Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

communiqué de presse

Bruxelles, le 30 octobre 2012

Concentrations: la Commission donne son feu vert au rachat de Rexam, producteur d'emballages pour produits cosmétiques et d'hygiène corporelle, par Sun Capital Partners

La Commission européenne a autorisé, en vertu du règlement de l’UE sur les concentrations, le projet de rachat de l'entreprise britannique Rexam Personal and Home Care Packaging Business («Rexam PC») par le fonds d'investissement privé américain Sun Capital Partners Fund V L.P. L'enquête de la Commission a confirmé que les clients de l'industrie des cosmétiques et des parfums continueront de trouver, en dehors de l’entité issue de la concentration, d'autres fournisseurs pour le conditionnement des cosmétiques.

L'opération a pour effet de rassembler les activités de conditionnement de produits cosmétiques et d'autres produits d'hygiène corporelle de Rexam PC et d'Albéa, une des entreprises qui font partie du portefeuille de Sun Capital.

La Commission a examiné les effets du projet sur la concurrence sur les marchés des tubes pour mascara, des applicateurs de brillants à lèvres, des tubes pour rouges à lèvres, des couvercles et capots de parfums et de cosmétiques. Son enquête a révélé qu'il restera toute une série de concurrents présents sur le marché pour chaque type de conditionnement de produits cosmétiques concernés.

La Commission a également examiné le lien vertical entre les activités de Rexam PC relatives aux pompes sans air et à lotion et les activités d'Albéa relatives aux tubes plastiques et laminés. De nombreux fabricants de tubes achètent des pompes sans air pour les monter sur leurs tubes distributeurs sans air. L'enquête de la Commission a montré que les fabricants concurrents de tubes auraient accès à d'autres sources d'approvisionnement pour les pompes. Il est également peu probable que l'entité issue de la concentration cesserait de fournir des pompes de Rexam PC aux fabricants concurrents de tubes.

La Commission est donc parvenue à la conclusion que l'opération n'entraverait pas de manière significative le jeu d'une concurrence effective dans l'Espace économique européen (EEE) ou une partie substantielle de celui-ci.

L’opération a été notifiée à la Commission le 27 septembre 2012.

Informations sur les entreprises et les produits

Sun Capital fait partie de Sun Capital Partners, un fonds d'investissement privé américain spécialisé dans les acquisitions par emprunts, les participations, les créances et d'autres investissements. Albéa, dont le siège social se trouve en France, fait partie du portefeuille de Sun Capital Partners. Elle produit, à l'échelle mondiale, des conditionnements pour les produits cosmétiques et d'hygiène, concurrençant en cela Rexam PC.

Rexam PC, dont le siège social se trouve au Royaume-Uni, est un fabricant mondial de solutions de conditionnement pour les produits d'hygiène personnelle, les produits cosmétiques et l'industrie du parfum. Ces solutions sont des conditionnements de base en plastique, comme des boîtiers, des tubes pour mascara et des applicateurs de brillants à lèvres, des tubes pour rouge à lèvres, des couvercles et capots de parfums, des fermetures pour produits cosmétiques et des pompes. Rexam PC offre aussi des solutions de conditionnement pour les produits d'hygiène personnelle et d'entretien de la maison.

Règles et procédures en matière de contrôle des concentrations

La Commission a pour mission d'apprécier les fusions et les acquisitions entre entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse certains seuils (voir l’article 1er du règlement sur les concentrations) et d’empêcher les concentrations qui entraveraient de manière significative l’exercice d’une concurrence effective dans l'EEE ou une partie substantielle de celui-ci.

La grande majorité des concentrations notifiées ne posent pas de problèmes de concurrence et sont autorisées après un examen de routine. À compter de la date de notification d’une opération, la Commission dispose en général d’un délai maximal de vingt-cinq jours ouvrables pour décider d’autoriser cette opération (phase I) ou d’ouvrir une enquête approfondie (phase II).

De plus amples informations sur cette affaire sont disponibles à l’adresse suivante:

http://ec.europa.eu/competition/elojade/isef/case_details.cfm?proc_code=2_M_6665

Contacts :

Antoine Colombani (+32 2 297 45 13)

Marisa Gonzalez Iglesias (+32 2 295 19 25)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website