Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

L'UE débloque 6 millions € en faveur d'une aide d'urgence aux Caraïbes après l'ouragan Sandy

Commission Européenne - IP/12/1190   08/11/2012

Autres langues disponibles: EN DE ES BG

Commission européenne

communiqué de presse

Bruxelles, le 8 novembre 2012

L'UE débloque 6 millions € en faveur d'une aide d'urgence aux Caraïbes après l'ouragan Sandy

À la suite des graves dégâts occasionnés par l'ouragan Sandy, l'Union européenne a débloqué 6 millions € afin d'apporter un secours immédiat aux catégories les plus vulnérables de la population sévèrement touchées par le passage de l'ouragan aux Caraïbes.

Avec respectivement 3 millions et 1,5 million de personnes touchées, Cuba et Haïti ont été les plus durement frappés; la République dominicaine et la Jamaïque ont également subi des dégâts importants. Les récoltes et les cultures ont été dévastées, ce qui fait peser sur la population la menace d'une insécurité alimentaire, tandis que les habitations et les infrastructures ont été détruites. Les priorités immédiates sont l'accès à la nourriture et à l'eau potable afin d'éviter les maladies véhiculées par l'eau et, dans les pays où sévit le choléra, une recrudescence des cas. Une aide importante est également nécessaire pour reconstruire les abris et les infrastructures de base.

«L'ouragan Sandy est un nouvel exemple de l'intensité grandissante des catastrophes naturelles, phénomène dont même les pays les mieux préparés comme les États-Unis ne sont pas à l'abri. Le pays le plus durement touché est Haïti, où les conséquences du séisme et de l'épidémie de choléra de 2010 se font encore sentir. Rien qu'en cette année 2012, Haïti a subi une sécheresse puis le passage de la tempête tropicale Isaac en août et maintenant, en octobre, l'ouragan Sandy. L'impact cumulé de ces catastrophes a été extrêmement lourd pour une population déjà très vulnérable. À Cuba où il existait pourtant d'excellents programmes de préparation aux catastrophes, Sandy a tout de même causé de graves dégâts dans les provinces orientales. Si les mesures de préparation ne sauraient empêcher la survenue d'une catastrophe, elles peuvent en revanche sauver des vies. C'est la raison pour laquelle nous apporterons un secours immédiat aux populations touchées, tout en continuant de soutenir les programmes de réduction des risques de catastrophes aux Caraïbes», a déclaré Mme Kristalina Georgieva, commissaire responsable de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises.

L'aide d'urgence de la Commission européenne apportera un secours immédiat aux personnes frappées par l'ouragan Sandy en Haïti et à Cuba: elle permettra la fourniture de denrées alimentaires et d'articles de première nécessité, la réparation d'habitations et le rétablissement des services d'eau. Cette enveloppe de 6 millions € permettra également de relancer l'agriculture locale en fournissant aux agriculteurs des semences et des outils.

Contexte

À partir du 24 octobre, l'ouragan Sandy, poursuivant sa trajectoire vers le nord, a frappé tour à tour Porto Rico, la République dominicaine, Haïti, la Jamaïque, Cuba, les Bahamas et les États-Unis, provoquant la mort de plus de 190 personnes. Haïti et Cuba sont les deux pays des Caraïbes les plus touchés. Haïti a souffert de pluies torrentielles, d'inondations et de coulées de boue qui ont endommagé les bâtiments et les récoltes; les provinces orientales de Cuba, notamment la deuxième ville, Santiago, ont subi d'importants dommages. L'ouragan a également fait des victimes et provoqué des dégâts à Porto Rico, en République dominicaine, à la Jamaïque, aux Bahamas et aux États-Unis.

Les experts humanitaires de la Commission européenne présents sur le terrain participent à l'évaluation de la situation afin de recenser les besoins en matière d'aide: abris d'urgence, aide alimentaire mais également eau potable et équipements sanitaires d'urgence en vue d'éviter les maladies véhiculées par l'eau.

Les Caraïbes figurent parmi les régions du monde les plus exposées aux catastrophes naturelles: ouragans, inondations, glissements de terrain, coulées de boue et séismes. Depuis 1995, la Commission européenne a fourni une aide humanitaire d'environ 140 millions € à la région (à l'exclusion d'Haïti) pour remédier aux catastrophes lors de leur survenue et mieux préparer les populations à faire face à de nouveaux événements de ce type.

Haïti constitue à l'heure actuelle le plus grand théâtre d'intervention de la Commission européenne en Amérique latine et aux Caraïbes. La réaction de la Commission face au séisme de janvier 2010 a été rapide et décisive. La Commission s'est également efforcée d'enrayer, par une aide humanitaire, l'épidémie de choléra qui s'est déclarée en octobre 2010. Elle continue de fournir une aide pour reloger dans des habitations sûres et décentes des personnes déplacées dans des camps depuis le séisme, juguler l'épidémie de choléra et développer la résilience face à de futures catastrophes. Le montant total de l'aide humanitaire apportée par la Commission à Haïti depuis 2009 s'élève à 195 millions €. En outre, la Commission européenne a affecté 522 millions € au développement et à la reconstruction à moyen et long terme d'Haïti.

Cuba est exposé aux risques de catastrophes mais le pays se distingue par ses capacités en matière de préparation. En 2008, la Commission européenne a débloqué une aide d'urgence de 2 millions € pour lui permettre de faire face aux conséquences des ouragans Gustav et Ike. Plus de 3 millions de personnes ont été évacuées avant le passage des ouragans, ce qui a permis d'éviter de nombreuses pertes en vies humaines. Malgré les mesures de prévention, les ouragans successifs ont causé de graves dégâts aux habitations, aux infrastructures sociales et sanitaires et dans l'agriculture. L'aide d'urgence de la Commission européenne a servi à réparer les abris et à distribuer des articles de première nécessité.

Pour plus d’informations:

Sur l'intervention humanitaire de la Commission européenne dans les Caraïbes:

http://ec.europa.eu/echo/aid/caribbean_pacific/caribbean_fr.htm

Sur l'intervention humanitaire de la Commission européenne en Haïti:

http://ec.europa.eu/echo/aid/caribbean_pacific/haiti_fr.htm

Site web de Mme Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_fr.htm

Contacts:

Irina Novakova (+32 2 295 75 17)

David Sharrock (+32 2 296 89 09)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site