Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

La Commission consulte sur les suites à donner à Rio+20

Commission Européenne - IP/12/1152   25/10/2012

Autres langues disponibles: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 25 octobre 2012

La Commission consulte sur les suites à donner à Rio+20

Le sommet mondial Rio+20 des Nations unies, qui s'est tenu à Rio de Janeiro en juin 2012, visait à susciter un engagement politique renouvelé en faveur du développement durable. Pour assurer le suivi de la conférence, la Commission européenne souhaite mettre en place des actions spécifiques et des mesures concrètes permettant de faire du développement durable une réalité, à l'intérieur de l'UE et à l'échelle mondiale. Une consultation publique est organisée afin de recueillir des avis et des idées, qui seront intégrés dans une communication de la Commission relative au suivi de Rio+20, prévue pour le premier trimestre de 2013. La consultation se clôturera le 15 janvier 2013.

Janez Potočnik, membre de la Commission européenne chargé de l’environnement, s’est exprimé en ces termes: «Rio+20 n'était pas simplement une nième conférence – ce sommet a lancé avec force et clarté un appel à agir en faveur d'un avenir durable à l'échelle mondiale, un appel au changement afin d'améliorer et de préserver notre qualité de vie en respectant les limites de la planète que nous partageons, la seule que nous ayons. Rio+20 a donné l'impulsion; il ne tient à présent qu'à nous de faire du développement durable une réalité aux quatre coins du globe. Nous souhaitons inviter tout le monde à participer au débat sur les mesures concrètes à prendre

La consultation publique vise à recueillir des avis sur un certain nombre de questions stratégiques s'articulant autour des cinq principales lignes d'action suivantes:

1. Adoption de mesures visant à progresser vers une «économie verte et inclusive» comme moyen de parvenir à un développement durable dans l'UE et à l'échelle mondiale.

2. Définition de domaines d'action prioritaires, tels que l'éradication de la pauvreté, l'agriculture durable, l'eau, l'énergie durable, un travail décent pour tous, les océans et la pêche, ainsi que la consommation et la production durables, et réflexion sur l'utilité d'objectifs et d'indicateurs dans ces domaines.

3. Fixation d'objectifs de développement durable, assortie d'une réflexion sur les thèmes et sujets correspondants ainsi que sur une formulation optimale, et propositions relatives aux modalités de suivi des progrès réalisés dans cette voie.

4. Examen des options envisageables pour une stratégie efficace de financement du développement durable, y compris des possibilités de mobilisation des ressources existantes et des moyens d'encourager les investissements.

5. Renforcement du cadre institutionnel pour un développement durable, dans le contexte du programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) et de l'instance politique de haut niveau en matière de développement durable, accompagné d'une réflexion sur les moyens de renforcer la participation des parties prenantes.

La consultation est également un complément des consultations publiques intitulées «Vers un cadre de développement pour l’après 2015», organisées plus tôt dans l'année.

La consultation s'efforce de trouver des réponses auprès de toutes les parties intéressées: citoyens, organisations, administrations publiques, entreprises, etc.

Prochaines étapes

La Commission envisage de publier une communication sur le suivi de Rio+20 au cours du premier trimestre de 2013.

Contexte

Vingt ans après le premier «Sommet de la Terre», qui s’est tenu en 1992, et malgré les bons résultats enregistrés en matière de lutte contre la pauvreté et la dégradation de l’environnement, il subsiste des problèmes environnementaux considérables à l’échelle de la planète. Plusieurs des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) sont encore très loin d’être atteints. Environ 1,4 milliard de personnes vivent toujours dans des conditions de pauvreté extrême et un sixième de la population mondiale souffre de malnutrition. Les ressources naturelles s’épuisent, tandis que les émissions de gaz à effet de serre continuent d’augmenter. Cette situation fait peser une menace importante sur le développement durable à l'échelle mondiale.

Dans ce contexte, les dirigeants du monde se sont réunis à Rio de Janeiro en juin 2012 pour un Sommet de la Terre, le quatrième du nom, qui a marqué le vingtième anniversaire de la Conférence des Nations unies sur l'environnement et le développement, qui s’est tenue à Rio en 1992, et le dixième anniversaire du Sommet mondial sur le développement durable, organisé à Johannesburg en 2002. La conférence Rio+20 a porté essentiellement sur deux thèmes liés entre eux: l’économie verte dans l’optique du développement durable et de l'élimination de la pauvreté et le cadre institutionnel du développement durable.

Après des négociations approfondies, un document sur les résultats de Rio+20 a été adopté, qui propose un certain nombre d'actions et d'engagements, dont l'UE devra assurer le suivi.

Pour plus d'informations:

Afin de participer à la consultation publique:

http://ec.europa.eu/environment/consultations/rio20_en.htm

Voir également:

http://ec.europa.eu/environment/international_issues/rio20_en.htm

Contacts:

Joe Hennon (+32 2 295 35 93)

Monica Westeren (+32 2 299 18 30)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site