et est dotée d’un budget total de 1 milliard €. L'accent est mis sur les OMD qui risquent de ne pas être atteints d’ici à l'échéance de 2015 et pour lesquels des efforts supplémentaires doivent être déployés, à savoir la réduction de la faim et de la mortalité maternelle et infantile ainsi que l'amélioration de l'accès à l'eau et à l'assainissement. Le Mozambique est le principal bénéficiaire de l'initiative OMD. Le Fonds international de développement agricole (FIDA), l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM) sont chargés de mettre en œuvre ce programme dans le pays au nom du gouvernement du Mozambique. Le secrétariat de la sécurité alimentaire (SETSAN), créé au sein du ministère mozambicain de l'agriculture, suivra de près le programme et rendra régulièrement compte des résultats obtenus.

Pour en savoir plus

Site web de M. Andris Piebalgs, commissaire européen au développement:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Site web de la DG Développement et coopération – EuropeAid:

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

Contacts:

Catherine Ray (+32 2 296 99 21)

Wojtek Talko (+32 2 297 85 51)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website