Navigation path

Left navigation

Additional tools

L’Union européenne se félicite de l’adhésion annoncée du Laos à l’Organisation mondiale du commerce

European Commission - IP/12/1159   26/10/2012

Other available languages: EN DE PT

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 26 octobre 2012

L’Union européenne se félicite de l’adhésion annoncée du Laos à l’Organisation mondiale du commerce

La Commission a aujourd’hui appuyé sans réserve le feu vert donné par l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à l’adhésion du Laos. Une fois le processus d’adhésion mené à terme, ce pays deviendra le 158e membre de l’organisation chargée de superviser le système commercial mondial.

«À quelques semaines du sommet Asie-Europe qui se tiendra à Vientiane, la capitale laotienne, l’Union européenne se réjouit d’accueillir ce nouvel État membre à l’OMC», a déclaré M. Karel De Gucht, le commissaire européen chargé du commerce. «L’OMC a récemment souligné le rôle important des pays les moins avancés dans le système commercial multilatéral. Elle rejoint sur ce point l’Union européenne, convaincue que le commerce est un moteur essentiel pour dynamiser l’économie des pays en développement.»

En deux ans, l’OMC aura ainsi accueilli trois nouveaux membres appartenant aux pays les moins avancés (PMA): le Vanuatu, le Samoa et, prochainement, le Laos (également dénommé «République démocratique populaire lao» ou «RDP lao»). L’Union européenne a soutenu le Laos tout au long de son processus d’adhésion en lui apportant une assistance financière dans différents domaines commerciaux et entend rester à l’avenir un partenaire commercial important pour ce pays. Elle continuera à le soutenir après son adhésion et veillera à ce qu’il s’intègre pleinement dans le système commercial multilatéral.

À la suite de la décision adoptée par le Conseil général de l’OMC, qui regroupe l’ensemble des États membres de l’organisation, le Laos devra ratifier les dispositions relatives à son adhésion avant le 24 avril 2013. Il deviendra membre à part entière trente jours après la date de ratification.

Contexte

Depuis sa demande d’adhésion en 1997, le Laos a engagé un processus de réforme visant à mettre en conformité ses structures législatives et administratives avec le cadre de l’OMC. Des périodes de transition sont prévues en ce qui concerne les obstacles techniques au commerce, les mesures sanitaires et phytosanitaires, ainsi que les droits de propriété intellectuelle, conformément aux lignes directrices du Conseil général de l’OMC relatives à l’accession des pays les moins avancés (PMA). Le taux moyen des droits de douane de la nation la plus favorisée est de 18,7 % en ce qui concerne les produits industriels et de 19,3 % pour les produits agricoles. Le Laos a en outre pris des engagements spécifiques en matière de services, comme le veut son statut de PMA.

Le commerce UE-Laos en quelques faits et chiffres

  • En sa qualité de PMA, le Laos bénéficie de l’initiative européenne «Tout sauf les armes» (TSA). Au titre de ce régime – le plus favorable dans le Système de préférences généralisées (SPG) de l’Union – tous les produits originaires du Laos, à l’exception des armes, peuvent accéder en franchise de droits et sans contingents au marché unique européen.

  • En 2011, le total des exportations du Laos vers l’Union était évalué à 221 millions d’euros. Les exportations de l’Union vers le Laos représentaient 197,4 millions d’euros.

  • L’Union européenne est le quatrième partenaire commercial du Laos (5,23 %), après la Thaïlande (52,8 %), la Chine (17,9 %) et le Viêt Nam (8,4 %).

Informations complémentaires

Relations commerciales entre l’Union européenne et l’ANASE:

http://ec.europa.eu/trade/creating-opportunities/bilateral-relations/regions/asean/

Négociations concernant l’adhésion du Laos à l’OMC:

http://www.wto.org/french/thewto_f/acc_f/a1_laos_f.htm

Contacts:

John Clancy (+32 2 295 37 73)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website