Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 13 novembre 2012

Première réunion de la task-force UE-Égypte en vue de soutenir les réformes en cours en Égypte

La première réunion de la task-force UE-Égypte, annoncée par le président égyptien, Mohamed Morsi, à l’occasion de sa visite à Bruxelles en septembre, se tiendra le 14 novembre au Caire. Cette task-force est la manifestation concrète de la coopération renforcée entre la nouvelle Égypte et l'UE, qui s'est engagée à fournir une aide spécifiquement adaptée aux besoins du pays. Elle sera coprésidée par Mme Catherine Ashton, haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, et M. Mohamed Amr, ministre égyptien des affaires étrangères. Y participeront, entre autres, M. Antonio Tajani, vice-président de la Commission, M. Štefan Füle, commissaire, M. Bernardino León, représentant spécial de l'UE pour la région du Sud de la Méditerranée, M. Stavros Lambrinidis, représentant spécial de l'UE pour les droits de l'homme, ainsi que des membres du gouvernement égyptien, des ministres européens des affaires étrangères, des membres du Parlement européen, des dirigeants d’entreprises, de hauts responsables des institutions financières internationales et européennes et des représentants de la société civile.

Mme Catherine Ashton a déclaré: «L’Égypte a parcouru un long chemin au cours des vingt derniers mois, depuis que la population s’est rassemblée sur la place Tharir pour exiger des droits politiques et socio-économiques. La tenue d’élections présidentielles démocratiques a marqué un tournant historique pour le pays. La population et le gouvernement égyptiens doivent relever d’immenses défis, rédiger une nouvelle Constitution, organiser des élections législatives et œuvrer à l’ancrage de la transition démocratique. Il est essentiel que cette transition continue à garantir le plein respect des droits de l'homme pour tous, notamment pour les femmes, qui ont joué un rôle capital lors des événements du printemps 2011. L’UE se tient aux côtés de l'Égypte pour la soutenir dans cette tâche. Le temps est également venu de redresser l’économie en relançant le tourisme, en créant de nouveaux emplois et en encourageant les investissements. En tant que principal partenaire commercial et première source d'aide et d'investissement de l'Égypte, l'UE a un rôle essentiel à jouer. La task-force constitue un moyen unique d’assurer la pérennité des résultats obtenus à ce jour et de répondre aux besoins politiques et économiques de l’Égypte. Nous nous réjouissons à l’idée d’accueillir bien plus d'une centaine d'entreprises européennes à la manifestation qui réunira le monde des affaires dans le cadre de la task-force.»

Les événements du printemps 2011 ont profondément changé l'Égypte et son voisinage. Les avancées démocratiques récentes ont insufflé un nouvel élan aux relations entre l’UE et l'Égypte et ont permis un partenariat renforcé fondé sur l'objectif commun de promotion de la paix, de la stabilité et de la prospérité, ainsi que sur les valeurs fondamentales des droits de l'homme, de l'État de droit et de la bonne gouvernance. La task-force garantira une coordination efficace de l'aide fournie par l'UE et ses États membres, ainsi que par d'autres instances européennes et internationales.

La task-force UE-Égypte est la troisième à être mise en place dans le Sud de la Méditerranée après la première, lancée à Tunis en septembre 2011, et la deuxième, lancée en Jordanie en février 2012. Elle a été créée pour aider l’Égypte à relever les défis auxquels elle doit faire face dans son processus de réformes politiques et économiques.

La task-force permettra d’entendre les acteurs de la transition démocratique et des efforts de réforme entrepris par l'Égypte. Elle passera en revue les moyens d'aider à concrétiser les priorités de l’Égypte et de l’UE dans les sphères tant économique que politique, telles la promotion d’une croissance économique et d’un développement social durables et inclusifs par la création d'emplois, l’encouragement des investissements, des échanges commerciaux et des transferts de technologie ou le respect des droits démocratiques et la justice sociale pour la population égyptienne.

La réunion du 14 novembre s'ouvrira par les discours des deux coprésidents, suivis d’une allocution du Premier ministre Hesham Mohamed Kandeel, et se poursuivra, dans la matinée, par un débat centré sur les réformes politiques et une meilleure gouvernance. L'après-midi sera consacrée à des discussions sur les réformes économiques, les problèmes de développement et d'emploi, ainsi que sur le recouvrement des avoirs. Des responsables du gouvernement égyptien et des hauts fonctionnaires de l'UE, ainsi que des représentants des États membres, des dirigeants d'entreprises et des représentants des institutions financières internationales se joindront au débat. La task-force devrait annoncer une aide financière sans précédent de la part des institutions et des banques de l’UE.

La réunion de la task-force sera précédée, le 13 novembre, de rencontres spéciales avec des représentants de la société civile et des milieux d'affaires égyptiens et européens. Des réunions seront également organisées entre des membres du Parlement européen et des représentants du Conseil de la Choura et de l’Assemblée constituante. La task-force sera informée des résultats de ces rencontres.

Le 13 novembre, la haute représentante et le ministre égyptien du tourisme inaugureront la reproduction autorisée (réplique exacte) de la chambre funéraire et du sarcophage de Toutankhamon à l'occasion de l’événement marquant le lancement de la task-force UE‑Égypte. Cette reproduction est un cadeau offert au peuple égyptien par la Factum Foundation (Madrid) et la Société des amis des tombeaux royaux d’Égypte (Zurich) pour commémorer le 90e anniversaire de la découverte de la tombe. Les efforts conjoints de l’UE et du gouvernement égyptien ont permis de l’acheminer vers l’Égypte. Voir IP/1203.

Contacts :

Maja Kocijancic (+32 2 298 65 70)

Michael Mann (+32 2 299 97 80)

Nabila Massrali (+32 2 296 92 18)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site