Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 12 novembre 2012

Concentrations: la Commission autorise l’acquisition, par Procter & Gamble, de l’activité «médicaments en vente libre» de Teva

La Commission européenne a autorisé, en vertu du règlement de l’UE sur les concentrations, le projet d’acquisition de l’activité «médicaments en vente libre» (OTC) de l’entreprise de produits pharmaceutiques génériques Teva, établie en Israël, par l’entreprise américaine Procter & Gamble (P&G). Elle a conclu que l’opération ne poserait pas de problèmes de concurrence, car elle ne modifierait pas la structure du marché de manière significative.

L’examen, par la Commission, de l’opération envisagée s’est concentré sur les médicaments antirhumatismaux et analgésiques locaux et sur les expectorants, en particulier en Lettonie, en Lituanie et en Estonie. La Commission a constaté que, sur l’ensemble de ces marchés, les parts de marché cumulées des parties restent relativement faibles et que P&G continuerait d’être confrontée à des pressions concurrentielles suffisantes de la part d’autres entreprises sur les marchés affectés.

La Commission a examiné pour la dernière fois les marchés affectés en octobre 2011, lorsque Teva a acquis l’activité OTC alors existante de Cephalon (voir affaire M.6258). Les conditions de concurrence sur ces marchés n’ont pas sensiblement changé depuis lors.

La Commission est ainsi parvenue à la conclusion que l’opération n’entraverait pas de manière significative l’exercice d’une concurrence effective dans l’Espace économique européen1 (EEE) ou une partie substantielle de celui-ci.

L’opération a été notifiée à la Commission le 9 octobre 2012.

Informations sur les entreprises et les produits

P&G est la société mère d’un groupe international dont les activités portent sur une vaste gamme de produits de consommation, y compris dans le domaine de la santé. Teva Pharmaceuticals Industries Limited est une société pharmaceutique internationale établie en Israël, qui propose un large éventail de génériques et un nombre limité de princeps. L’activité OTC initiale de Teva avait déjà été acquise par P&G en 2011 (voir affaire M.6280). La présente opération concerne les produits OTC que Teva a acquis auprès de Cephalon en 2011 (voir affaire M.6258) et qui sont maintenant transférés à P&G.

Règles et procédures en matière de contrôle des concentrations

La Commission a pour mission d’apprécier les concentrations et les acquisitions entre entreprises dont le chiffre d’affaires dépasse certains seuils (voir l’article 1er du règlement sur les concentrations) et d’empêcher les concentrations qui entraveraient de manière significative l’exercice d’une concurrence effective dans l’EEE ou une partie substantielle de celui-ci.

La grande majorité des concentrations notifiées ne posent pas de problème de concurrence et sont autorisées après un examen de routine. À compter de la date de notification d’une opération, la Commission dispose en général d’un délai maximal de vingt-cinq jours ouvrables pour décider d’autoriser cette opération (phase I) ou d’ouvrir une enquête approfondie (phase II).

De plus amples informations sur cette affaire sont disponibles à l’adresse suivante:

http://ec.europa.eu/competition/elojade/isef/case_details.cfm?proc_code=2_M_6705

Contacts:

Antoine Colombani (+32 2 297 45 13)

Marisa Gonzalez Iglesias (+32 2 295 19 25)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website